Développement durable : un effet Stopenhague ?

Crée par l’IFOP, l’Observatoire du Développement Durable a dévoilé les entreprises françaises perçues par les Français comme les plus engagées en matière de développement durable. Mais derrière ce 10ème palmarès pointe également ce que l’on appelle l’effet “Stopenhague”

Développement durable : les entreprises les mieux perçues

Si le score moyen des entreprises françaises reste en deçà des 50 % (41 %)*, les 8 récompensées affichent des scores plus qu’honorables. La première place revient ainsi à EDF (score de 80 %),  loin devant la SNCF (70 %) qui multiplie les annonces en matière d’écomobilité.

Derrière on retrouve  La Poste et Ikéa (61 %), ex aequo.

  • La Poste bénéficie peut-être de l’image du facteur à vélo mais fait aussi des efforts pour réduire son empreinte carbone (utilisation de papier 100 % recyclé ou certifié d’ici fin 2012, développement de flottes de véhicules électriques  : voitures, vélos, quad).
  • Quant à Ikéa, c’est un habitué des premières places au sein de ce type de palmarès (voir notre baromètre éthique et environnement) et sa bonne image de marque semble inébranlable malgré les polémiques récentes (grève des salariés).

Le groupe postal et l’enseigne suédoise précèdent de peu le constructeur automobile Renault (60 %) qui mise beaucoup sur sa nouvelle gamme électrique (quitte à en devenir parano ? Les Chinois ne sont jamais loin…).

Yves Rocher et Danone atteignent un score de 58 %. Le score de la marque de cosmétique n’est pas une grande surprise tant elle bénéficie d’une image “nature” très forte, celui de Danone un peu plus, même s’il n’est pas forcément immérité (marque Les 2 Vaches, développement d’un Fonds pour la Nature, d’une plateforme autour du social business, Danone Communities…).

L’enseigne de grande distribution Carrefour (56 %) complète ce palmarès, passant même devant E.Leclerc, grâce au développement de ses produits éco-responsables et de ses efforts en matière de responsabilité sociale et environnementale.

* Score moyen de 131 entreprises et 36 secteurs d’activité sur leur engagement Développement durable.