Les abeilles aussi sont accro à la caféine !

Rédigé par Hugo Quinton, le 23 Oct 2015, à 8 h 40 min

Des chercheurs de l’université de Berne et de Sussex viennent de démontrer que certaines plantes séduisent les abeilles en les droguant à la caféine. La dose de caféine dans la plante est suffisante pour modifier le comportement de la butineuse, mieux encore, l’insecte sous l’influence recommanderai la plante à ses congénères.

Quand les plantes influencent les abeilles mellifères

L’étude parue dans la revue Current Biology(1) révèle que les plantes peuvent berner les abeilles sur la qualité de leur nectar, et que les abeilles mellifères préfèrent largement une source de nectar caféinée à une de même valeur mais sans caféine. « Les plantes droguent en quelque sorte les abeilles et leur font croire à une meilleure qualité de nectar », explique Roger Schürch, coauteur de ces travaux, cité dans un communiqué des deux universités.

Il faut savoir que de nombreuses plantes contiennent de la caféine à faibles doses et de précédentes études avaient montré que les abeilles se souviennent mieux des odeurs lorsqu’elles sont sous caféine, ce qui laisse supposer une implication des circuits cérébraux de la récompense.

abeilles-plantes-cafeine-pollen

Il a également été observé que la « danse » communicative des abeilles est plus active, permettant à leurs congénères de mieux trouver l’emplacement du festin. les chercheurs ont ainsi relevé 88 % d’abeilles danseuses sur le nectar caféiné, alors qu’elles ne sont que 67 % pour des nectars non caféinés. Des résultats qui multiplierait par quatre le nombre de butineuses recrutées lors de la danse.

Un comportement ressemblant à celui des toxicomanes

En 2013, une autre étude avait démontré que la caféine dopait la mémoire des abeilles(2), « les rendant plus efficaces pour la pollinisation », précisait à Sciences et Avenir Phil Stevenson, professeur à l’Institut des ressources naturelles de l’université de Greenwich. Selon cette étude de 2013, « les abeilles étaient trois fois plus aptes à se souvenir du parfum des fleurs et retourner vers elles que les insectes qui avaient consommé seulement de l’eau sucrée. »

abeilles-pollen-plantes-fleurs-cafeine

Telles des toxicomanes, les abeilles continuent à se rendre sur l’emplacement où se trouve la solution caféinée, même lorsque celle-ci s’était épuisée. Pour les chercheurs, il n’est pas exclu que ce genre de comportement ait des conséquences négatives sur la production de miel, les plantes ayant la possibilité de réduire le taux de sucre dans leur nectar. Cette hypothèse doit néanmoins encore faire l’objet de recherches plus approfondies.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis