Utiliser une caméra thermique, ça fait froid dans le dos !

Utiliser une caméra thermique, ça fait froid dans le dos !
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

J’ai utilisé une caméra thermique ; c’est une expérience … rafraichissante ! « Location gratuite d’une caméra thermique ». Voilà ce qui était écrit dans le journal mensuel de ma commune  (Marcq-en-Baroeul, dans le Nord) du mois de novembre. J’ai essayé. Une expérience instructive sur les pertes de chaleur de l’habitat !

Empruntez une caméra thermique à votre mairie

camera thermique

Caméra thermique

Accompagné d’une photo de l’engin, l’article vante les mérites et l’efficacité de la caméra thermique, en disant qu’il est toujours intéressant de savoir si sa maison est bien isolée, surtout en ce début d’hiver.

Je me laisse convaincre, d’autant plus que la location est gratuite ! Persuadée que j’allais devoir attendre des semaines pour avoir la caméra après la parution de l’article, je téléphone à la mairie en préparant mon agenda des semaines suivantes. Quelle ne fut pas ma surprise : elle était disponible tout de suite ! Je fonce et récupère l’engin (moyennant caution), pour 24h.

 

Une caméra d’utilisation facile

Il faisait beau ce jour-là. Mais seulement 4°C dehors. Parfait pour « voir » les pertes thermiques, de l’intérieur comme de l’extérieur. La personne à la mairie ne m’avait pas expliqué le fonctionnement de tous les boutons de la caméra, donc je n’ai pas pu utiliser toutes les fonctionnalités de ce petit ordinateur traqueur de fuites d’air.
Mais ce que j’ai vu m’a suffi pour comprendre que ma maison était plutôt… mal isolée ! Contrairement à ce que je pensais.

camera-thermique-bas-porte-bow

Le bow-window du salon en vue thermique

J’ai commencé par le salon, avec ses portes et fenêtres vitrées en bow-window qui donnent sur le jardin et la grande verrière juste au-dessus.

Aïe, aïe aïe ! Mauvais début. Ça fuit de partout ! Les déperditions sont très nettes autour des fenêtres et des portes, voire sous la porte !

> Je me penche vers les fuites de chaleur : les taches bleues montrent les déperditions de chaleur autour des fenêtres et de la porte (à gauche).

L’isolation des bords de fenêtres

camera-thermique-bow-window

Le bas du bow-window fuit

 

Le dessous d’une des portes du bow-window  : sous la porte, l’entrée de l’air froid est très visible… et ma silhouette aussi ! La thermographie infrarouge –  c’est le terme technique – est impitoyable.

Selon l’Ademe, les planchers bas sur sous sol non chauffés ou sur vide sanitaire perdent 7 à 10% d’énergie !

 

Les murs d’angle de la salle à manger à surveiller

camera-thermique-angle-plafond

J’ai continué mon enquête dans la salle à manger. Rien de mieux. Le résultat est le même.

Mais je découvre aussi que les murs sont froids dans les angles du plafond. Incroyable !

*

page 2> la suite du diagnostic thermique

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


22 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour

    Très bon article. Je reviens sur un petit points les photos présentes les caméras thermiques Flir. Celles-ci sont vendues relativement cher auprès des revendeurs.
    Pour avoir un bon rapport qualité prix je préconise d’utiliser les caméras Testo. Celles-ci sont vraiment compétitives.

  2. Bonsoir,

    Quelques réponses en vrac:
    Le pointeur laser d’une caméra thermique sert essentiellement à voir où l’on vise quand on manque de point de repères dans l’image thermique.
    Non les couleurs n’ont rien à voir avec « chaud » ou « froid », une image thermique n’est qu’une image à la base en dégradé de gris qui représentent la puissance d’émission thermique, après, on applique la palette de couleur que l’on veut et qui va traduire en éventuels coloris (ne pas oublier aussi qu’entre l’extérieur et l’intérieur, la situation des pertes s’inversent).

    Sinon, pour ceux qui voudraient aller plus loin, un article de synthèse:
    thethermograpiclibrary.org/index.php?title=ABC_de_la_thermographie_infrarouge

  3. bonjour,
    je voudrai connaitre les applications du pointeur laser sur certaines caméras thermiques et savoir quelle est sa portée et si çà traverse les murs.
    Merci de me répondre

  4. Bonjour,

    Je suis Technicien, et mon travail consiste justement à prendre des mesures avec ma caméra thermique afin de voir les déperditions dans les maisons des particuliers. J’effectue des contrôles gratuits sur toutes l’île de france. Si cela vous intéresse, veuillez me contacter par mail:
    thomas.decarvalho75@gmail.com

    Cordialement,
    Thomas De Carvalho

    • je suis a la recherche d’une personne pour effectuer un controle avec une camera thermique suite a changement de mes fenetres car j ai beaucoup qui passent partout.ET LE PROFESSIONNEL ME DIT QUE C EST NORMAL
      MERCI DE VOS REPONSES
      CDT
      CELINE

  5. bonjour, je cherche un professionnel près de chez moi pour faire un diagnostic complet mais je ne sais pas à qui demander ni comment savoir que cette personne est compétente? Savez-vous combien coûte un diagnostic ?
    merci d’avance de votre aide

  6. Peut on utiliser une caméra thermique pour savoir si un plafond est coupe feu entre un magasin est un appartement plancher bois

  7. Bonjour,

    Un détail: concernant le pont thermique visible dans l’angle des pièces, il s’agit d’un pont thermique dit « géométrique ». Il n’est pas du tout certain qu’il y aie un point faible dans l’isolation (s’il y en a à cet endroit). Il s’agit d’un simple phénomène explicable par la géométrie: un même volume d’air dans l’angle entre deux ou trois parois, est en contact avec plus de surface froide que la même quantité d’air en contact avec un seul plan de paroi (càd à l’écart des angles).
    Cet air devient donc plus froid dans les angles. C’est systématique, que la paroi soit isolée ou non.

    Cordialement.

  8. près la restauration de ma vielle ferme bressane (+ de 300ans vu cadastre sous napoléon) j’ai filmé l’isolation avec une caméra thermique, résultat imprésionnant, les pont thermique sont bien visible, les portes et fenêtre sont toutes rouge de l’extérieur et bleu de l’intérieur.

  9. Bonjour,
    Je souhaite emprunter une camera thermique à la ville Du Mans, ils ne font pas ce genre de prêt ou de location même dans le cadre d’économie d’énergie.
    Ou dois je louer cet article pour un prix « RAISONNABLE » ?
    Cordialement.

  10. excusez moi mais en principe les déperditions sont ROUGES !

    • Le froid (en bleu) qui rentre , le diagnostic est fait de l’intérieur de la maison,
      ceci explique peut-être cela .
      En effet les déperditions sont en rouge (le chaud qui part) quand la thermographie est faite de l’extérieur (sur les documents que j’ai…)
      Ceci dit ces significations données aux couleurs sont des conventions .
      Et vu les photos, par 4°C cela ne peut pas être de la chaleur qui rentre dans la maison .

  11. attention aux maisons étanches à l’air comme les BBC, beaucoup de proprios se plaignent de moisissures: faire bouillir de l’eau, prendre sa douche ou un bain et même respirer engendre de l’humidité qui s’accumule si l’air de la maison n’est pas renouveler !

    l’astuce est de faire entrer de l’air moins frais que l’air extérieur en hiver, ou plus frais en été.

    c’est le principe du puit provençal ou canadien qui capte l’ai à la température du sol.

    c’est bien sauf à la sortie de l’hiver où les sols sont parfois plus froids que l’air ambiant.

    Le top, c’est une maison dotée de murs lourds et épais sans isolation intérieur mais avec une isolation extérieur et un gros poele à bois !

    au passage, le mieux est de faire sont bois dans les forêts communales (affouages)

    en ne chauffant la maison qu’avec les 8 stères de bois à 8 euros le stère qui me coutent au total 65 euros j’en suis quand même pour 1200 euros par an !

    on fait bien la cuisine pour 4 et pas mal de linge ….

    les éoliennes et autres panneaux solaires, c’est inamortissable pour le moment !!!

    les gens qui vous disent le contraire sont des commerçants menteurs ou des clients arnaqués honteux parce que lorsque le montant des économies aura atteint le montant de l’investissement alors les matériel sera bon à changer !

    de toutes façons à un moment ou à un autre, il faut passer à la caisse

  12. Du même avis que Patrick… Les pertes de chaleurs près des fenêtres peuvent aussi s’expliquer par les aérations situées en haut de certaines fenêtres. Les aérations sont nécessaire pour permettre une circulation de l’air entre l’intérieur et l’extérieur. Il y’a dépertition de chaleur mais c’est un mal pour un bien. De plus, une maison trop isolée qui disposerait d’un chauffage gaz ou bois (bref via une combustion) exposerait ses occupants à un risque d’intoxication au monoxyde de carbone ou à des problèmes de tirage de cheminée avec alors risque de reflux de la fumée dans l’habitable.

  13. Quelques précisions :
    – d’abord, les fuites que vous constatez ne sont pas forcément des fuites d’air, mais des fuites de chaleur. Une bâche plastique peut-être étanche à l’air, ça n’en fait pas pour autant un excellent isolant thermique. J’ai déjà vu un fabricant de chalets proposer un modèle dont les murs bois étaient doublés par une bâche plastique étanche, une hérésie !
    – Pour le pont thermique aux coins murs-plafond, la meilleure solution est l’isolation par l’exterieur => gros budget !
    – Pour le mur de brique, ça ne veut pas dire que c’est un mauvais matériau, mais le mieux est d’utiliser son inertie, là encore en l’isolant par l’extérieur et non par l’intérieur.

  14. Certaines communes (par exemple Issy les Moulineaux) disposent de vues thermiques aériennes qui vous permettent au moins de savoir rapidement et sans frais si votre maison a des déperditions comparables ou pires que les bâtiments voisins.

  15. il est impératif de faire appel à des professionnels pour utiliser une caméra thermique, et l’espace info énergie de votre région est constitué de techniciens qui pourront vous proposer une balade thermique un matin sur plusieurs bâtiments d’un même village pour voir les déperditions d’un même quartier ! très instructif, et de même qu’il faut faire attention à l’étanchéité à l’air quand on isole sa maison, il faut biensur ventiler pour ne pas vivre dans une « thermos » !

    • Non, il n’est pas « impératif de faire appel à des professionnels pour utiliser une caméra thermique » !!!

      Le maniement est simple et la compréhension aussi à condition de bien lire (préalablement) le mode d’emploi !

      Sur quelque vérité révélée, magB, basez-vous le caractère « impératif » de faire appel à des pro, en l’occurrence ?!

  16. Si les professionnels peuvent apporter des réponses aux problèmes des ponts thermiques, vous pouvez vous en inspirer sans toutefois obligatoirement faire appel à eux pour la réalisation.
    Dans les pièces où l’esthétique est secondaire, vous pouvez (comme je l’ai fait) coller avec du silicone de base des bandes découpées dans des plaques de polyuréthane expansé (épaisseur de 2 à 4 cm).

    IL ne faut certes pas isoler à tous crins, car à terme le budget consacré peut se révéler contre-productif par rapport à l’installation d’une pompe à chaleur par exemple (quitte à ce que celle-ci soit exclusivement alimentée par de l’électricité photovoltaïque, comme je suis en train de le réaliser chez moi).
    Voici un extrait de cet article qui en donne la lumineuse démonstration :

    « L’effet pervers des mégawatts «
    « La meilleure énergie n’est pas toujours celle qu’on ne consomme pas… »
    « A quoi sert de réduire notre consommation d’énergie si c’est pour perpétuer un modèle non durable fondé sur les énergies fossiles qui accentue les changements climatiques? Pour accélérer le rythme de la «transition écologique», il vaut mieux produire l’énergie renouvelable nécessaire à nos modes de consommation qu’éviter de consommer de l’énergie en améliorant l’efficacité de nos appareils énergivores. »
    http://nowfuture.org/2011/09/leffet-pervers-des-negawatts.html

    […]
    « Construction: isoler «très basse énergie», oui, «passif», non!

    L’investissement dans une meilleure isolation n’a de sens que si le coût du MWh économisé est inférieur au coût maximal futur de 125 €, qui ne sera peut-être même jamais atteint.

    Par exemple, lors de la construction d’un bâtiment neuf, on peut se demander quel est le niveau de performance énergétique optimal. Si le bâtiment respecte simplement les normes, il consommera environ 70 kWh/m2 par an de chauffage. Pour diminuer la consommation annuelle de 40 kWh, je dois investir 40 €/m2. Le coût du MWh économisé sur 50 ans est d’environ 40 € qui est bien inférieur à 125 €. Préférer construire un bâtiment très basse énergie (30 kWh/m2/an) plutôt qu’un bâtiment aux normes standards (70 kWh/m2/an) est donc une démarche très rationnelle.

    Qu’en est-il du choix entre une construction très basse énergie (30 kWh/m2/an) et une construction passive (15 kWh/m2/an)? Si le surcoût est de 50 €/m2 (triple vitrage, 50% d’isolation en plus, meilleure étanchéité) pour économiser 15 kWh/m2, le coût du MWh économisé grimpe à 133 €, ce qui est supérieur au prix futur de la chaleur renouvelable [3]. Ce n’est donc pas rationnel de pousser l’isolation jusqu’à la norme passive. »

  17. J’ai fait la même chose, mais cette fois par quelqu’un de l’espace Info énergie du département….
    Bilan qui permet de voir les travaux vraiment utiles, d’estimer leur coût, et aussi d’établir un rapport en vue de l’obtention de certaines subventions.
    De plus, de discuter des artisans réputés sérieux, en connaissant déjà leurs tarifs.
    Tout ceci gratuitement.
    J’ai pu constaté que les travaux réalisés pour l’isolation du grenier il y a 30 ans étaient bons…
    La déperdition de chaleur des coins plafond/mur est semble-t-il attendue et prévue…
    J’ai vraiment apprécié cette visite.

  18. Avez vous entendu parler de Ventilation? Parfois même de VMC (ventilation mécanique controlée). IL EST NECESSAIRE DE RENOUVELLER L’AIR DE VOTRE HABITATION. Ca peut paraître idiot, mais si vous extrayez l’air vicié de votre cuisine ou des WC et l’air humide de votre salle de bains, il faut bien que de l’air neuf entre quelque part !!!!!

    • pour ma part, je ne fais pas fonctionner la VMC, je l’ai coupée au tableau electrique, je ne l’a mets que très rarement.

      L’air circule dans ma maison, l’hygrométrie est de 40% en hiver grace au poele à bois qui crée une dépression : l’ai frais entre par les bouches d’aération et il ressort chaud par le conduit de cheminée.
      l’idéal est de ne pas avoir d’entrée d’air aux fenêtres et de faire entrer l’ai extérieur par le vide sanitaire ou un puit canadien.

      Il faut accepter les fuites d’air, elles sont garantes d’un air sain.

      Ce qu’il faut éviter plus que tout ce sont les ponts thermiques.

      j’ai utilisé une caméra thermique chez moi et il est important de prendre en compte sur une même image affichée à l’écran, la différence de température.
      exemple si une zone froide apparait dans un coin d’une pièce (bleu foncé) mais que le bleu correspond à 18°C et que le reste du mur est à 20-22°C, c’est normal !!!

      Ce qu’il ne faut pas, ce sont les gros différentiels de température : selon moi à partir de 8°C d’écart

      Leroy Merlin en loue à 59 euros les 48 heures, remboursés en cas d’achat de matériaux isolants.

Moi aussi je donne mon avis