Le Pédibus, le “transport” scolaire écolo

42 minutes par jour  : c’est le temps de transport que les Européens consacrent pour conduire leurs enfants à l’école en voiture. Cela ne vous choque pas ? Et pourtant : en moyenne, le trajet du domicile à l’école est inférieur à un kilomètre, et reste des plus polluants quand on sait qu’une voiture enregistre toujours une surconsommation de carburant sur le premier kilomètre (+ 50 % de consommation ) !

Une alternative écolo pour les trajets domicile – école est de plus en plus répandue en France : le Pédibus.Developpement durable article

Le Pédibus, l’autobus pédestre des enfants

Crée en Australie sous le nom d’autobus pédestre (walking bus), le Pédibus est un nouveau mode de ramassage scolaire écolo, fonctionnant comme un vrai bus mais… à pieds ! Il consiste en effet en un accompagnement à pied des enfants par des parents volontaires.

Comment ça marche ?

Sur le modèle d’un car de ramassage scolaire, le Pédibus suit à pied un parcours déterminé selon des horaires précis ; il comporte ainsi plusieurs arrêts marqués au moyen de panneaux avec les horaires affichés et auxquels les enfants attendent que le groupe de marcheurs passe. Le Pédibus se renforce donc au fur et à mesure du parcours et des quartiers traversés.

  • Compter 2 à 3 adultes équipés de chasubles de couleur pour un groupe de 15 enfants maximum avec un adulte devant le groupe pour ouvrir la marche la distance maximale est d’environ 1,5 km avec un temps de parcours de 15 à 20 minutes (y compris les temps d’arrêt).
  • Les enfants de classes élémentaires comme de maternelles, de 3 à 11 ans peuvent y participer si la question de l’accompagnement jusque dans la classe est assuré pour les plus jeunes.
  • Les assurances individuelles et scolaires couvrent Pédibus ; enfants, parents et conducteurs signent une charte ou une convention pour garantir son bon fonctionnement du Pédibus.

Developpement durable article
L’initiative du Pédibus peut venir de parents, d’associations de parents d’élèves, de l’école ou encore de partenaires de la vie scolaire (comité de quartier, associations socioculturels…). Plusieurs lignes peuvent desservir la même école.

Actuellement, plusieurs centaines de lignes Pédibus (près de 400) fonctionnent en France (Angers, Caen, Lyon, Lille, Nantes, Rennes, Saint-Etienne, Tremblay en France, Versailles…), avec des distances allant de 250 m à 1500 m.

Les avantages écologiques et sanitaires du Pédibus

A travers ce mode de transport scolaire original, nous pouvons y voir plusieurs avantages non seulement environnementaux mais aussi sanitaires :

  • Diminution des émissions de CO2 : 70 % des enfants du cycle élémentaire, en moyenne, se rendent chaque jour à l’école en voiture, avec une augmentation importante de la proportion de parents emmenant leurs enfants en voiture à l’école (de 10 % en 1983 à 40 % en 2003 en France). Comme nous l’avons dit en introduction, le Pédibus est un moyen de réduire ce taux et d’éviter des trajets en voiture souvent courts et très polluants.

  • Sécurité autours des écoles  : les pédibus réduisent le stationnement sauvage aux abords des écoles, diminuant ainsi le risque d’accident.

  • Lutte contre l’obésité précoce  : selon l’Organisation Mondiale de la Santé, deux enfants sur trois n’ont pas une activité physique suffisante. Le Pédibus, en faisant pratiquer aux enfants un effort physique quotidien et " dosé ", participe ainsi à leur santé mais aussi à améliorer leur attention en classe.

Le vélobus, pour les trajets plus longs

Pour des trajets un peu plus longs, vous pouvez adopter pour votre enfant la solution du vélobus (autobus cycliste) qui fonctionne sur le même principe que le Pédibus : les enfants sont encadrés par 2 pilotes minimum formés à cet effet avec un pilote devant, à côté du premier enfant et l’autre derrière pour encadrer au mieux les enfants.

Developpement durable article

A Lire également :