Zooms produits verts

Pampers sort sa couche médicale Dry’n Safe pour mieux veiller sur bébé

En matière de puériculture, rien n’est trop beau pour assurer à nos bébés une santé et un confort toujours meilleurs. C’est donc un axe de marketing qu’exploite à fond les géants du secteur à coup d‘innovations produits toujours plus sophistiquées. Cette fois, c’est Pompers qui marque un point important avec sa toute nouvelle couche, divulguée au Salon HKTDC de la Puériculture de Hong Kong .

La santé avant les fuites pour la couche “Dry’n’ Safe”

Jusqu’à présent, en matière de couche bébé, la bataille ne se jouait que sur le terrain des fuites et du confort. Avec la couche Dry’n Safe, le combat marketing se déplace sur le terrain de la santé et pas seulement du bien être.

 

Jeff Benark, le patron de la future gamme Dry’n Safe, explique pourquoi la multinationale de la couche bébé s’engage dans cette voie : “Il y a dans tous les domaines de la consommation, une attente du public pour des produits capables d’aider à rester en bonne santé, voire capables de soigner. Dans les rayons alimentaires, vous verrez les alicaments se multiplier, en automobile des purificateurs d’air et des diffuseurs d’huile essentielle. Au rayon bébé, c’est la gamme Dry’n Safe qui ouvre cette voie.”


Fruit de 7 ans de recherche et de mise ou point, cette nouvelle couche “Anti-fuites et santé” est en effet bourrée d’innovations.  «Testée sur plus de 35 000 bébés, Dry’n Safe est la couche la plus testée de l’histoire de Pampers», a indiqué hier le porte-parole du groupe.Tout d’abord, la couche Dry’Safe bénéficie des dernières innovations de la gamme, tel que le dispositif  Aplix pour les bandes frontales ou encore l’ Active Fit qui était la dernière grande innovation de Pampers dans le haut de gamme. Revue de détails.

  • Ultra-fine : Dry’n Safe est une couche ultra fine de type Dry Max qui permet de réduire l’encombrement de bébé malgré les nombreux capteurs dont elle est dotée.
  • Effet Ultra-sec :grâce à un tissu microfibre conçu pour éliminer très vite l’humidité au contact de la peau, le transfert d’humidité sur la face extérieure, de la couche se fait  par une action mécanique, aucun additif chimique.
  • Semi-lavable : mi-lavable, mi-jetable, toute la partie externe en tissu de la couche est amovible et lavable. L’entretien est identique facile et le tissu est naturellement certifié Okoetex. La couche interne de la couche où sont les composants électroniques se détache et de rajuste sur la couche externe une fois lavée.

Des bio-capteurs pour suivre les constantes vitales de bébé

Mais la vraie innovation est ailleurs ; dans les “capteurs Santé” : de nombreux et minuscules capteurs permettent de suivre l’état de bébé et de les communiquer aux parents inquiets, voire au médecin traitant si besoin..

- Tests d’urine quotidiens : mis au point avec le département Médical d’Intel et le géant  Elly Lilly, les puces de test d’urine permettent de réaliser des tests d’urine UCBU quotidiens et de détecter toute variation anormale des paramètres. Le but est de surveiller les constantes vitales (taux de sucre dans le sang, leucocytes, hématies, infection urinaire, problème rénaux, cystites ..)(1)

- Des biocapteurs pour détecter les maladies : mise au point en 2009, cette technique permet de repérer une molécule dans un milieu. Potentiellement des milliers de molécules peuvent être détectées mais les capteurs de la couche Dry’n Safe sont conçues pour identifier “les marqueurs biologiques de trois maladies seulement. Mais c’est déjà un progrès énorme !” reconnait un concurrent de Pampers.

< Un capteur sur une puce de silicium. Quand l’urine touche le bio-capteur, les molécules s’associent à ce qu’on appelle un “guide d’ondes”  et le modifie. C’est la mesure de cette variation qui permet d’identifier les molécules présentes dans le liquide.

- Le suivi cardiaque : posés sur la bande dorsale de la couche, les capteurs sont capables de suivre les variations de la tension de bébé et tout changement anormal de son rythme cardiaque. Cela devrait notamment aider à alerter en cas d’étouffement nocturne.

La Dry’n Safe est une couche communicante

Mesurer c’est bien mais communiquer c’est encore mieux. C’est pourquoi, la couche envoie aux parents les résultats des mesure au fur et à mesure qu’ils sont faits. Comment ? Par internet, tout simplement !

  • Les biocapteurs de la couche sont associés à des puces RFID qui rendent immédiatement accessibles les données en les envoyant à l’adresse email des parents via une application qui est également accessible par iphone.

C’est très intéressant, car ce qui se profile c’est la possibilité de bientôt pouvoir alimenter le dossier médical des petits patients” se réjouit le professeur Sun Ka Yi du CNCR, organisme public canadien associé à la mise au point du dispositif. Ainsi,  le dossier médical des bébés malades, diabétiques par exemple, pourra être surveillé en permanence. Un vrai plus pour les parents.

Une nouvelle page dans l’histoire du marché des couches bébé  ?

L’espoir secret du leader de la couche est d’arriver à séduire les mères de famille à sensibilité écologique qui n’achetaient Pampers qu’en promotion et encore… Des mamans particulièrement sensibles à tout ce qui touche à la pollution, au bio, et à la santé en générale.

D’un coté, Simply Dry en entrée de gamme, de l’autre Dry’n Safe en très haut de gamme, on peut dire que pour Practer & Gamble le marché est désormais bien couvert et protégé des fuites de consommateurs.

*

article-presse-premier-avril

 Tous les articles de consoGlobe pour le 1er avril

(1) L’ECBU demeure l’examen de référence des urines permettant d’isoler le germe mis en cause et d’étudier l’antibiogramme. L’ECBU, examen cytobactériologique des urines, permet de faire le diagnostic infection urinaire et celui de pyélonéphe

D’autres sujets sur les couches

A découvrir : l’échange de jouets entre mamans :

troc jouets