11 éléphants sauvés d’une mare de boue au Cambodge

Des éléphants ont été sauvés par un groupe de rangers avec l’aide de villageois, dans un parc naturel au Cambodge.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 5 Apr 2017, à 10 h 55 min

Si les éléphants font souvent la une de la presse pour des actions illégales contre eux, notamment celles des braconniers les chassant pour leur ivoire, voilà que ce mois d’avril 2017 nous offre une belle histoire en provenance du Cambodge, en Asie. Plusieurs éléphants ont pu être sauvés d’une mort quasi-certaine grâce aux efforts de plusieurs villageois présents sur les lieux.

Un cratère de bombe qui se transforme en piège de boue pour les éléphants

La scène s’est déroulée au sanctuaire cambodgien Keo Seima Wildlife : un groupe de 11 éléphants s’est retouvé piégé dans un cratère de bombe, comme il y en a de nombreux au Cambodge : vestiges de la guerre menée par les Américains contre les Vietcongs au Vietnam voisin.

Lors de fortes pluies, ils se remplissent d’eau, mais ne se transforment pas en piscines naturelles mais plutôt en mare de boue comme se fut le cas la semaine dernière : 11 éléphants se sont retrouvés à l’intérieur. La profondeur du cratère de près de 3 mètres, rendait impossible pour les éléphants d’escalader, surtout une fois que la boue a commencé à sécher. Les pachydermes, bloqués, allaient vers une mort quasiment certaine si des villageois ne les avaient pas vus en difficulté et ne les avaient pas aidés, quatre jours durant.

Les rangers et les villageois construisent une rampe

Lorsque les villageois ont repéré les éléphants, ils ont donné l’alerte. Dans l’attente des secours, ils ont réussi à empêcher la boue de trop se solidifier et ont apporté des vivres aux animaux, afin qu’ils ne perdent pas leurs forces. Une fois les rangers arrivés sur les lieux, ils ont été aidés par les villageois pour construire, avec les moyens du bord, une rampe, afin de permettre aux éléphants de sortir.

Si les éléphants adultes ont pu s’extraire du piège assez facilement, un éléphanteau est resté dans la mare de boue, ce qui a obligé les sauveteurs à le sortir de force après l’avoir attaché à une corde.

Illustration bannière © Mogens Trolle – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. totalement paniqué ce jeune éléphant, sa charge ne se voulait pas méchante, il n’a juste pas compris que ces humains là lui voulaient du bien. D’ailleurs, il s’est arrêté lorsque la femme lui a donné des tapes sur le flanc.

    Pour une fois que l’humain contribute à rattraper ces erreurs, car ces pièges sont sa faute avant tout. Pourquoi ne pas les combler afin d’éviter d’autres accidents ? Ici, dans un sanctuaire, mais ailleurs, le dram est toujours possible.

Moi aussi je donne mon avis