Copenhague, la ville à visiter pour voir l’avenir en mode durable

Copenhague, la ville à visiter pour voir l'avenir en mode durable

Capitale verte de l’Europe en 2014, Copenhague est LA ville à laquelle on pense quand on associe les mots « écologie », « développement durable » et « transition énergétique ».

Des centaines de kilomètres de pistes cyclables, des milliers de « city-bikes » en libre-service, des habitants mais aussi des hôtels et des commerces qui trient leurs déchets, collectent de l’eau de pluie pour arroser le jardin, n’utilisent que des énergies renouvelables, des éco-quartiers et des jardins collectifs en ville, des eaux de baignade propres, des parcs à chaque coin de rue…

Copenhague, LA ville verte européenne

Lauréat du prix INDEX, prix international du design, en 2013, pour son plan climatique proactif pour l’avenir, Copenhague vise à devenir la première ville au monde neutre en carbone, en développant une façon de vivre et de penser écologiquement responsable.

Parmi la centaine d’initiatives vertes dans cette ville étonnante, en voici trois qui ont retenu l’attention du think tank danois, Sustainia, et qui figurent dans son recueil 100 Cities.(2)

Un chauffage urbain neutre en carbone

Le système de chauffage municipal de Copenhague dessert 98 % des bâtiments de la ville. D’ici 2025, la municipalité vise à rendre le système 100 % neutre en carbone, en passant du charbon, du fuel et du gaz naturel à la biomasse durable, c’est-à-dire aux billes de bois provenant de forêts gérées de façon durable.

Elle va aussi intégrer dans le mix des grandes pompes à chaleur qui fonctionneront avec l’énergie éolienne et l’énergie géothermique.

Le plan vise également à réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments et les maisons grâce à la télésurveillance de la consommation d’énergie des clients. Elle espère ainsi réduire son impact carbone de 500.000 tonnes par an en 2025. Effets collatéraux non négligeables : ce projet créera des emplois et réduira la pollution de l’air, donc améliorera la santé des citoyens.

Copenhague énergie

©Sustainia

 

Page suivante : Une infrastructure verte pour empêcher les inondations

Sources de l'article :