‘Habiter mieux’ : un objectif ambitieux pour la rénovation énergétique des logements

Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable souhaitent accélérer le chantier de la rénovation énergétique des logements avec un objectif de 70.000 logements rénovés dans le cadre du programme « Habiter mieux » pour l’année 2016.

'Habiter mieux' : un objectif ambitieux pour la rénovation énergétique des logements

Lancé en 2013 dans le cadre du plan de rénovation énergétique de l’habitat, le programme « Habiter mieux » a déjà permis de rénover près de 50.000 logements en 2014 et en 2015, dont la moitié étaient occupés par des ménages vivants sous le seuil de pauvreté.

« Habiter mieux » : un gain énergétique moyen de 40 %

Le programme « Habiter mieux » a permis à de nombreux foyers de réaliser des économies d’énergie très importantes sur leurs logements, avec un gain énergétique moyen de 40 % acquis grâce à la mise en oeuvre de travaux d’amélioration comme l’isolation des façades et des toitures, le remplacement des fenêtres ou le changement des appareils de chauffage.

Ce programme est une subvention publique qui permet une économie de 35 % ou 50 % du montant des travaux, avec une prime forfaitaire d’Etat pouvant aller jusqu’à 2.000 euros, un diagnostic thermique et un accompagnement pour faire les travaux nécessaires à l’isolation d’un logement.

Les travaux doivent permettre de réduire la consommation énergétique du logement d’au moins 25 % et les aides sont réservées aux ménages propriétaires de leur logement ayant des revenus très modestes.

Plus de 200.000 ménages ont pu bénéficier de ce programme depuis 2013, conciliant ainsi une meilleure qualité de vie et pouvoir d’achat accru.

« Cet objectif ambitieux traduit l’engagement de l’Etat dans la mise en oeuvre rapide et à grande échelle de l’accord conclu durant la COP21 et de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte », ont déclaré les deux Ministres.

Le programme « Habiter mieux » : trois objectifs bien distincts

  • Un objectif social : il permet d’améliorer le confort thermique des logements et de lutter contre la précarité énergétique, de réduire les charges qui pèsent sur les ménages.
  • Un objectif environnemental : le secteur du bâtiment est très énergivore avec près de 44 % de la consommation finale d’énergie du pays et 23 % des émissions de gaz à effet de serre. Le Grenelle de l’environnement a donc fixé des objectifs : d’ici 2020, une réduction de 38 % des consommations énergétiques et de 50 % des gaz à effet de serre.
  • Un objectif économique : le programme « Habiter mieux » permet de structurer et de renforcer la filière de rénovation énergétique avec la création ou le maintien d’emplois directs ou indirects.

« L’accélération du programme ‘Habiter mieux’ en 2016 avec 70.000 logements rénovés pourrait ainsi conduire à la création de 24.000 emplois en France. La rénovation énergétique des logements, et plus généralement la mise en oeuvre d’une politique de l’habitat durable, sont de véritables leviers d’action en matière de lutte contre la précarité énergétique, de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’augmentation du pouvoir d’achat des ménages. Nous voulons pleinement les mobiliser », concluent les Ministres.