Antimites, toutes les astuces naturelles et efficaces

Voici comment repérer puis éloigner les mites avec tous les produits antimites naturels efficaces et validés par l’expérience. Plus besoin de produits nocifs !

Rédigé par Maxime, le 9 Sep 2020, à 16 h 20 min

Les végétaux antimites naturels

Pas la peine de chercher des produits toxiques pour chasser les petites bêtes. La nature nous a doté de répulsifs naturels faciles à utiliser. Voici quelques astuces qui pourraient faire des miracles contre les mites dans vos armoires.

La lavande et le thym

Déposez des sachets de lavande dans vos placards, son odeur repousse les mites : coupez des fleurs de lavandes que vous ferez sécher pour en confectionner de petits bouquets. Mettez-les dans un petit sachet de tissu et placez-les dans toutes vos armoires et placards à vêtements.

antimite, lavande

Un bouquet de lavande pour parfumer les armoires © jan j. photography

Vous pouvez faire exactement la même chose avec le thym, à part qu’il vaut mieux le mettre dans de petites coupelles pour que son odeur se diffuse.

Bon à savoir : les mites détestent le papier-journal imprimé, l’odeur du tabac, du romarin et de la lavande.

Le laurier antimite

Les mites détestent les feuilles de laurier, et notamment le laurier-sauce : rassemblez les feuilles de laurier en petits bouquets, dans un sachet tissu ou une chaussette.

Les marrons, un autre bon antimite

L’odeur des marrons est particulièrement désagréable aux mites : il suffit d’en disperser quelques-uns dans votre garde-robe.

Le savon de Marseille ou d’Alep font fuir les mites

Des morceaux de savon de Marseille dispersés dans l’armoire ont un effet répulsif antimite. Le savon d’Alep, riche en huile de baie de laurier, coupé en morceaux sera lui aussi très efficace.

antimites

Des morceaux de savon dans les armoires pour éloigner les mites © Ana del Castillo

Les huiles essentielles contre les mites

Utilisez des morceaux de coton ou de tissu, tels que des mouchoirs, imbibés d’huile essentielle de menthe ou d’eucalyptus que vous laissez diffuser dans les endroits à protéger. Idem avec l’huile essentielle de thym ou de cèdre, et même l’huile essentielle de laurier noble.

L’écorce de cèdre justement

Le cèdre, ou plus précisément les écorces de cèdre sont connues pour leurs propriétés antimites ; et notamment les boules en cèdre rouge de Virginie, qu’il faut frotter régulièrement au papier de verre pour qu’elles continuent à bien sentir.

coup de coeur

Tablettes Anti mites en Bois de Cèdre Naturel à suspendre

Nos anti-mites naturels sont fabriqués en cèdre Atlantica de France.
Pour raviver l’odeur du cèdre, frottez doucement le bois avec un papier de verre par exemple et vos vêtements seront protégés des mites pendant très longtemps.

À découvrir sur bébé-au-naturel.com

 

Les autres produits réputés pour leurs qualités antimites

  • Les feuilles de romarin qui agissent comme la lavande ou le thym.
  • Le clou de girofle : on dit qu’il faut planter plusieurs clous de girofle dans une orange ou peau d’orange et les placer dans les armoires.
  • Vous pouvez faire la même chose avec la peau de citron dont l’odeur acide dérange les mites.
  • Les feuilles de menthe.
  • les branches de camphrier ou l’alcool camphré : les mites détestent le camphre. Utiliser des boules de camphre est généralement suffisant, mais il paraît que le camphre chinois est encore plus efficace.
  • L’eucalyptus est souvent utilisé car il est pratique : il se trouve sous différentes formes.

Petite astuce

Pour servir de diffuseur à toutes ces substances ou aux huiles essentielles, pensez à des galets poreux qui peuvent s’imbiber pour ensuite, diffuser lentement la flagrance choisie.

Article republié

Illustration bannière : Mite en gros plan – © Marcel Derweduwen
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Maxime a un background scientifique et un curieux de nature

21 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour
    Comment faire 1 spray anti mites à pulvériser sur des vetements merci

  2. J’ai découvert que les mites rentrent par mes fenêtres , je ne sais pas quoi faire pour les éloigner , mes moustiquaires sont pourtant en bon état.

  3. Concernant le bois (et l’essence) de cèdre, c’est n’importe quel type de cèdre ? Ou exclusivement le « cèdre rouge de Virginie » ?

  4. J’ai réussi à faire fuir les mites grâce à de l’huile essentielle de cade et des morceaux de cade que j’ai déposé dans mes armoires

  5. Avant toutes choses, je voudrais préciser que je ne pense pas que les mites textiles et alimentaires soient 2 espèces différentes.
    1ère preuve : les pièges phéromones pour mites alimentaires fonctionnent pour les mites textiles et vice versa. Or les pièges pour mites alimentaires sont bien moins chers que ceux pour mites textiles.
    2ème preuve : lire la suite …

    J’avais choppé des mites dans le dressing de mon ancien logement et le nouveau étant pire (plafond lambris, plinthes se décollant du mur) les a vu prospérer l’infestation qui avait atteint un degré record.
    J’avais placé des répulsifs partout et je n’ai pas eu beaucoup de dégâts à déplorer sur mes vêtements (je suppose que c’est parce qu’ils sont stockés PROPRES) mais les pièges à phéromones étaient constamment remplis en quelques jours.
    J’ai 2 penderies, 2 commodes et 4 coffres en bois dans lesquels mon linge est stocké. Les commodes et les coffres ont des petits pieds, de sorte qu’il y a un espace
    en dessous, bien à l’ombre : un nid idéal pour les mites.
    Au bout de 4 ans, les répulsifs à base d’HE et les pièges phéromones ne cassant pas le cycle de reporduction, J’AI POURTANT RÉUSSI A VENIR À BOUT DE L’INFESTATION UNIQUEMENT PAR DES MOYENS NATURELS ET SANS ME RUINER AVEC DES MICRO-GUÊPES.
    Les 2 produits miracles sont :
    1- L’HUILE DE NEEM
    Cette huile interdite à la vente en tant qu’insecticide naturel pour l’agriculture biologique mais se trouve facilement en vente pour les cosmétiques.
    Celle-ci a la propriété d’empêcher les oeufs de mites d’arriver à maturité.
    2- La terre de diatomée : insecticide mécanique également connu, notamment comme vermifuge naturel, je ne l’avais jamais vu mentionné pour la lutte contre les
    mites mais devant le degré record d’infestation de mon logement, je me suis dit que ça ne pouvait pas faire de mal d’en répandre dans les plinthes et dans tous les interstices pouvant servir de nid.

    ÉTAPE 1 : grand nettoyage à l’huile de neem
    Dans un vaporisateur, la diluer dans de l’eau à 1/10 : 1 volume d’huile pour 10 volume d’eau ou d’alcool ménager (plus pratique pour sécher avec un chiffon).
    1- Vider toutes les penderies, commodes, coffres. Inspectez les bien. Dans le doute, relavez les vêtements en laines ou congelez pendant 24h à 48h ceux que vous ne pouvez pas lavez comme les manteaux
    ou les vêtements encombrant.
    2- Pulvérisez l’huile de neem diluée partout surtout près des charnières, jointures, dans l’espace entre le fond des penderies et le mur etc.
    3- Retourner vos commodes et coffres vides et faites de même : vous serez surprises de ce que vous trouverez
    4- Si vous avez un plafond en lambris (abris idéal pour tous types de parasites), pulvérisez également vos plafonds avec votre huile de neem diluée.

    Je n’avais jamais eu de mites alimentaires (toutes mes denrées étant en bocaux hermétiques). Mais par mesure de prévention dans mon actuel logement pourri,
    j’avais placé un piège anti-mites alimentaires au cas où. Il était toujours vide jusqu’à ce que je déclare la guerre aux mites textiles à l’étage.
    Le même jour, le piège à mites alimentaires du placard de ma cuisine s’est rempli comme par « miracle ».
    Il ne fait pour moi aucun doute, qu’il s’agissait des mites textiles de l’étage qui s’étaient réfugiées au RDC.

    ÉTAPE 2 : Profitez que vos meubles pour mettre de la terre de diatomée dans les plinthes et tout les endroits inaccessibles pour vous.
    J’ai utilisé une simple feuille de papier pour faire tomber la terre de diatomée dans les plinthes

    ÉTAPE 3 : placer au fond de vos penderies, commodes, coffres, des papiers et/ou pierre imbibés d’huiles essentielles répulsives (camphre, girofle, bois de rose, cèdre, lavande).
    Personnellement je fais un combo des ces 5 HE. Pour les coffres en bois, j’ai directement appliqué les HE sur le bois aux endroits critiques
    Si comme moi vous avez des plinthes vieillottes avec un jour important, glisser dans ces endroits des papiers absorbants imbibés d’HE.
    Si comme moi vous avez des meubles sur pieds, glisser en dessous de vieux vêtements (chaussettes) imbibés de ces HE également pour dissuader toute nouvelle nidification.

    ÉTAPE 4 : replacez votre linge en intercalant des papiers ou pierre imbibés d’huiles essentielles répulsives

    ÉTAPE 5 : remettez des pièges à phéromones dans vos penderies.
    NE PANIQUEZ PAS EN LES VOYANT SE REMPLIR À NOUVEAU : IL S’AGIT DES DERNIERS RÉSIDENTS QUE VOTRE CAMPAGNE N’A PAS PU ÉRADIQUER.
    Quand ceux-là, sont pleins, remplacez les à nouveau et SAVOUREZ VOTRE VICTOIRE EN VOYANT LES PIÈGES VIDES !!

    • merci pour toutes ces précieuses indications et d’avoir pris le temps

  6. vont se barrer…erreur de frappe ah ces frotte de paf….

  7. Un excellent moyen en cuisine, donc contre les mites alimentaires, sont les clous de girofle. Je les imprègne aussi d’huile essentielle de clou de girofle. J’ai réussi à les éradiquer entièrement… après avoir eu une véritable invasion. Le problème était qu’il s’agit d’armoires murales très anciennes, donc les larves peuvent – ou plutôt pouvaient – s’y cacher facilement.
    Dans les armoires, à part l’huile essentielle de cèdre, c’est l’huile essentielle de cannelle qui, en plus de sentir bon, les fait déguerpir vite fait, bien fait…

  8. pour ma part dans mes placards de linge, je mets des pains de savon d’alep (elles n’aiment pas l’odeur), des boules de bois de cèdre aussi. Et quand j’ai eu une invasion de mites alimentaires, j’ai tout simplement jeté le sachet de nourriture de mes gerbilles et fait la chasse aux chenilles. Depuis toute ma nourriture est dans des boites hermétiques (pates…) non seulement le rangement est optimal car les boîtes s’encastrent superbement bien mais en plus, plus de colonisateurs.

  9. je n’ai jamais eu de mites et je suis perdue

  10. en effet, bien souvent les mites abusent. ma solution, avant de lire cet article était de fourrer des boules à mites dans des bons de cretonne, et ça le faisait.

    • excellent pierre, j’adore les contrepèteries, il faut que les mites se barrent!

  11. Pour les mites alimentaires ,je place des branches fraîches de laurier sauce dans les placards de la cuisine. Trés efficace.

  12. Pour les mites alimentaires, j’en ai parfois dans ma réserve, je mets une assiette avec un peu d’huile de colza au fond, elles vont s’y noyer.
    Et aussi la nuit, je mets une petite ampoule au dessus de l’assiette. Elles sont attirées par la lumière et vont se noyer dans l’huile en grand nombre.

    ça marche plutôt bien.

  13. J’ai essayé tous les produits répulsifs, ça ne sert à rien. L’idéal je pense est un placard hermétique…

    • UN placard hermétique : un réfrigérateur sans le brancher… c’était ma technique imparable zn pays tropical !

  14. actus naturel bravo et merci

  15. Et comment se retrouve-t’ils dans la cuisine ? Je ne savais pas que les mites alimentaires existaient. Il y a déjà de la lavande et de la menthe dans ma cuisine mais est-ce que ce n’est pas mieux d’ajouter un dispositif qui attire les mâles et stoppe leur reproduction…

  16. Avant tout, je voudrais dire qu’  » il faut secouer les mites de ses habits « .
    Comprendra qui pourra…………
    Plus sérieux, dans l’article il est fait mention de sac hermétique, ils sont encore plus efficaces si ce sont des sacs sous vide. Pas d’oxygène, pas de vie, donc pas de mites.

    • excellent Jean, je ne la connaissais pas …

    • bravo je vois qu’on peut se marrer même sur des sites sérieux! on peut penser que les mites vont se barrent avec ça…

Moi aussi je donne mon avis