Anguille : l’espèce toujours en déclin en France

Rédigé par Alan, le 9 Jul 2013, à 18 h 01 min

La France a mis en place un programme afin de sauvegarder l’anguille. Encore insuffisant selon la Fédération Nationale de Pêche.

Anguille : dix fois moins d’animaux qu’il y a 30 ans

peche_de_languilleNous évoquions récemment le saumon, dont la consommation mondiale a tellement augmenté qu’une pénurie est possible. Moins liée à l’alimentation, l’anguille, elle, est en danger depuis quelques dizaines d’années au point d’avoir été classée “espèce en danger critique d’extinction” en 2009.

La population a fortement régressé : on compte dix fois moins d’anguilles qu’il y a trente ans.

Un plan européen de sauvegarde de l’anguille

L’Europe a réagi et à demandé aux Etats membres de l’UE d’établir un plan de sauvegarde de l’anguille. Classée nuisible jusque 1984 car abondante, l’ironie veut qu’en France l’anguille soit comme dans les pays frontaliers en danger. La France a donc mis en place en 2010 un plan qui vise à :

  • lutter contre la pêche illégale  ;
  • lutter contre la pollution – et notamment le PCB – , la menace principale contre l’anguille ;
  • lutter contre les obstacles à la circulation de l’anguille, et notamment les installations hydrauliques qui provoquent un taux de mortalité important, les poissons effectuant un trajet de l’eau douce vers la mer durant leur vie ;
  • rétablir les stocks.

anguille_europeenneUn programme encore insuffisant

Ce plan est mené par l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema). Malgré ce plan, la situation de l’anguille est encore très instable. Pour cela, l’Onema s’est entourée d’acteurs locaux qui :

  • effectuent des relevés de pollution
  • effectuent des mesures biométriques pour tracer la population des poissons
  • négocier avec les collectivités locales pour aménager les installations

Le bilan n’est malheureusement pas très bon. La réduction de 30 % de la mortalité par pêche avant 2012 n’a pas été atteinte. La Fédération Nationale de Pêche dénonce toujours l’insuffisance des mesures. Selon elle, le plan “n’agi[rai]t pas réellement sur l’exploitation de l’anguille“. Un quart des aménagements seulement serait conforme en 2013. La FDP demande un moratoire sur la pêche du poisson, afin de rétablir les stocks pour de bon.

*

Je réagis

Plus d’infos sur le plan de l’Onema : http://www.onema.fr/IMG/pdf/memento-sauvegarde-anguille.pdf

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. ceci et un anguille . mon mari confirme

  2. La première photo de l’article est celle d’une anguille ou d’une murène?

Moi aussi je donne mon avis