Impôt sur le revenu : c’est le moment d’ajuster votre taux de prélèvement

Si vos revenus ont connu une hausse ou une baisse supérieure à 10%, pensez à ajuster votre taux de prélèvement dès le mois de janvier.

Rédigé par Anton Kunin, le 4 Jan 2022, à 9 h 45 min
Impôt sur le revenu : c’est le moment d’ajuster votre taux de prélèvement
Précédent
Suivant

C’est un rituel de chaque début de janvier, depuis la mise en place du prélèvement à la source : si vos revenus ont connu une évolution importante, il est judicieux de demander un changement de taux dès le début de l’année.

Impôt sur le revenu : pourquoi ajuster son taux de prélèvement dès le début de l’année ?

Si en 2022 vous pensez gagner sensiblement moins ou sensiblement plus qu’en 2021, pensez à ajuster votre taux d’imposition. La démarche est simple à accomplir : connectez-vous à impots.gouv.fr, puis naviguez vers « Gérer mon prélèvement à la source », puis cliquez sur l’onglet « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de revenus ».
La demande sera prise en compte dans un délai d’un mois environ.

Pourquoi demander un ajustement du taux ?

Avant la mise en place du prélèvement à la source, déterminer le taux applicable au contribuable telle ou telle année était facile : on soumettait sa déclaration de revenus une fois par an, pour l’année écoulée, avec l’ensemble des revenus de l’année.
Situer le contribuable dans telle ou telle tranche de revenus (et donc lui appliquer tel ou tel taux d’imposition) était assez simple.

Avec le prélèvement à la source, l’administration fiscale est passée au principe de contemporanéité de l’impôt.

Demandez un ajustement si vos revenus ne sont pas stables – © Delpixel

Lire aussi : Arnaques aux impôts : ce qu’il faut savoir pour ne pas se faire piéger

On part de l’hypothèse que vos revenus sont stables d’un mois sur l’autre et d’une année sur l’autre et on vous applique constamment un même taux. Mais lorsque ce n’est pas le cas, il est devenu nécessaire de demander son ajustement.

Ajustez votre taux d’imposition en anticipant vos revenus 2022

Si vos seuls revenus déclarables sont votre salaire, vous pouvez vérifier son montant total pour l’année écoulée sur votre fiche de paie de décembre 2021, que vous venez normalement de recevoir.
Si vous comptez toucher peu ou prou le même montant en 2022, vérifiez dans votre espace personnel sur impots.gouv.fr que le taux auquel vous êtes prélevé correspond bien à ce montant de revenus (pour cela, consultez le barème 2022 de l’impôt sur le revenu). Si le taux qui vous est appliqué n’est pas le bon, demandez sa modification.

Si vous anticipez une évolution importante de vos revenus (à la hausse ou à la baisse) dans le courant de l’année, dans ce cas-là aussi vous pouvez demander l’ajustement du taux.
Si vous prévoyez que votre salaire connaisse une hausse conséquente, si vous prévoyez de vous faire rembourser le capital de votre assurance-vie, de vendre une maison ou appartement, un fonds de commerce ou encore des actions de sociétés pour un montant conséquent et toucher une plus-value, si vous prévoyez de toucher un remboursement dans le cadre d’un contentieux, entre autres, il se peut qu’au terme de l’année 2022, vous basculiez dans la tranche d’imposition supérieure.
Inversement, si vous arrêtez de travailler, si vous comptabilisez une moins-value suite à une vente immobilière ou une clôture de PEA, il se peut que vous basculiez dans la tranche d’imposition inférieure.

Vérifiez votre tranche d’imposition en vous rendant sur votre espace personnel impots.gouv.fr © Pixavril / Shutterstock

Dans tous les cas, une fois que l’année sera terminée et que l’ensemble de vos revenus au titre de 2022 seront connus, la conformité du taux qui vous a été appliqué tout au long de l’année sera vérifiée par l’administration fiscale. En cas de non-conformité, soit vous aurez un remboursement, soit une régularisation vous sera demandée.

Illustration bannière : Se plonger dans les papiers pour vérifier son taux d’imposition – © Rawpixel.com
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis