L’Analyse et Réinformation Cellulaire, accélérateur de guérison – partie 1.

Rédigé par Philippe C, le 10 Feb 2012, à 10 h 00 min

ARC – limites et/ou contre-indications


Michel Larroche : « L’A.R.C. ne remplace en aucun cas le traitement médical. Chacun son métier !

La maladie telle qu’envisagée et traitée par la médecine classique n’est que le symptôme terminal d’une longue évolution personnelle ou transgénérationnelle de fonctionnement « à côté des plaques » à la suite d’un événement accidentel marquant.

Donc, les mêmes causes produisant les mêmes effets, si l’on ne s’attaque pas aux causes il ne faut pas être surpris si les effets recommencent et si la maladie récidive ou si nous déplaçons le symptôme.

Seulement, et il faut être extrêmement clair, ce symptôme peut s’avérer mortel, car il peut varier de la simple tendance à s’enrhumer jusqu’au cancer ou à la sclérose en plaques. Je soutiens donc que traiter le symptôme ne suffit pas mais s’avère indispensable si l’on veut garder, dans beaucoup de cas, la personne vivante.

Maintenant, si l’on veut éviter tout risque de récidive, il convient de traiter efficacement les causes « déclenchantes » qui ont forcément laissé leurs traces sous forme d’information quelle qu’elle soit, et c’est précisément la rectification de l’information qui est notre domaine.

En l’espèce, l’A.R.C. se positionne comme un complément souvent indispensable des traitements classiques, à moins que ce ne soient eux notre complément indispensable, je pense en fait que nous devrions systématiquement être indispensables l’un à l’autre dans l’intérêt du malade qui a besoin de comprendre pour pouvoir agir à titre personnel.

La seule contre-indication en matière thérapeutique est de se prendre pour ce que l’on n’est pas ».

A.R.C. et acupuncture

Espacez de 3 semaines les séances de l’une et/ou de l’autre de manière à ce que ces 2 pratiques complémentaires ne se « marchent pas sur les pieds » l’une de l’autre (3) ;

 

La volonté réelle du patient de guérir ou de se soigner est essentielle : si, même inconsciemment, la maladie et/ou la souffrance sont une raison de vivre pour le patient, tous les traitements du monde n’y pourront rien. Inversement, une volonté à toute épreuve peut faire des miracles, c’est bien connu.

L’annuaire des praticiens est incomplet

Certains médecins pratiquant l’A.R.C. souhaitent garder l’anonymat par souci de tranquillité (position mitigée (sic) du conseil de l’Ordre)

Selon certains, coût non négligeable de la formation et du matériel

En s’y penchant un peu, on constate rapidement que ce coût est on ne peut plus logique au regard des résultats et de l’efficacité permettant de rentabiliser rapidement l’investissement. Les mises à jour régulières effectuées par Michel Larroche en personne sont gratuites. (4)

Coût d’une séance A partir de 60 €, non remboursable.

Avis de Michel Larroche : «le coût d’un traitement est nettement inférieur, si je peux me permettre, au pourcentage non-remboursable des consultations et des remèdes, en raison de l’absence de résultats de la médecine conventionnelle depuis deux ans.

Chaque praticien à la liberté d’établir son tarif d’honoraires, sachant qu’une séance dure en général environ une heure

Nombre moyen de séances pour un traitement « classique » : Pas de précision : c’est trop aléatoire ; cela dépend bien évidement des cas, de l’ancienneté du mal, de l’âge du patient, etc. Michel Larroche se refuse donc à tenir des statistiques qui n’auraient aucune valeur.

Gain de temps par rapport à un traitement classique : Ici non plus, la question ne peut se poser en ces termes. Les personnes qui s’adressent à un thérapeute pratiquant l’A.R.C. sont dans leur grande majorité des patients qui s’impatientent parce qu’ils n’ont eu aucun résultat significatif avec les traitements classiques.

Une précision  : que ce soit avec des traitements classiques ou complémentaires qui ne donnaient que peu ou pas de résultats, nous avons constaté depuis longtemps que les séances d’Analyse et Réinformation Cellulaire, tout en faisant leur travail propre, induisent d’emblée une efficacité de ces traitements.

Deux exemples pour vous expliquer :

Exemple 1– Cas d’ostéopathie ou les manipulations ne donnent qu’un résultat momentané qui « lâche » au bout de quelques minutes quelques heures, contraignant à une nouvelle séance. Après la séance d’Analyse et Réinformation Cellulaire, les manipulations « tiennent » !

Exemple 2– Fréquemment vu, des remèdes classiques dont les résultats sont inconstants ou peu probants mais qui provoquent malgré tout des effets secondaires. Après association de notre technique, le remède se met à fonctionner et les effets secondaires sont fortement atténués voire résolus.

Exemple 2 bis : un petit garçon diabétique insulinodépendant dont le cas nécessitait de fortes doses d’insuline n’est plus soumis désormais qu’à la dose minimale, ce qui est déjà une bonne amélioration. Arriverons-nous à faire redémarrer son pancréas, sidéré à l’origine par un choc émotionnel ? Je ne sais pas. L’avenir nous le dira.

Espace entre 2 séances dARC :

Environ 3 semaines (temps d’intégration cellulaire du soin)

*

La suite p.4> traitement de cas extraordinaires

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



« Réflexologue diplômé et praticien depuis 10 ans, praticien Reiki (Niveau III) depuis 8 ans, j’ai la « santé préventive » dans la peau depuis tout...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. BONJOUR,je recherche un praticien dans le 78.Par avance merci

  2. bonjour,

    Je recherche un particien dans l’ain ou le rhone, avez vous des conseils?

  3. Bonjour

    Je cherche un praticien dans les Yvelines, val d’Oise ou Paris

    Merci

  4. Bonjour, je recherche un praticien dans le Rhône, sur Lyon dans l’idéal ou près de Lyon !! MERCI pour vos réponses,
    Laure

  5. Bonjour
    Comment puis je contacter un physicien quantique qui s’intéresse à vos travaux ?
    Bon Noël

    • Me contacter en MP pour 1 praticien sur Lyon.

  6. bonjour,

    je recherche un praticien dans la region seine martime (76) entre fecamp et le havre; Par avance merci

  7. . Il s’agit d’une méthode thérapeutique énergétique qui exploite les fréquences propres de la personne, englobe les méthodes de soins et appareils basés sur l’émission de rayonnements électromagnétiques destinés à rééquilibrer l’énergie corporelle. La ré-information énergétique cellulaire est complémentaire à toutes autres disciplines, elle permet de localiser les déséquilibres énergétiques de l’Aura, des Chakras, des Méridiens, des Organes, de la psyché etc. Interpréter et de ré harmoniser les déséquilibres énergétiques dans les 4 plans (physique, émotionnel, mental et inconscient). La ré-information énergétique cellulaire vous aide à devenir celui ou celle que vous souhaitez être, c’est-à-dire vous-même.

  8. Très intéressant !
    Pouvez-vous me dire à quel praticien je peux « confier » mon fils qui traîne des peurs transgénérationnelles, dans la région Rhone-Alpes, voire département 42.
    A vous lire merci

Moi aussi je donne mon avis