Alimentation : les nouvelles recommandations de Santé Publique France pour 2019

L’agence Santé Publique France a classé ses nouvelles recommandations nutritionnelles en trois grands types d’actions : ‘augmenter’, ‘réduire’ et ‘aller vers’. Elle préconise notamment de privilégier le bio ainsi que les produits locaux et de saison.

Rédigé par MEWJ79, le 23 Jan 2019, à 11 h 35 min

Santé publique France a publié mardi 22 janvier de nouvelles recommandations sur l’alimentation et l’activité physique. Elle espère toucher davantage de personnes en préférant donner des orientations à suivre plutôt que des quantités à respecter.

Nutrition : de grandes orientations plutôt que des objectifs quantifiés

Fini le temps du « Manger bouger » ou des  « Cinq fruits et légumes par jour » ? Non bien sûr, mais l’agence Santé publique France, qui publie ses recommandations alimentaires pour 2019, veut changer son approche pour toucher un public plus large(1). Et ce, avec toujours les mêmes intentions.

© Nataliya Arzamasova

Anne-Juliette Serry, chargée de ce dossier, détaille l’intention de l’agence expliquant avoir voulu « donner de grandes orientations plutôt que des objectifs quantifiés qui peuvent bloquer ceux qui s’intéressent peu à la question de la nutrition ». Elle espère ainsi que les mots choisis seront perçus comme moins contraignants. Le but étant de « susciter un changement progressif adapté au rythme de chacun.»

Des aliments locaux, de saison et bio

Pour parvenir à ses nouvelles recommandations, Santé Publique France a testé des notions auprès de personnes entre 18 et 64 ans, puis les a classées en trois grands types d’action : « augmenter », « réduire » et « aller vers ». Elle conseille ainsi simplement de manger davantage de fruits et légumes, de diminuer l’alcool, le salé, le sucré ainsi que de faire plus de sport et enfin de privilégier le bio, les légumes secs et les féculents complets, notamment.

Au final, il est à noter que pour la première fois, ces recommandations sur l’alimentation et l’activité physique tiennent compte de l’environnement, puisqu’il est en effet préconisé de consommer des aliments de producteurs locaux, de saison et si possible issus de l’agriculture biologique.

L’agence recommande aussi de privilégier les aliments les mieux notés par le Nutriscore, l’étiquetage à cinq couleurs.

Illustration bannière : Nourriture saine – © Elenadesign
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. L’Agence Santé publique France devrait faire quelque chose pour arrêter toutes ces pub toujours plus nombreuses et qui deviennent vraiment dangereuses sur tous ces plats qu’on distribue à gauche et à droite POUR MAIGRIR…… c’est à se demander si les gens deviennent tous cinglés !!!! une seule question : quel est le contrôleur attitré du GOUVT qui contrôle toute cette nourriture qui vient distribuée aux personnes et qui passe bien de journées en temps de TRANSPORT non adapté à de la nourriture…………

Moi aussi je donne mon avis