Sexe écolo. Phtalates et sex toys

Rédigé par Pauline, le 10 juin 2009, à 14 h 28 min

Faisons le point sur la toxicité des sex toys et la présence de phtalates dans ces jouets coquins… avec nos amis de Flagrants délices.

Mais que sont ces fameux phtalates ?

Developpement durable articleLes phtalates sont des dérivés de produits pétroliers utilisés pour assouplir et adoucir le plastique et plus particulièrement le PVC. Le bouc émissaire étant le DEHP, le plus utilisé dans le monde en raison de son prix attractif.

Sex toys et phtalates. Pourquoi aucune loi ?

La législation a tranché en ce qui concerne les phtalates et les jouets pour enfants souvent mâchouillés (taux autorisé limité à 0,1 %).  Mais les sex-toys n’ont pas eu le droit au même traitement. Or l’usage de ces jouets pour adultes peut être comparé à une ingestion orale, les muqueuses étant très irriguées et perméables à l’action des phtalates.

Sex toys et phtalates. Quels sont les risques ?

Le DEHP, un élément du groupe des phtalates, est nuisible à la santé et plus  particulièrement au système de reproduction masculin. Différentes études scientifiques danoises ont été menées prouvant la toxicité des phtalates. Par ailleurs, Greenpeace a demandé à l’Union européenne de bannir l’usage de produits toxiques dans les godemichets, plus précisément l’usage des “phthalates”, qui peuvent “perturber le système hormonal humain, diminuer la fertilité et attaquer le foie et les reins”.

Que faire ?

Se priver et prôner le retour à une société pudibonde ? NON.

Il s’agit  plutôt de s’informer et d’adopter la « good-attitude » : se faire du bien sans se faire du mal. Soit vous avez un sex-toy avec phtalates et pas envie de changer ou pas les moyens ; vous pouvez continuer à l’utiliser avec une jolie capote qui vous préservera des dangers. Soit vous vous offrez un nouveau jouet érotique mais cette fois-ci, choisissez-le sans composants chimiques indésirables.

Marques de sex toys écolo, recyclage, conseils santé… Lire la suite

*

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée d'écriture, toujours en quête d'idées pour répondre à vos attentes au niveau éditorial, fan de tennis et de sport en général, c'est elle...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Personellement je ne comprends pas cet engouement pour les sex toys ! Je précise, je suis en couple depuis 3 ans et demi, je n’ai pas de poupée gonflable et ma copine a un gode qu’elle me dit ne plus utilisé depuis que l’on est ensemble (en même temps j’en sait rien, c’est bien possible qu’elle l’ait réutilisé)

    Je comprend bien que ça fait du bien à la gente féminine mais :

    1) Si ça devient plus dangereux que du sexe protégé ça devient vraiment ridicule et pathétique (peut être que mettre son sexe sur de l’uranium fait du bien à court terme aussi ;))
    2) Imaginez ce que l’on penserait si tous les hommes avait une poupée gonflable (pire encore si vous êtes en couple ou marié et que vous en avez une) : la majorité des femmes vont dire “pervers, il a un problème), qu’il aille se faire soigner”…mais pour les godes c’est ok (ça vise pas spécialement les femmes car des hommes en utilisent mais de plus en plus de femmes en on) un peu illogique non au vue du but similaire entre un god et une poupée gonflable

    2) Voir des femmes qui jouent les effarouchées qui veulent pas qu’on les drague mais qui rêve de se prendre des godes en rentrant le soir : c’est exactement ce que j’ai pu constater pour ma part –> Si je me masturbe trop souvent j’ai moins d’envie sexuelle et sur les femmes ça se voit: plus le temps passe, plus elles sont habillées de manière hot et plus elles font les récalcitrantes..

    3)Pour moi les hommes bien que semblant être des assoiffés permanent de sexe au yeux de ces très chères féministe sont honnêtes, ils clament au et fort qu’ils veulent du sexe. Pour les femmes tout dépend de quelle femme on parle mais à mes yeux il y a chez certaines une forme de schizophrénie à critiquer ceux qui aime le vrai sexe de manière un peu plus intense que la normale (c’est des pervers! – je l’ai entendu tellement de fois dans des discussions féminines dans la rue, dans le bus)tout en s’achetant des sex toys … Pour moi celui qui fait du vrai sexe est tout simplement un humain et j’ai (tout comme les femmes) des mains pour me masturber et ceux qui ne font quasiment que du sexe avec des objets vont dans la mauvaise voie même si c’est pas moralement répréhensible en soi mais si l’activité sexuelle se limite à ça

    4) Moi j’ai toujours dit si c’est qu’une question de sensation, nous les hommes pourrions insérez nos sexes dans toutes sorte de choses, d’objet, cavité ou autres en justifiant que la sensation est bonne, mais bon…Quid de la limite ??

  2. En fait je suis certaine que ce sont les tabous qui ont retardé l’apparition de cette étude, ou l’interdiction des phtalates dans les jouets sexuels. Sans cela pourquoi l’avoir interdit plus tôt dans les jouets pour enfants?

    Je suis une passionnée de sex toys, et sur mon site ventedesextoys.com/ cela fait belle lurette que les produits en silicone ont remplacé les autres produits… En fait, c’est désormais devenu une norme que la plupart des vendeurs vont s’empresser de suivre. Je vais de ce pas préciser plus explicitement la composition de mes jouets sur mon site.

  3. Le danger des phtalates ….un livre aussi le démontre et bien d’autres menaces !!!!

    de fait les phtalates sont dangereux, ils ne sont pas une menace que pour la spermatogenèse mais aussi dans les cancers, les comportements, l’obésité. il y a plein d’études et si l’on pouvait m’expliquer pourquoi rien ne sort sur ces sujets du sexe et de l’écologie !!!!!

    krachdusperme.over-blog.com

    • Faites bien comme vous voulez! Il est tout de même étrange que la plupart des phtalates soient interdits dans les jouets pour enfants dans toute l’Europe depuis plus de 15 ans en raison des troubles de la fertilité qu’ils causent, surtout ceux en contact avec les muqueuses, mais que pour les sex-toys (qui sont quand même sensé être en contact avec des muqueuses!), ils ne soient pas dangereux!!!!!
      J’suis bien d’accord avec kangourou, mais pas avec un sex-toy pourri! (sinon les hommes c’est bien aussi!!!!!!)

  4. Le sex-toy’s, c’est le bonheur qui vient de l’intérieur.
    Cela ne pollue pas du tout, et puis il bien conçu car il permet de jouir dans toutes les positions, il tient bien dans la main et reste le temps qu’il faut bien en forme.

  5. Hum ça sent le lobbying à plein nez d’un fabricant de sex toys en silicone qui aurait réussi à faire passer son message auprès de Green Peace afin de gagner quelques parts de marché en jouant sur la peur. Cela dit les phtalates semblent ne pas être innocents puisque interdits dans les jouets pour enfants depuis quelques années.

    Dans notre boutique lelapinmagique.com il est possible de retrouver les sex toys sans phtalates en tapant “sans phtalates” dans la fenêtre de recherche ou bien encore “silicone”. Nous conseillons également l’emploi d’un préservatif, ne serait-ce que pour les possibilités d’allergies. Nous avons aussi limité le nombre de sex toys utilisant des piles boutons au profit de ceux à piles classiques et ceux se rechargeant sur secteur. L’idéal étant d’utiliser dans tous les cas des accus rechargeables.
    Il y a des choses bien plus polluantes que les sex toys qui sont une part infini décimales des polluants mondiaux.
    Jouissons heureux quand même!

Moi aussi je donne mon avis