Nos enfants nous accuseront : palme verte pour un film bio

Rédigé par Consoglobe, le 5 Nov 2008, à 16 h 40 min

”Nos enfants nous accuseront”, le documentaire choc de Jean-Paul Jaud, sort aujourd’hui (05/11/2008) dans nos salles de cinéma.

Ce film part d’un constat inquiétant : dans le monde, la dégradation de l’environnement et notre alimentation causent de nombreuses maladies chez l’adulte, mais encore plus graves chez l’enfant.

Ces quelques chiffres le prouvent :

  • Chaque année, 100 000 enfants en Europe meurent de maladies causées par l’environnement
  • 70 % des cancers sont liés à l’environnement dont 30 % à la pollution et 40 % à l’alimentation
  • Chaque année en France, on constate une augmentation de 1,1 % de cancers chez l’enfant

Voir aussi les chiffres du Planetoscope

Nos enfants nous accuseront

Nos enfants nous accuseront, un film-témoignage en faveur du bio !

Le réalisateur entend informer le public sur l’urgence de la situation et dénoncer la pollution chimique agricole dans nos campagnes et les dégâts qu’elle occasionne sur la santé publique, notamment celle des enfants. La France est le 1er pays européen pour l’utilisation de pesticides avec 76 000 tonnes de produits phytosanitaires répandus dans les champs. Les produits phytosanitaires, qui sont présents dans 2/3 des produits classiques ne se retrouvent pas dans les produits bio.

Ce documentaire s’attache donc à relater l’expérience faite par la mairie de Barjac, petite commune du Gard. Le maire a pris conscience du danger sanitaire qui menace la jeune génération, exposée aux 76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année en France et a pris l’initiative de passer la cantine scolaire au bio. Le journaliste de Marianne, Périco Legasse recueille pour le film, les témoignages du maire, des enfants et d’enseignants, mais aussi de parents et de paysans de la région.

Pourquoi aller voir ce film ? Un documentaire "coup de poing" qui dénonce une réalité qui n’est plus à prouver. En plus d’informer les spectateurs sur un problème de santé publique, le film essaie d’apporter des solutions pour combattre la pollution chimique de notre alimentation et ses méfaits sur la population.

Bande annonce du film

A lire également

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



5 commentaires Donnez votre avis
  1. Vous trouverez le DVD en vente à la FNAC.

  2. Je serais intéressée de faire passer ce film pour une soirée débat. J’habite en Suisse. Comment puis-je me procurer le film ou le DVD?
    La soirée se déroulerait en Octobre
    Merci

  3. Marre des films sur l’environnement ?!

    Après la rafale des comédies américaines pour pré pubères, nous voilà inondés de films sur des pingouins désorientés, des
    oursons blancs noyés, des poulets asphyxiés, l’amazonie dévastée, l’atmosphère polluée. Sommes-nous victimes du Green
    Washing ?
    Non ! Nous sommes victimes d’un Brain Washing.qui a duré 160 ans. 160 ans que nous nous croyons tout-puissants,
    puissant d’un progrès technologique censé maitriser la Nature, et dont nous nous sommes rendus esclaves…Devenez
    spect’acteurs et LIBEREZ vous dans les salles obscures le 8 Avril 2009.
    Et si vous en avez marre de transférer, c’est pas grave, buzzez !

    http://www.youtube.com/watch?v=C2UF2o06wyk
    http://www.dailymotion.com/relevance/search/nous+resterons+sur+terre/video/x8n12e_nous-resterons-sur-terre-bandeannon_shortfilms

  4. Etre ou ne pas être consomacteur et l’accueil en magasin ‘’bio’’…

    Nos enfants nous accuseront : un film de Jean-Paul Jaud…

    Mauvaise surprise ! le samedi je constate en faisant mes courses dans le magasin …, que ,de nouveau, encore, entre autre le prix de la purée et compote de pomme a encore augmenté ! Ce produit basique, pour ne citer que lui a considérablement augmenté cette dernière année (40ou 50 centimes le bocal 4/4) et de nouveau maintenant 15 centimes passant de 2.99€ à 3.14€. j’ai hélas jeté mes anciens tickets de caisse.

    Je me retrouve à la caisse et une autre personne fait la même constatation…. Nous commençons à discuter de la situation actuelle très compliquée et d’une émission de TV diffusant leur enquête sur les profiteurs de la crise, dont la grande distribution réalisant des bénéfices de 16 ou 17% minimum à redistribuer aux actionnaires et des augmentations de prix se limitant soit disant à 6%…

    Un membre du personnel d’xxx c’est alors montré fort incorrecte ! Je n’avais pas le droit de dire ça ! Se sentait-il morveux au point de se sentir visé par notre échange et se mouchait-il ? Emporté par une colère rouge, il est parti en explications forts intéressantes : il pouvait nous montrer les factures ! chiche ! les factures sur les 3 dernières années ?

    Puis particulièrement courageux et sans préjugés… :> Il m’a ‘’invité’’ tjs aussi cordialement, à ne plus venir chez x ! même partie il continuait ! Vraiment courageux vous dis-je ! Mes dernières remarques concernaient voici qq mois le kg de poireaux à plus de 5€ alors qu’il n’y avait pas de soucis de météo… Tant mieux si le pouvoir d’achat de ce… s’accroît mais au détriment de qui ?

    J’ai téléphoné au producteur de compote…. Etre ou ne pas être consommacteur… le producteur m’a assuré avoir maintenu ses tarifs pour les pommes entre 2007 et 2008 ! Et que les prix ont légèrement augmenter au 1er octobre à causes de l’augmentation des verres ! L’augmentation de début 2008 concernaient-elle par anticipation l’augmentation des transports ?….

    C’est effectivement gênant de poser certaines questions comme je l’ai fait ces dernières années à certains magasins que je fréquente en matière de prix, d’hygiène et d’étiquetage… (les choses avaient bougées…).

    Donc même si de plus en plus de personnes mangent bio, attention aux dérapages ! 30, 40% d’augmentation !certes certains prix n’ont quasiment pas augmentés mais ils sont marginaux. Cherchez un kg de farine à moins de 2€ ! Même pbs que pour les hydrocarbures ? Je ne regarde même plus le prix du pain (machine à pain..) et je suis de plus en plus obligée de me tourné vers le conventionnel label rouge si possible (le poulet, …)! Cet été les abricots à plus de 8€ le kg : c’est la 1ère année que je n’en ai pas congelé pour les tartes de cet hiver…les croquettes pour le chats, j’en achète maintenant une partie en conventionnelle….

    Donc producteurs, distributeurs, conseillers en tout genre… Arrêtez de nous culpabiliser si on se plaint des dérapages de certains ! Nous n’avons plus le choix… Nous ne pouvons plus réduire nos consommations et choisir le bio ! Je fais parti des enseignants qui ont perdu leur poste avec baisse des revenus… serais-je la seule ? Que dire des personnes de plus en plus nombreuses qui sont licenciées ? Des familles monoparentales ? ‘’Nos enfants vous le reprocheront !’’

    S’il vous plait soyez raisonnables sur les prix au nom de vos convictions de respect de notre planète et non de vos profits !

    Copie ça et là… inc, que choisir, wwf… bio coop, satory, naturalia,…

  5. Je serais intéressé de faire passer ce film pour une soirée débat. J’habite en Belgique. Comment puis-je me procurer le film ou le DVD?
    La soirée se déroulerait en Avril
    Merci

Moi aussi je donne mon avis