Bono, la voix qui s’élève pour la Planète

Bono, la voix qui s'élève pour la Planète

On ne présente plus l’ultra-charismatique Bono de son vrai nom Paul Hewson, chanteur du célébrissime groupe de rock irlandais U2. Marié et papa de 4 enfants, Paul Hewson est devenu Bono en 1976 lorsqu’il a rejoint The Edge, Adam Clayton et Larry Mullen Jr pour former le groupe U2.
Bono et son groupe enflamment les scènes et les stades du monde depuis plus de 30 ans. Sunday Bloody Sunday, With or Without you, Where the streets have no name, In the name of love … Nous avons tous dansé et chanté sur les titres de ce groupe légendaire.
Mais Bono ce n’est pas que « sex, drugs and rock’n roll »

Depuis plusieurs années, le leader de U2 met sa renommée au service de grandes causes et d’associations telles que Artists Against Apartheid, Amnesty International, Greenpeace, War Child, Jubilee 2000 … Le chanteur a été élu Homme de la Paix en 2008 pour son combat pour l’annulation de la dette des Pays du Tiers-Monde.

Bono est connu pour ses actions militantes et politiques luttant contre la pauvreté dans le monde. Mais il oeuvre aussi en faveur de causes environnementales par le biais de Edun, la marque de vêtements équitables créée avec sa femme Ali ou Nude, la chaîne de fast-food bio dans laquelle il a acheté des parts

EDUN : la marque de vêtements étiques

Bono et sa femme Ali Hewson ont créé ensemble en 2005 EDUN, une marque de vêtements équitables. EDUN est l’anagramme de “nude” en anglais, qui signifie nu et évoque ainsi un « retour au naturel ».

Nude est aussi la marque de cosmétiques créée par Ali ainsi que le nom de la chaîne de fast food équitable installée à Dublin et dans laquelle le couple possède des parts.

EDUN pour un look de rock star

La marque propose des vêtements aux lignes très rock. Mais surtout, les vêtements sont conçus pour moitié à base de coton bio, et dans des conditions de travail descentes tout en assurant aux ouvriers qui confectionnent les vêtements un juste revenu, sur les bases mêmes du commerce équitable.

Sur place, les lieux de production s’inscrivent dans une politique de développement durable du pays. Les matières premières utilisées sont des cotons naturels produits en Inde, en Ouganda et au Kenya. Les vêtements sont confectionnés dans des pays d’Afrique Subsaharienne comme Madagascar ou Lesotho mais aussi au Pérou.
D’ailleurs, l’implantation d’Edun à Lesotho a permis de sauver l’économie d’une petite ville du pays, celle-ci ayant souffert du départ d’une usine chinoise.

Si certains peuvent percevoir la confection de vêtements en Afrique comme une manière de délocaliser une économie, Bono la perçoit plus comme un moyen d’encourager le développement économique auprès des entrepreneurs locaux.

Ainsi, l’entreprise EDUN est créatrice d’emplois justement rémunérés.

Les produits finis sont plutôt haut-de-gamme est sont vendus en ligne ou dans des boutiques chics à Paris, Londres ou Milan, les grandes métropoles de la mode.
En parallèle de toute cette production équitable et des nombreux emplois créés, EDUN a crée le T-shirt ONE qui évoque le célèbre titre de U2 mais aussi l’organisation cofondée par Bono.

ONE est une organisation de campagne et de plaidoyer contre l’extrême pauvreté présente partout dans le monde et particulièrement dans les pays d’Afrique. L’organisation agit en faisant pression sur les pouvoirs politiques pour qu’ils soutiennent les programmes permettant la lutte contre les maladies, la scolarisation des enfants et l’amélioration des conditions de vie au quotidien et pour l’avenir.
Les bénéfices des ventes du T-shirt ONE sont utilisés pour lutter contre le SIDA en Afrique, épidémie qui touche 25 millions d’Africains et qui décime chaque année plus de 2 millions d’hommes, de femmes et d’enfants …

Toute la chaîne de production d’Edun est équitable. Pour le couple, l’objectif d’Edun est d’en finir avec la charité et de proposer une alternative qui soit dictée par l’esprit d’entreprise, afin de passer enfin de l’assistance à de vrais échanges commerciaux.

“Les Africains apprécient ce genre d’idée, commente Bono. Si la part de l’Afrique dans le commerce mondial revenait à ce qu’elle était dans les années 1970, cela représenterait chaque année pour le continent deux fois l’aide mondiale qu’il reçoit. C’est un chiffre très prometteur.”

Edun dont le siège est à Dublin compte 150 salariés dans le monde

*

La suite p.2> Nude, pour des en-cas bio