Nourrir les oiseaux : attention à ces aliments souvent donnés et pourtant toxiques

Alors que l’hiver approche doucement, saison froide durant laquelle les oiseaux peuvent avoir besoin d’aide pour se nourrir, il est important de rappeler que certains aliments sont en réalité toxiques pour les volatiles. Lesquels ? Y a-t-il également des graines à ne pas donner aux oiseaux ? On fait le point.

Rédigé par Cecile, le 3 Nov 2022, à 18 h 12 min
Nourrir les oiseaux : attention à ces aliments souvent donnés et pourtant toxiques
Précédent
Suivant

Chaque année à l’approche de la saison hivernale, de nombreuses personnes déposent de la nourriture à destination des oiseaux de leur jardin. Mais certains aliments ne sont pas appropriés au métabolisme fragile des volatiles. D’ailleurs, comme le rappelle la Ligue de protection des oiseaux (LPO), mieux vaut éviter de nourrir les oiseaux en toute saison.

Quand ne faut-il pas nourrir les oiseaux ?

Les protecteurs des oiseaux insistent tous sur un point : mieux vaut arrêter de nourrir les oiseaux en dehors des périodes de froid, où ils sont généralement en mesure de subvenir par eux-mêmes à leurs besoins. La LPO conseille ainsi d’éviter de nourrir les oiseaux en période de reproduction, pour plusieurs raisons : en premier lieu, car aucune évaluation scientifique ne permet d’affirmer avec certitude que cela n’entraîne aucun risque de transmission de maladies ou de perturbations physiologiques. Ensuite, car cela peut créer une dépendance alors même qu’en cette saison cruciale, les jeunes oiseaux nés dans l’année apprennent à se nourrir par eux-mêmes.

Globalement, le nourrissage des oiseaux peut être pratiqué en période de froid prolongé, soit de mi-novembre à fin mars, précise la LPO. Ce qui n’empêche pas de laisser à destination des oiseaux, en toute saison, un petit récipient d’eau propre notamment durant les fortes chaleurs.

Comment nourrir les oiseaux sauvages ?

Quels sont les aliments toxiques pour les oiseaux ?

S’il est donc possible d’aider les oiseaux à se nourrir durant la saison froide sans nuire à leur équilibre, certains aliments sont déconseillés, car potentiellement toxiques pour leurs organismes :

  • Le lait, qui peut entraîner des troubles digestifs mortels
  • Le pain
  • Les pâtisseries
  • Les biscottes
  • Les biscuits
  • Les biscuits pour animaux domestiques
  • Les gâteaux
  • Le riz (cru ou cuit)
  • Le blé (cru ou cuit)
  • Les lentilles (crues ou cuites)
  • Les pâtes (crues ou cuites)
  • Les fromages
  • Les pommes de terre cuites
  • Les pois (crus ou cuits)
  • Les carottes (crues ou cuites)
  • La salade
  • La viande, gras de viande ou lard salé
  • Les graines salées
  • les graines de lin et de ricin, toxiques pour les oiseaux
  • Les insectes

Il s’agit d’une liste non exhaustive, c’est pourquoi en matière de nourrissage d’oiseaux, mieux vaut s’en référer aux aliments conseillés par la LPO.

Nourrir les oiseaux en hiver : quels aliments ?

À lire aussi : Donner du pain aux oiseaux sauvages, une pratique dangereuse pour leur santé

Quelle nourriture donner aux oiseaux sauvages ?

Il est ainsi possible de nourrir les oiseaux en hiver avec les aliments listés ci-dessous :

  • Mélanges de graines adaptés (voir paragraphe ci-dessous)
  • Maïs concassé
  • Cacahuètes fraîches (non grillées et non salées)
  • Graines de tournesol, si possible noires
  • Graines de millet
  • Flocons d’avoine (sans sucre, sans sel)
  • Fruits de saison (pommes, poires…)
  • Noix fraîches
  • Noisettes fraîches
  • Boules de graisse, sans huile de palme

Nourrir les oiseaux en hiver

À lire aussi : Pourquoi et comment nourrir les oiseaux en hiver ?

Quelles graines ne pas donner aux oiseaux ?

La LPO conseille ainsi de privilégier les mélanges de graines non salées. Des mélanges qu’il est possible de préparer soi-même ou d’acheter tels quels dans le commerce et qui comprennent généralement :

  • 1/3 de maïs concassé
  • 1/3 de graines de tournesol noir
  • 1/3 de cacahuètes fraîches ou d’arachides avec leur coque (non salées et non grillées)

Mieux vaut donc éviter de nourrir les oiseaux avec des mélanges de graines composés de lentilles, pois ou riz, qui seront mal digérés.

graines pour oiseaux, coup de coeurgraines pour oiseaux
CACAHUÈTES DÉCORTIQUÉES ROUGES POUR OISEAUX

Des cacahuètes rouges décortiquées, très appréciées des oiseaux et riches en lipides, glucides, protéines, vitamine C, fer et calcium.

A découvrir sur Prêt à Jardiner

 

 

Quelques conseils pour placer les abreuvoirs et mangeoires

Maintenant que vous savez quelle nourriture donner ou non aux oiseaux en hiver, voici quelques conseils pour disposer les mangeoires ou abreuvoirs. Des conseils qui s’appliquent sans différence aux mangeoires verticales ou mangeoires plateaux.

  • Disposez-les en hauteur, pour protéger les oiseaux venant se nourrir des prédateurs tels que les chats.
  • Installez-les loin des surfaces vitrées, pour éviter que les oiseaux n’entrent en collision avec vos vitres.
  • Disposez les mangeoires et abreuvoirs dans un endroit dégagé afin qu’ils soient facilement repérables par les oiseaux. Un endroit dégagé permettra également aux volatiles de voir approcher d’éventuels prédateurs, comme les chats.
  • Préférez installer plusieurs mangeoires et abreuvoirs, de manière à ce que les volatiles puissent se répartir et ainsi éviter une trop grande proximité contribuant à la transmission de maladies.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Quid de la responsabilité de la LPO dans la pandémie de grippe aviaire qui a massacré une grande partie de nos oiseaux marins?

    On se demande comment les pigeons, tourterelles et autres corneilles survivent en mangeant du blé ou des pois quotidiennement

    • Vous devenez gâteux Pilet, vous vous répétez souvent et vous n’entendez pas la vraie raison de la grippe aviaire : l’agriculture intensive

Moi aussi je donne mon avis