Rio+20, carton rouge à la communauté internationale

Rio+20, carton rouge à la communauté internationale
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

Carton rouge à la communauté internationale pour incurie et hypocrisie ? Alors que le sommet environnemental de Rio + 20 promet déjà de n’accoucher que de pas grand chose, comme un Copenhague bis, on ne peut que faire un amer constat de l’incapacité de l’humanité à adopter un comportement sage. Le PNUD publie un bilan qui sonne comme un épitaphe mortuaire : son rapport sur l’environnement détaille une situation catastrophique, une planète qui va dans le mur.

Bilan environnement : 4 sur 90 … bulletin exécrable

carton rouge rioSur les 90 objectifs que s’était fixés la communauté internationale, seuls 4 ont été atteints ! Alarmiste mais dans l’euphénisme, le directeur du PNUD menace : « si cette situation perdure, les gouvernements devront assumer la responsabilité  d’un niveau de dégradation sans précédent ».

Une autre étude, récemment publiée dans le prestigieux magazine scientifique Nature, par un groupe de scientifiques internationaux affirme que notre planète Terre est sur le point d’atteindre un point de non-retour. Pourquoi  ? A cause du réchauffement climatique, de l’épuisement des ressources non renouvelables et de l’explosion démographique.

« Les données suggèrent l’imminence d’une perte de biodiversité, ce qui aura de fortes répercussions sur ce qui assure notre qualité de vie, à savoir la pêche, l’agriculture, la forêt et l’eau potable. C’est une question de quelques générations. » prédit le coordinateur de l’étude, le professeur de Berkeley, Anthony barnosky.

Oui et alors ?

Trou dans la couche d'ozone

Que croyez vous que vont décider les dirigeants de la planète devant la gloutonnerie chinoise, le manque de coordination des Européens et l’intransigeance américaine (« le style de vie américain n’est pas négociable » nous ont expliqué tous les présidents américains) ?

Si tu vas à Rio ! N’oublie pas …

*

Je réagis

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


4 commentaires Donnez votre avis
  1. la bêtise et l’inconscience, enfin je ne sais pas quoi au final, réveillez vous, mais peut être est-il déjà trop tard.

  2. On va droit dans le mur et tout le monde le sait mais actuellement ce qui prime c’est la course au fric !!alors le reste semble dérisoire ,et le problème de cette planète va concerner qui dans les années à venir ??nos petits enfants qui nous détesteront de leur avoir laissé une terre en piteux état ,tous ces dirigeants ,chinois, américains ,russes et européens ne veulent pas entendre parler de ce qui est dérangeant !!merci à eux qui ne doivent avoir ni enfants ni petits enfants.

  3. Tout me semble si dérisoire par rapport à ce fait inéluctable « nous allons dans le mur », qu’est ce que la notation donnée par la nébuleuse de pseudo-agences, qu’est-ce qu’un « tweet » rageur (ou non), qu’est-ce même que le taux de chomage ou les derniers chiffres de la balance du commerce extérieur ??? avec tout ça, il faut garder le moral, penser à autre chose, oui, mais … ce que nous entendons à longueur de news radio ou télé, inondations incroyables, incendies catastrophiques, tsunamis gigantesques, ce sont les répercussions inéluctables également de toutes les énormes nuisances causées à la nature, et hop, dernière nouvelle, les chinois vont rencontrer les danois pour parler exploitation réserves hydrocarbures dans le grand nord …

  4. Mon commentaire est juste un lien qui confirme l’état des lieux:

    http blogs.afp.com/geopolitique/?category/Dossiers/Rio-20

    Bonne lecture à tous,

Moi aussi je donne mon avis