Le massacre des requins dans un fauteuil

Le film « Les Seigneurs de la mer » de Rob Steward nous a scandalisé. Il décrit le massacre des requins par les pêcheurs avides de revendre leurs ailerons. 5 % de l’animal sont gardés et 95 % rejetés alors que le requin est encore vivant. Promis à une longue agonie.

L’horrible shark finning est une barbarie

Developpement durable articleour voir l’ampleur du massacre, qu’on appelle le shark finning, jetez un oeil sur le compteur du Planetoscope et voyez combien de requins sont massacrés, rejetés à la mer après avoir été capturés et amputés de leur aileron. C’est effarant !

Developpement durable articleIl faut parfois plusieurs jours d’agonie aux requins amputés avant de mourir. Ils ne peuvent plus nager et se vident lentement de leur sang dans l’eau mais n’encombrent pas les ponts des navires de pêche…
En cause, l’avidité commerciale alimentée par les superstitions chinoises qui attribuent des vertus aphrodisiaques et positives à l’aileron de requin et qui en fait de la soupe recherchée pour les grandes occasions.

Developpement durable articleLe prix du kilo d’aileron de requin peut atteindre 350 euros par kilo. Le grand prédateur est chassé partout et sans cesse, y compris dans des réserves où le trafic s’organise comme au Costa-Rica avec la mafia de Taïwan.

Requins, le saviez vous ?

  • Les requins tuent 5 personnes par an
  • Les éléphants et les tigres tuent 100 personnes par an
  • Morts par exécution : 2 400 personnes par an
  • Les crocodiles ont tué en 1 an autant que les requins en 100 ans. Le crocodile, lui, est protégé.

Developpement durable article« Les Seigneurs de la mer » de Rob Steward, chez MK2, voir www.les-seigneurs-de-la-mer.com

chasse au requinUn grand merci à Redan pour son illustration, qui reflète bien son indignation !

*
Je réagis