Pour aider les oiseaux, installez des nichoirs !

Les populations d’oiseaux ne se portent pas particulièrement bien. Le nombre d’espèces diminue autant que les effectifs des espèces qui subsistent. Installer des nichoirs peut en aider certains !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 18 Nov 2018, à 10 h 34 min

Installer un nichoir ou même plusieurs peut aider les oiseaux sédentaires comme de passage. Mais pour que l’installation fonctionne et surtout ne soit pas contre-productive, il y a quelques règles à respecter.

Pourquoi installer des nichoirs pour aider les oiseaux ?

La recherche de sites de nidification peut relever du parcours du combattant pour certaines espèces exigeantes en la matière. Car oui, selon l’espèce d’oiseau, leurs besoins ne sont pas les mêmes. La modification de nos paysages avec la disparition des haies ou encore des arbres champêtres a eu un effet négatif sur les populations d’oiseaux qui ont dès lors du mal à trouver des lieux où faire leur nid.

L’intensification de l’urbanisation a également joué un rôle sur la perte d’habitat pour les oiseaux. Certaines espèces, comme le faucon pèlerin, ont su s’adapter au milieu urbain, mais la plupart peine à trouver leur place dans un monde modifié si profondément par l’Homme.

Installer des nichoirs peut donc grandement aider les oiseaux à trouver un lieu où faire leur nid pour avoir des petits. Mais au-delà d’un abri, les nichoirs permettent aussi aux oiseaux de moins dépenser d’énergie pour faire leur nid. Or, pour un couple d’oiseaux, dépenser moins d’énergie pour élaborer un gîte de nidification, c’est en avoir plus pour la recherche de nourriture pour alimenter leurs petits !

Des nichoirs pour quels oiseaux ?

Chaque espèce d’oiseau a donc ses propres besoins. Certaines espèces ont besoin de nichoirs relativement grands, d’autres préfèrent les nichoirs plus petits, etc. En réalité, chaque espèce d’oiseau a son propre nichoir dédié. On appelle cela le nichoir spécifique.
La taille et la forme du trou d’envol du nichoir joueront sur le type d’espèce qui viendra fréquenter votre nichoir. Il en va de même pour la forme du nichoir car, s’il est carré et petit, il n’attirera pas la même espèce que s’il est rectangulaire et long !

Il existe ainsi et à peu de choses près un type de nichoir par espèce d’oiseau, se renseigner sur le nichoir que vous choisissez est alors essentiel.

Notez enfin que certaines espèces ne se trouvent pas partout en France ou dans n’importe quel milieu (les oiseaux des villes ne sont pas forcément les oiseaux des champs) et faites vos recherches avant d’acheter un nichoir pour un oiseau qui ne passera jamais par chez vous.

Hirondelle nourrissant sa portée © Wayne Wolfersberger

Quelles caractéristiques pour les nichoirs ?

Quel que soit le type de nichoir que vous choisissez, il y a certaines règles de base à respecter :

  • Privilégier les nichoirs en bois brut ou, tout du moins, en bois suffisamment épais pour garantir une certaine forme d’isolation thermique.
  • Proscrire les nichoirs vernis ou collés. Les produits chimiques et les oiseaux ne font pas très bon ménage.
  • Éviter les nichoirs de mauvaise qualité qui pourraient fuir et noyer les oisillons qui n’ont aucune capacité à se débrouiller tout seul dans les premiers jours de leur vie.
  • Si vous optez pour un nichoir qui ne serait pas en bois, assurez-vous que ce nichoir « respire », c’est-à-dire qu’il n’y ait pas de condensation de l’humidité à l’intérieur car cela s’avère souvent fatal pour les oisillons (maladies, étouffement, etc.)

D’autres espèces peuvent venir s’installer dans un nichoir. Les écureuils, par exemple, peuvent aussi y trouver leur compte tout comme certaines guêpes et autres araignées et même des lérots.
La biodiversité se respecte. Si votre préférence était allée pour un oiseau, installez un deuxième nichoir et laissez les hôtes du premier en paix !

Où placer les nichoirs pour aider les oiseaux ?

Eh oui… Non seulement nos amis les oiseaux sont exigeants sur leur gîte, mais ils sont également exigeants sur leur emplacement :

  1. Placer le nichoir à minimum deux mètres de hauteur (cela ne s’applique pas à un nichoir placé sur un balcon ou une terrasse).
  2. Orienter le nichoir de manière à ce qu’il n’y ait pas de pluie qui tombe directement sur le trou d’envol pour éviter que de l’eau entre dans le nichoir. En général on oriente donc le nichoir au sud-est.
  3. Faire en sorte que le nichoir ne soit pas accessible aux chats qui ne se gêneront pas pour venir attraper les oiseaux qui y nichent. Prendre également soin de faire en sorte que ces mêmes chats ne puissent pas attraper les oiseaux à leur envol ou à leur retour au nichoir.

Comment entretenir les nichoirs ?

Les nichoirs étant des lieux artificiels de nidification, il vous faudra en assurer le nettoyage une fois par an. Le nichoir est nettoyé avant la période de reproduction de l’espèce ciblée, en règle générale au milieu de l’automne.

Il s’agit alors de le rincer à grande eau, de le brosser le cas échéant et de le laisser sécher quelques jours avant de le réinstaller. Et la boucle sera bouclée pour une nouvelle année à observer ces dinosaures à plumes !

Illustration bannière : Nichoir en rondin de bois – © PlUAz
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



20 ans de fascination pour la faune sauvage allant d’expériences professionnelles telles qu’un programme européen de réintroduction ou le travail en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis