Agir pour la planète

Capsula mundi, l’urne funéraire qui fait pousser des arbres

Capsula mundi, l'urne funéraire qui fait pousser des arbres

Alors que la place commence à manquer cruellement dans certains cimetières et qu’on se demande comment limiter l’impact écologique des funérailles traditionnelles, voici une innovation qui devrait faire parler d’elle. Après les cercueils biodégradables, voici les oeufs funéraires qui font pousser les arbres dans les cimetières.

Capsulat mundi : quand les corps servent d’engrais

Une nouvelle manière d’organiser des funérailles écologiques et de se faire enterrer plus en phase avec l’environnement : telle est la mission assignée à la création de deux designers italiens.

bonhomme-croissancePlusieurs ont déjà eu l’idée de transformer nos dépouilles mortelles en projet pro-nature, notamment en proposant des cercueils écolo biodégradables, une manière de nous promettre de finir en compost plus vite que nos aïeux.

cercueil-biodegradable

Savez-vous quel est l’impact environnemental d’une crémation ou d’un enterrement ?

cercueil-ecologique

Le concept de Capsula Mundi va plus loin et propose tout simplement de se servir de nos corps des défunts comme fertilisant.

Ce concept original a été imaginé par deux designers, Anna Citelli and Raoul Bretzel, qui ont dessiné une  urne en forme d’oeuf fabriqué à partir de bioplastique, c’est à dire d’un plastique apte à se biodégrader rapidement.

Comment ça marche ?
Le corps du défunt est placé dans l’oeuf replié en position foetale.

L’urne est ensuite enterrée puis un arbre ou des graines sont plantés au-dessus de l’urne. L’arbre va puiser dans les nutriments libérés par le corps en décomposition pour sa croissance

Capsula mundi, une urne encore en devenir

capsula-mundiA ce jour Capsula Mundi reste à l’état de projet et aucune commande n’a été passée par quelqu’un désirant finir dans l’oeuf, notamment du fait des législations nationales et des règles liés aux funérailles dans les différents pays.

Mais ses créateurs espèrent bien que ce type d’enterrement sera autorisé, notamment dans le but de créer des parcs “de mémoire” où les arbres seront les témoins vivants des personnes disparues.

Ainsi disent les créateurs :

“Capsula Mundi  sauve un arbre en évitant la fabrication d’un cercueil et en fait pousser un autre. En choisissant des espèces d’arbres différentes, Capsula Mundi peut redonner naissance à de vraies forêts. Cela contribuera aussi à créer de beaux endroits où on pourra se recueillir pour penser à nos proches disparus”.

Qu’en pensez-vous ? Etes-vous séduit par cette belle idée de la mort qui aide la vie ? Seriez-vous prêt à participer à un tel projet ou bien êtes vous repoussé(e) par l’idée de la décomposition qu’il suppose ?

*

Je réagis