Lifi : enfin le wifi sans danger ?

Lifi : enfin le wifi sans danger ?

La technologie promise depuis 2011 du « lifi » – pour Light Fidelity offre la perspective d’un remplacement au moins partiel du wifi, avec plus de débit et sans les ondes que certains craignent nocives du wifi dans notre quotidien.

Le lifi fonctionne sur le principe de la transmission d’un message binaire par allumage et extinction d’une lumière. C’est simple et exactement ce qu’il faut pour transmettre des données numériques : lumière éteinte équivaut à 0, lumière allumée vaut 1. Alors que les premières applications arrivent dans notre quotidien en 2015, quels en sont les avantages ?

Le lifi près de chez vous

Au musée Grand Curtius de Liège, en Belgique, les visiteurs n’ont pas tous conscience qu’ils sont les premiers utilisateurs d’une technologie révolutionnaire. Inauguré en fin février 2015, un nouveau système lifi est utilisé pour transmettre des informations via des faisceaux lumineux sur une tablette en fonction du parcours des visiteurs.

Au service maternité de l’hôpital de Perpignan, le lifi remplacera aussi le wifi courant 2015, pour permettre au personnel de consulter les dossiers des patients par connexion sans fil, sans pour autant mettre en danger la santé des nouveau-nés [1].

lifi logo image

« Tablette », « transmission d’informations », « sans fil », rien de très original de nos jours pour l’usager non averti. Pourtant, ce système est précurseur d’une possible application à la transmission des données internet sans fil autrement que par le wifi, la technologie qui a envahi nos espaces de vie – maison, bureau, jardins publics… – depuis la fin des années 1990 pour nous donner l’accès à internet sans fil, mais aussi pour permettre aux objets connectés de le faire ou de communiquer entre eux par ondes radio.

La révolution des LEDs

Le principe du lifi est connu et maîtrisé techniquement depuis 1880 sous le nom de photophone. Alexandre Graham Bell utilise alors les ondes lumineuses pour transmettre la voix humaine, avant même de tester le principe du téléphone, qui transmet les données par onde électrique.

Son application a toutefois été considérablement facilitée par la maîtrise croissante ces dernières années des lampes LED, qui peuvent être éteintes et allumées plusieurs milliards de fois… par seconde ! Ce n’est donc que depuis 2011 que le concept de transmissions de données sans fil par la lumière a reçu son nom – lifi. Depuis, des sociétés développent des applications, comme la vidéo ci-dessous l’explique.

[1] La société responsable de l’installation est une start-up française, oledcomm, son site est www.oledcomm.com.

Page suivante : Le lifi, fossoyeur du wifi ?