Je participe au recensement des fourmis avec AntArea

Rédigé par Annabelle, le 30 Apr 2014, à 14 h 18 min

Vacances ou jours fériés, voici un bon moyen de passer le temps, tout en se rendant utile et en apprenant ! Que diriez-vous de récolter les fourmis dans votre jardin pour participer à leur inventaire ?

AntArea, les sciences participatives au service des fourmis

Quel que soit le terme utilisé, « sciences participatives », « sciences citoyennes » ou « sciences collaboratives », on parle bien de la même chose : un formidable moyen de protéger la biodiversité en impliquant tout citoyen curieux et désireux de mieux connaître l’environnement qui l’entoure.

C’est tout à fait ce que propose le programme AntArea, en partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturelle et la contribution de l’INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel).

recensement des fourmis

picto-etoile-paragrapheFondé en 2006 à l’initiative de Jean-Luc Marrou et Henri Caignant, deux passionnés des fourmis, le projet AntArea a pour objectifs l’étude, l’identification et la localisation des fourmis en France Métropolitaine.

En faisant appel à tout citoyen volontaire, l’association loi 1901 couvre tout le territoire et peut ainsi récolter des informations précieuses pour la communauté scientifique spécialisée en myrmécofaune (c’est-à-dire les espèces de fourmis dans leur ensemble).

La bonne résolution Recensement des fourmis

Comment participer au projet AntArea ?

j'agis recensement des fourmis Pour participer au projet AntArea, rien de plus facile. Tout d’abord, comme c’est le cas la plupart du temps en sciences participatives, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances spécifiques sur le sujet. Jeunes et moins jeunes curieux peuvent donc se lancer dans l’étude des fourmis sans connaissances préalables.

L’association fait donc appel à tous en qualité de récolteur. Il est ainsi demandé aux participants de prélever une dizaine de fourmis ouvrières dans la fourmilière et de noter le biotope.

antarea recensement des fourmis Les fourmis seront déposées dans des tubes Eppendorff numérotés, qu’il pourra commander auprès de l’association.

Enfin, il lui faudra envoyer les échantillons au coordinateur, après avoir rempli avec attention une fiche suiveuse à télécharger sur le site, donnant toutes les indications (coordonnées du récolteur, nom de la commune où l’échantillon a été prélevé, lieu précis, date du prélèvement…)

Tous les échantillons doivent être mis en alcool non modifié (70° ou plus) et envoyés à l’adresse suivante :
Christophe GALKOWSKI
104 rte Mounic
33160 SAINT AUBIN DE MEDOC

L’échantillon, après vérification de sa conformité par le coordinateur, sera soumis à l’identification.

conclusions-consoglobePour participer au projet : www.antarea.fr

 

*

Je veux témoigner

Sur les sciences participatives :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je veux participer à la récolte des fourmis mais en parallèle est ce possible de voir mon nom s’il y aura un article?

Moi aussi je donne mon avis