Cuisiner avec ses enfants, c’est bon pour leur santé mentale et physique

De nombreuses études font apparaître qu’enseigner le savoir culinaire aux jeunes enfants a un impact fort sur leurs habitudes alimentaires futures, et que, a contrario, les mauvaises habitudes alimentaires acquises durant l’enfance seront souvent reproduites à l’âge adulte.

Cuisiner avec ses enfants, c'est bon pour leur santé mentale et physique

Alors si cuisiner avec ses enfants demande souvent beaucoup de patience et d’énergie, occasionne parfois un peu de bruit et de désordre, c’est aussi pour vous une manière originale de les éduquer et de leur transmettre les bonnes valeurs et les bonnes manières, et c’est assurément pour eux, une expérience très enrichissante à plus d’un niveau.

Cuisiner avec ses enfants éveille la curiosité des aliments et développe les cinq sens

Lorsqu’on cuisine avec de jeunes enfants, on les confronte à des aliments qu’ils ne connaissent pas, on les expose à des goûts auxquels ils ne sont pas habitués, et ainsi on titille leur curiosité, on développe leur vocabulaire et on suscite une envie de découverte et d’apprentissage.

En plus du goût, les enfants seront souvent amusés par la consistance, l’odeur et la forme de certains aliments. Profitez-en pour enclencher des questionnements et élargir leurs connaissances s’ils sont un peu plus grands : d’où viennent les aliments, comment sont-ils transformés, comment définir un goût et une odeur, quelle recette pour quel aliment etc. ?

cuisiner-avec-ses-enfants

De cette manière, les enfants développent une culture du goût et un certain sens critique, ils s’interrogent sur l’alimentation et comprennent mieux la notion d’équilibre alimentaire entre les différents types d’aliments, ils deviennent plus sensibles aux parfums des aliments, aux caractéristiques gustatives des plats que vous leur donnerez à manger. Vous leur transmettez aussi le plaisir de manger et le vrai plaisir d’un repas convivial. 

Transmettre aux enfants le goût d’une alimentation plus saine

Les enfants qui ont coutume de cuisiner avec leurs parents saisissent mieux la différence entre aliments naturels et aliments industriels, et ils comprendront aussi mieux l’intérêt de manger naturel, ils seront moins réticents à limiter leur ration de gâteaux, chips, confiseries et autres aliments dépourvus de toute valeur nutritionnelle.

Ils sauront également plus facilement élargir leur palette lors des courses au supermarché et seront toujours plus curieux de nouvelles saveurs, et de nouvelles découvertes culinaires.

cuisiner-avec-ses-enfants

Si l’équilibre réside dans la variété des aliments consommés, il doit aussi inclure des catégories d’aliments bien spécifiques : des protéines, des glucides et des lipides. En cuisinant, les enfants intègrent plus facilement ces différents types d’aliments ainsi que les proportions à consommer, et après quelques associations farfelues qu’ils rectifient en riant, ils composent des menus qui reproduisent presque instinctivement cet équilibre indispensable à la bonne santé du corps et de l’esprit.

Sens des responsabilités, assurance et estime de soi

On a tout en tête le slogan d’une célèbre marque de gâteau : « c’est moi qui l’ai fait », et la fierté non dissimulée de la cuisinière en servant le gâteau. Vos enfants seront également fiers et très satisfaits d’avoir préparé un plat, et de vous le faire goûter.

Les séances de cuisine avec les enfants développent l’assurance et renforcent leur estime d’eux-mêmes. Elles leur donnent également le sens des responsabilités car ils doivent apprendre à prendre soin du matériel, à le nettoyer après utilisation et pour les plus grands. Ils devront même apprendre à gérer certains appareils électroménagers : fouet électrique, blender, etc.

Les erreurs sont aussi un moyen d’apprendre : en réalisant l’effet d’un mauvais dosage, l’enfant comprend qu’un acte a des conséquences directes sur le goût du plat, et il apprend progressivement en rectifiant ses erreurs au fur et à mesure de son expérience de la cuisine.

C’est donc beaucoup plus qu’un simple bon moment en famille, c’est un vrai moment d’échange et d’apprentissage qui aide l’enfant à s’autonomiser et à se responsabiliser. En d’autres termes à grandir.

Oui Bonne idée,
je vais le faire
Non Cela me parait
trop compliqué