Ecoconduite. Mobigreen, organisme de formation vert

Rédigé par Aurore, le 20 May 2011, à 9 h 22 min
Ecoconduite. Mobigreen, organisme de formation vert

Il y a quelques années, La Poste a décidé de former ses collaborateurs du Courrier à l’écoconduite.

Au total, ce sont 60.000 personnes qui ont été formées à cette nouvelle forme de conduite, un intérêt économique pour la Poste qui a alors vu en l’écoconduite un moyen d’économiser de l’essence en accord avec leur politique de développement durable, tandis que les personnes formées ont pu appliquer les principes de l’écoconduite à leur vie personnelle.

Au total, ce sont 400 facteurs en moyenne qui ont été formés chaque semaine, et La Poste espérait ainsi économiser cinq millions de litres de carburant chaque année, pour 1.000 tonnes d’émissions de CO2 en moins.

Mobigreen : de la Poste à l’ensemble des entreprises

En 2009, face au succès et à l’efficacité de la formation à l’écoconduite proposée aux collaborateurs de La Poste, la société Mobigreen est alors créée.

Il s’agissait de proposer aux entreprises des formations sur mesure à l’écoconduite.

Avec l’expérience liée à La Poste, Mobigreen propose aujourd’hui une gamme d’offres très complète sur le marché.

Au total, ce sont huit offres qui sont aujourd’hui mises en avant par Mobigreen, de la sensibilisation à l’écoconduite, en passant par la formation initiale, des modules de perfectionnement, la formation de formateurs, des formations pour les poids lourds, et des formations à la prévention des risques routiers.

De la même façon, Mobigreen propose également un accompagnement des personnes formées et des entreprises avec l’organisation de “piqûres de rappel“.

Les formations proposées sont à destination des entreprises et des collectivités.

Avant toute formation, Mobigreen réalise un audit de la flotte de véhicules de l’entreprise afin de mesurer les économies possibles après la formation à l’écoconduite.

Aujourd’hui, Mobigreen ne propose pas que des formations, mais de véritables programmes basés sur l’apprentissage et la communication, le tout pour des résultats durables.

La suite p.2> Rencontre avec la Présidente de Mobigreen

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. La formation écoconduite sur la route avec un véhicule équipé d’un ordinateur de bord qui calcule la consommation réelle et un formateur qui donne des explications, est très efficace et très utile.
    Par contre la formation sur simulateur comme la pratique maintenant Mobigreen (ordinateur avec 3 écrans) est nulle,totalement inutile et inefficace.Tous les gens qui ne sont pas habitués aux jeux vidéos ont beaucoup de mal à rester sur la route et ne pensent pas du tout à faire des économies (il y a même des stagiaires que le simulateur rend malades)
    le seul qui fait des économies avec ce simulateur c’est Mobigreen !
    je sais de quoi je parle: j’ai suivi les 2 formations et j’ai vu la différence.

    • Aurore

      Charles,

      Mobigreen est parfaitement conscient qu’il n’y a rien de plus formateur que la formation à l’écoconduite directement sur route.

      Le simulateur n’est utilisé qu’en “piqure de rappel” ou lors de sensibilisation. Il peut s’avérer très pratique concernant quelques thématiques spécifiques comme l’appréciation des distances de freinage qu’il est dangereux de mettre en œuvre en formation réelle, au risque de créer des accidents.

      Avez vous apprécié les formations que vous avez suivi ?

    • Aurore,
      j’ai apprécié la formation sur route avec un vrai formateur mais je n’ai pas aimé celle faite sur simulateur qui n’apporte rien même en complément de la première.
      cordialement

  2. Je trouve votre initiative très adaptée aux problèmes sociaux et environnementaux, à suivre et à faire connaître aux entreprises concernées dont celle qui m’embauche.

    • Aurore

      Bonjour Martine,

      Si votre entreprise dispose d’une flotte de véhicules importante qu’elle utilise régulièrement, la formation à l’écoconduite peut lui être très efficace !

Moi aussi je donne mon avis