En Allemagne, Lidl se désengage de la banane équitable

Alors que la Quinzaine du commerce équitable bat son plein en France, une mauvaise nouvelle vient de tomber pour les producteurs du Sud : la guerre des prix entre les discounters et les supermarchés a eu la peau de la banane Fairtrade chez Lidl Allemagne. Les magasins discount avaient pourtant décidé de ne proposer que ces bananes labellisées dans le sud du pays, mais les ventes ont chuté.

Rédigé par MEWJ79, le 21 May 2019, à 10 h 00 min

Lidl rétropédale ! Le discounter avait fait un choix fort pour la solidarité internationale et l’environnement, mais les consommateurs n’ont pas suivi et les ventes ont chuté.

Chez Lidl, fini les bananes Fairtrade

Changement de cap dans les Lidl allemands. Alors que la chaîne de magasins avait annoncé en septembre vouloir ne vendre plus que des bananes Fairtrade dans le sud de l’Allemagne, elle a dû revoir sa copie. Pour rappel, Lidl se targue de vendre annuellement environ 14.000 tonnes de bananes, mais celles sous label Fairtrade restaient sur les étals, le consommateur jugeant leur prix trop élevé(1).

Les bananes équitables boudées par la clientèle de Lidl © Thinglass / Shutterstock

Selon le site allemand Utopia, Lidl a justifié ce revirement par la « situation actuelle du marché » et « la demande du client concernant des bananes dans le segment de saisie des prix ». Jan Bock, directeur général de Lidl, a également précisé : « Nous n’avons pas réussi à convaincre le client de notre engagement. C’est pourquoi nous donnons le choix à nos clients… ».

Des conséquences terribles pour les producteurs de bananes

Selon le journal Lebensmittel Zeitung, les ventes de fruits en général, chez Lidl, auraient chuté de manière significative, notamment en raison du manque de bananes bon marché. Les consommateurs ne sont donc pas au rendez-vous, poussant Lidl, pour de simples raisons économiques, à revoir sa stratégie.

Mais ce choix de Lidl a des conséquences terribles pour les producteurs de bananes. Et pour cause, les entreprises colombiennes ont énormément investi afin d’obtenir la certification Fairtrade.

Un étal de fruits et légumes chez Lidl © lutsenko_Oleksandr / Shutterstock

Et la guerre fait rage entre les différentes chaînes de magasins discount. Les prix sont de plus en plus bas et le consommateur s’y habitue. Mais pour que les tarifs soient bas, les conditions de travail dans les pays producteurs sont difficiles (douze heures par jour) et dangereuses (aucune protection face aux pesticides).

Lire aussi : L’État laisse-t-il volontairement la Martinique s’empoisonner au chlordécone ?

Petit espoir tout de même, Lidl ne renonce pas entièrement à cet engagement. En effet, en Belgique, les magasins proposent des bananes Fairtrade uniquement, depuis février 2019, mais jusqu’à quand ?

Illustration bannière : Devanture d’un magasin Lidl – © Alastair Wallace / Shutterstock
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis