Les Français peu soucieux de la consommation énergétique de leurs appareils électroménagers

Lorsqu’ils achètent des appareils électroménagers, les Français sont très peu nombreux à privilégier la classe énergétique A+++, déplore l’Ademe.

Rédigé par Anton Kunin, le 24 Aug 2017, à 10 h 50 min

Parmi les frigos, machines à laver et sèche-linge que les Français ont acheté en 2015, seuls 12 % étaient de classe énergétique A++ et A+++. La France affiche un retard significatif en la matière, puisqu’en moyenne européenne, ces appareils très peu consommateurs d’énergie représentent 30 % des ventes, révèle une étude de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

1 % seulement des appareils vendus en France étaient de classe A+++ en 2015

Lorsqu’ils choisissent un appareil électroménager, les Français s’intéressent peu à sa consommation énergétique. 11 % des appareils vendus en 2015 étaient de classe A++ et seulement 1 % étaient de classe A+++. C’est beaucoup moins que chez nos voisins européens : en Allemagne, par exemple, 16 % des appareils étaient A+++ et 49 % étaient A++. En Suisse, les chiffres sont encore plus impressionnants : 15 % des appareils étaient A+++ et 83 % étaient A++.

consommation énergétique

Des équipements pas forcément économes en énergie © alexandre zveiger

Ce désintérêt vis-à-vis des appareils électroménagers les plus économes en énergie ne peut qu’affliger, à l’heure où des efforts considérables sont consentis pour économiser l’énergie. Selon les calculs de l’Ademe, la France aurait pu économiser près de 2.000 GWh par an si tous les réfrigérateurs et congélateurs vendus en 2015 avaient été de classe A++.

Les appareils électroménagers sont plus chers en France que dans nombre d’autres pays européens

La tendance des Français à privilégier les appareils électroménagers gourmands en énergie s’explique par le prix très élevé des appareils A+++ en France, par rapport aux prix pratiqués ailleurs en Europe. Sur les appareils d’autres classes énergétiques, l’écart des prix est certes moindre, mais toujours est-il que les appareils électroménagers sont plus chers en France qu’en Allemagne ou en Italie, par exemple.

Lire aussi : Consommation d’énergie, le saviez-vous ?

Les auteurs de l’étude recommandent de fixer des seuils minimum de performance énergétique ambitieux, comme c’est déjà le cas en Suisse : les appareils des classes A et A+ n’y représentent que 1 % des ventes.

Illustration bannière : Consommation énergétique – © vsnyder88
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Normal ! Comme dit dans l’article, c’est beaucoup plus cher en France qu’ailleurs ! La différence entre un appareil gourmand et un autre AAA+++ est tellement énorme que l’appareil sera à changer bien avant que l’acheteur ait pu bénéficier de la valeur en économie d’énergie. Cherchez l’erreur !

Moi aussi je donne mon avis