One Heart, One Tree : l’appli du coeur qui va reboiser la planète !

Rédigé par Sandrine Pouchain, le 5 Dec 2015, à 12 h 56 min

Naziha Mestahoui est l’initiatrice d’une oeuvre d’art monumentale : « One Heart One Tree » : un coeur, un arbre. Celle-ci transforme actuellement la tour Eiffel en forêt virtuelle, tandis que des millions d’arbres, bien réels ceux-là, seront plantés. L’inspiration de Naziha lui est venue d’Amazonie. Cela fait en effet quatre ans qu’elle y passe un mois par an avec des tribus dans le cadre de collaborations artistiques. Sa conviction ? Tout le monde peut être ambassadeur du projet « One Heart One Tree ». « L’heure est venue d’arrêter de se plaindre et de réclamer », a-t-elle expliqué à consoGlobe.com, il faut passer à l’action.

consoGlobe : Naziha, dites-nous en plus sur votre projet de reboisement…

Naziha Mestahoui – En fait, j’ai démarré ce projet en 2012 sous la forme d’une installation physique, une oeuvre d’art intérieure qui a été présentée pour le sommet de la Terre de l’ONU en 2012 et à de multiples autres occasions, notamment à Roland-Garros. Elle a déjà permis la plantation de plus de 15.000 arbres. Aujourd’hui, nous souhaitons passer à une autre échelle, monumentale. Le projet est soutenu par la Présidence, la Mairie de Paris et l’ONU.

arbres

consoGlobe : Comment ça marche ?

NM – Après votre téléchargement de l’application gratuite « 1 Heart 1 Tree » sur vos smartphones, nous récupérons le battement de coeur de chaque personne, grâce à la cellule photographique, avec son nom ou une indication qui permettra de reconnaître son arbre. Contribution : à partir de 8 euros pour planter un arbre.

Ensuite, à l’aide de 30 vidéoprojecteurs, cette personne va voir son arbre pousser au rythme des battements de son coeur sur la tour Eiffel, qui sera métamorphosée en forêt virtuelle lumineuse 3D. Chaque arbre virtuel sera ensuite planté réellement dans le cadre d’un programme de reforestation. 30 programmes de reforestation partout dans le monde sont prévus.

consoGlobe : Comment financez-vous ce projet ?

NM – Le projet est porté par une O.N.G., mais surtout par une campagne de crowdfunding que je viens de lancer sur KickStarter pour financer l’application. Au jour d’aujourd’hui, nous sommes à 30 % de notre objectif. J’ai également le soutien de mécènes et de partenaires privés. Il nous faut encore réunir 62.000 euros avant le 30 juin. Nous avons besoin de votre aide !

consoGlobe : Quel est votre espoir derrière cette initiative ambitieuse ?

NM – Le but, c’est que le projet appartienne à tout le monde et qu’il existe par la volonté des citoyens. Pendant la conférence sur le climat, l’idée est de montrer que chacun se sent concerné par les enjeux climatiques, et est prêt à agir concrètement car des arbres seront plantés, avec tout l’impact positif lié à la reforestation.

Il s’agit de faire comprendre à nos dirigeants que ces sujets sur le climat nous concernent tous. Cette énergie et cette mobilisation des citoyens par le biais du projet leur montreront que la population se sent impliquée. C’est une excellente façon de faire en sorte que les gouvernements prennent véritablement action. N’attendons plus que les politiques prennent des décisions à notre place, le changement viendra de nous car nous avons une énorme marge de manoeuvre.

Ce sujet est au coeur des enjeux de société de ce siècle car finalement, ce que nous essayons de défendre là, c’est bien plus que le climat, c’est notre vie sur cette Terre.

 

Nous organisons également des événements, comme des soirées ou des séances de méditation tous les lundis à 19h00 sur l’esplanade des Invalides à Paris où nous sommes de plus en plus nombreux, en collaboration avec une ONG, Coolcheck.

Reboiser Naziha Mestahoui

L’application permet de planter une ‘graine de lumière’ qui bat au rythme des battements du coeur pour créer un arbre lumineux et unique qui pousse sur les monuments de Paris. Le spectateur reçoit une photo de son arbre virtuel unique sur les monuments parisiens, accompagné de son nom ou du mot qu’il a souhaité y associer. © Naziha Mestahoui

Comment puis-je suivre mon arbre ?

NM – Les arbres sont suivis pendant trois ans via l’application qui donnera tout le retour d’information. Tous les six mois, vous verrez l’évolution de la zone, le suivi des programmes de reforestation dans des systèmes agro-forestiers (aide à des petits producteurs partout dans le monde pour leur permettre de réintroduire de la biodiversité) ou des forêts protégées, ainsi que l’impact social et environnemental du projet.

Quel que soit le point d’entrée, que vous souhaitiez participer pour voir votre nom sur la tour Eiffel, pour participer à une oeuvre d’art ou pour vraiment planter un arbre, vous pourrez suivre le projet pendant trois ans et voir le véritable impact à long terme de votre action.

Il ne s’agit pas d’un coup d’épée dans l’eau ! Il est important de prendre conscience que la solution viendra de nous. Nous ne sommes pas extérieurs à la nature, nous sommes véritablement dans une interdépendance : c’est aussi le message du projet, c’est pour cette raison que l’on plante un arbre avec les battements de son coeur. L’idée, c’est de connecter le vivant au vivant, car un arbre n’est pas juste un bout de bois, c’est un être vivant.

consoGlobe soutient

Plantez des arbres, et offrez-en à vos amis ! Ils seront plantés en même temps et vous verrez les arbres de toute la famille sur la tour Eiffel. Naziha souhaite faire que son projet soit festif, drôle, esthétique, ludique. Soyons des millions à nous mobiliser pour montrer à nos politiques que nous sommes prêts à agir dans une action qui a vraiment du sens, et que nous sommes prêts à prendre nos responsabilités.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice/journaliste freelance, devenue éco-citoyenne à la naissance de mon premier enfant il y a 10 ans déjà (c’est fou comme devenir parents peut...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis