Ecoconduite. Mobigreen, organisme de formation vert

Rédigé par Aurore, le 20 May 2011, à 9 h 22 min

L’écoconduite, c’est aussi le moyen de prouver que l’on peut faire du développement durable, des actions responsables, tout en réalisant des économies.

De plus, la formation à l’écoconduite est très efficace puisque la plupart de nos clients ont un ROI (retour sur investissement) inférieur à un an.

C’est réellement un dispositif gagnant-gagnant : pour l’entreprise qui fait des économies mais aussi pour la personne formée.

Le saviez-vous – Ecoconduite

Sur une base de 30.000 kilomètres, l’écoconduite peut permettre une économie de 450 à 500 € de carburant pour un conducteur particulier.

cG : Vous proposez vos services aux entreprises et collectivités, quel est le profil général de vos clients ?

PC : Tout type d’entreprise du moment qu’elle dispose d’une flotte de véhicules suffisante pour que la formation à l’écoconduite soit rentable.

Aujourd’hui, nous avons travaillé avec Peugeot Professionnel, Europcar, SNCF, Darty ou encore EDF.

Nous travaillons aussi avec des collectivités.

Les entreprises avec lesquelles nous travaillons doivent disposer d’au moins 40 véhicules avec lesquels elles roulent régulièrement pour que les économies commencent à être visibles.

cG : Vous utilisez l’EcoGyser, que vous apporte cet outil concrètement ?

PC : L’EcoGyzer est un véritable outil de mesure embarqué. Sous la forme d’un petit boitier présent dans le véhicule, il permet l’enregistrement de mesures comme les pointes de vitesse, la vitesse moyenne, la souplesse de conduite, les émissions de CO2…

Ces résultats peuvent alors mesurer l’efficacité de l’écoconduite et permettent de rectifier les comportements qui n’ont pas encore été intégrés.

cG : Vous proposez comme « piqûre de rappel » un test sur simulateur d’éco-conduite. Comment se présente ce dispositif ? Est-il aussi efficace qu’un test de conduite en situation réelle ?

PC : Ce que l’on a constaté, c’est que pour amorcer un changement du comportement, cela est vraiment plus efficace lorsque la formation est faite en condition réelle.

Les piqûres de rappel sont faites sur simulateur car c’est plus rapide, et cela permet de travailler sur les problématiques spécifiques comme les distances de freinage. Ce n’est vraiment qu’un complément de révision.

*

La suite p.4> Suite de l’interview

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. La formation écoconduite sur la route avec un véhicule équipé d’un ordinateur de bord qui calcule la consommation réelle et un formateur qui donne des explications, est très efficace et très utile.
    Par contre la formation sur simulateur comme la pratique maintenant Mobigreen (ordinateur avec 3 écrans) est nulle,totalement inutile et inefficace.Tous les gens qui ne sont pas habitués aux jeux vidéos ont beaucoup de mal à rester sur la route et ne pensent pas du tout à faire des économies (il y a même des stagiaires que le simulateur rend malades)
    le seul qui fait des économies avec ce simulateur c’est Mobigreen !
    je sais de quoi je parle: j’ai suivi les 2 formations et j’ai vu la différence.

    • Aurore

      Charles,

      Mobigreen est parfaitement conscient qu’il n’y a rien de plus formateur que la formation à l’écoconduite directement sur route.

      Le simulateur n’est utilisé qu’en « piqure de rappel » ou lors de sensibilisation. Il peut s’avérer très pratique concernant quelques thématiques spécifiques comme l’appréciation des distances de freinage qu’il est dangereux de mettre en œuvre en formation réelle, au risque de créer des accidents.

      Avez vous apprécié les formations que vous avez suivi ?

    • Aurore,
      j’ai apprécié la formation sur route avec un vrai formateur mais je n’ai pas aimé celle faite sur simulateur qui n’apporte rien même en complément de la première.
      cordialement

  2. Je trouve votre initiative très adaptée aux problèmes sociaux et environnementaux, à suivre et à faire connaître aux entreprises concernées dont celle qui m’embauche.

    • Aurore

      Bonjour Martine,

      Si votre entreprise dispose d’une flotte de véhicules importante qu’elle utilise régulièrement, la formation à l’écoconduite peut lui être très efficace !

Moi aussi je donne mon avis