Clarity, première voiture à hydrogène

Honda propose le FCX Concept
au nom trompeur dévoilé en 2006. La FCX Clarity est une voiture, hybride en fait, qui fonctionne
grâce à une pile à combustible fabriquant de l’électricité, grâce à de
l’hydrogène.

En vente en depuis juin 2008, la FCX est l’une des premières voitures proposées à l’hydrogène au grand public.

La Clarity fonctionne à l’hydrogène et à l’électricité et n’a
comme seule émission que de l’eau. Honda affirme qu’elle est 2 fois
moins énergivore que les voitures hybrides
électricité-essence, et 3 fois moins gourmande que les voitures traditionnelles.

La Clarity est alimentée par une réaction chimique entre l’hydrogène et
l’oxygène de l’air ambiant, ainsi que par des batteries au lithium-ion.
Elle a une autonomie de 435 kilomètres par réservoir d’hydrogène et
peut atteindre une vitesse de pointe de 160 km/h.

Honda compte par ailleurs vendre environ 500 000 voitures hybrides par
année après 2010
– au moment où Toyota prévoit en vendre 1 million
annuellement.

Honda devrait lancer une nouvelle voiture hybride, qui
viendra s’ajouter aux versions hybrides de la Civic et d’autres
voitures existantes.

voiture à hydrogène
Et l’infrastructure de distribution hydrogène  ?

On se trouve dans un domaine où on est dans une impasse du type "dilemme de la
poule et de l’oeuf.
" Tout comme la voiture électrique fait face à des
obstacles technologiques réels, la voiture à hydrogène qui doit surmonter des difficultés technologiques en plus d’un problème d’infrastructures handicapant.

En
effet, les quelques stations d’alimentation en hydrogène de la côte
Ouest des USA font figure d’exception et de curiosité comparée aux 180
000 pompes à essence
américaines.

En conséquence, Honda, ainsi que Chevrolet avec son prototype à hydrogène Equinox, sont contraints de limiter la vente de ces nouveaux modèles à la Californie.

  • Le
    secteur automobile devra investir lourdement dans les réseaux de
    distribution électrique ou hydrogène
    sans quoi les ventes de ce type de
    véhicules ne se développeront pas. De leur côté, les grands de
    l’énergie ne veulent pas investir tant qu’un parc automobile suffisant
    n’est pas là…

C’est ce qu’a compris le Pdg de Renault, quand il a dit que l’avenir et la valeur du constructeur français seront dans le
réseau de distribution.

Honda pour sa part s’est associé à Plug Power
Inc. pour mettre au point et commercialiser dans une petite dizaine
d’années un système de production de l’hydrogène à domicile
qui utilise le gaz
naturel servant au chauffage.

  • Le fait d’utiliser le gaz naturel,
    permettrait selon Honda d’émettre 50 % ide gas à effet de serre en
    moins qu’une voiture à essence.

Lire aussi

 

Rédigé par Jean-Marie, juin 08