Les Bio-carburants, petit état des lieux

On parle beaucoup des biocarburants qu’il serait plus juste d’appeler agrocarburants. Quels sont-ils ?

Les différents biocarburants ou agrocarburants

Biocarburant, le Biodiesel ou diester

Huile produite à partir du colza. Peut être utilisé dans n’importe quel moteur diesel, pour un coût de transformation très bas. Comme pour l’éthanol, il implique une culture intensive qui est contestée par certains écologistes.

Biocarburant, le GPL

Le gaz de pétrole liquéfié est un mélange d’hydrocarbures légers à l’état liquide. Le mélange est issu du process de raffinage du pétrole et du traitement du gaz naturel. Le GPL pollue moins que le pétrole. Seul hic : ces réserves sont assez limitées elles aussi.
L’achat d’un véhicule GPL permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 2000€, à la condition que la voiture émette moins de 200gr de CO2 au km. Le crédit d’impôt est de 3000 € si l’achat permet de mettre un véhicule de plus de 7 ans à la casse.

Biocarburant, l’éthanol ou Bio éthanol

Agrocarburants

Cet alcool est obtenu à partir de canne à sucre, de maïs ou de betterave et sert à la place ou en addition de l’essence « normale ». Très utilisé au Brésil ou en Suède, l’éthanol a le vent en poupe. Il a l’avantage de faire travailler les agriculteurs mais beaucoup pensent que son bilan énergétique et de gaz à effet de serre n’est pas bon.

Pourtant, Bill Gates a investi 84 millions de dollars dans une entreprise de production d’éthanol à partir de céréales en 2006. Richard Branson a annoncé la création de Virgin Fuels qui va développer des carburants alternatifs. De nombreuses start-up californiennes ont levé de l’argent pour financer des usines de transformation de maïs ou de céréales en éthanol.

Cette mode fait réagir Charles Schumer, un sénateur américain, qui déclare que si l’éthanol décolle aux USA, c’est parce qu’il « est subventionné en raison du lobbying des céréaliers. Pas du tout parce qu’il est meilleur pour l’environnement ». Le débat est loin d’être clôt. A suivre. PSA et Renault travaillent sur un moteur fonctionnant à l’éthanol (en parallèle des recherches sur le diesel et le moteur hybride électrique).

Carburant vert, l’Hydrogène

Solution vraiment propre, l’hydrogène ne rejette aucune émission polluante lorsqu’elle sert de carburant. Idéal ? Oui en théorie, car une voiture à hydrogène ne rejette que de l’eau. Pourtant, ce carburant n’est pas encore démocratisé du fait des problèmes de stockage qu’il pose (voir la pile à combustible). De plus, la production d’hydrogène n’est, elle, pas sans générer de pollution. Rien n’est parfait. (Clarity, première voiture à hydrogène)

Pour tout savoir sur l’hydrogène, voyez le petit ouvrage de synthèse, très complet : « L’hydrogène » L’hydrogène

Carburant vert, la pile à combustible

Son principe, énoncé il y a près de 170 ans, est de convertir l’énergie chimique en énergie électrique à partir de carburants aussi répandus que l’hydrogène. Son avantage, la pile ne rejette que de l’eau et ne pollue donc pas. Dans les faits, malgré son utilisation par les astronautes et les expériences de Daimler Chrysler par exemple, le prix du dispositif reste trop élevé en raison des difficultés d’industrialisation. L’électrolyse en oeuvre dans la pile exige, en effet, des métaux rares, précieux, et entraîne des problèmes de stockage, de place et de distribution. En bref, la démocratisation n’est pas pour demain.

Biocarburant, le Flex-Fuel E85

Se dit des véhicules qui fonctionnent à la fois à l’essence et à l’éthanol. Ford commercialise des voiture flex-fuel en France.

L’E85, ce pétrole vert

Et pourtant l’E85 présente à première vue bien des avantages :

  • Composé à 85 % d’éthanol et 15 % d’essence, il permettrait de réduire d’environ 70 % les émissions de CO2 par rapport à un véhicule à essence classique.

Carburant vert, la motorisation Hybride

La Toyota Prius a été la voiture qui a popularisé ce mode de propulsion qui utilise à la fois l’électricité produite par un ou des moteurs d’appoints et l’énergie produite par l’essence dans le moteur à explosion. Aujourd’hui, de nombreux constructeurs se penchent sérieusement sur l’hybride et lancent des modèles.

*

    Cela me donne une idée

l’éco-simulateur train / avion / voiture

A lire également au sujet des biocarburants