Besançon, capitale de la biodiversité

En 2010, Besançon, préfecture du Doubs a été élue “Capitale de la biodiversité” des villes de plus de 100 000 habitants. La récompense d’années de politique urbaine cohérente.

Besançon pionnière de la biodiversité urbaine

Besançon a pris plusieurs initiatives en faveur de la biodiversité

*    mise en place de techniques alternatives de gestion des espaces naturels
*    gestion différenciées des habitats naturels (7 collines riches en biodiversité entoure Besançon)
*    informations et conseils pratiques aux habitants
*    mise en oeuvre de corridors écologiques
*    certification du bois utilisé par la commune.

Besancon

Besancon

Besançon lutte contre les pesticides

Depuis 20 ans la ville de Besançon a menée une gestion raisonnée visant le zéro pesticide et la protection ont renforcé la biodiversité dans les parcs et jardins dès 1999.

Des actions de lutte non chimique contre les plantes invasives et la régulation de la renouée du Japon ont par ailleurs été engagées.

Les 5 causes majeures de menace de la biodiversité :

*   la pollution des eaux , de l’air, et des sols, d’origine industrielle, agricole ou domestique,

*    le prélèvement excessif des ressources  : surpêche, prélèvement végétal, ressources naturelles non renouvelables, déforestation, …
*    la destruction des habitats et des milieux naturels , notamment du fait de l’urbanisation croissante et à l’expansion des terrains dévolus à l’agriculture,
*    l’introduction et la diffusion d’espèces invasives animales ou végétales  (ragondin jacinthe d’eau, insectes, écureuils, …,

*    le réchauffement climatique global et les changement climatique qu’il entraîne. Les espaces verts, naturels et les forêts couvrent 37 % du territoire français.

Il y avait 80 villes candidates à la première édition du concours national “Capitale française de la Biodiversité” visant à récompenser les communes ayant mis en place une politique cohérente et des actions exemplaires pour protéger et de restaurer la biodiversité en milieu urbain.

Palmarès urbain de la biodiversité

Le jury de la biodiversité avait instruction de mettre l’accent sur les espaces verts. Le jury piloté par Natureparif comprenait des chercheurs, naturalistes, urbanistes, praticiens et  spécialistes de la nature en ville.

  • N°1 : Grande-Synthe (Nord), en tant que « Ville de 10.0001 à 30.000 habitants »
  • N°2 : Jarrie (Isère), en tant que « Ville de 2.000 à 10.000 habitants »
  • N°3 : Pessac (Aquitaine), en tant que « Ville de 30.001 à 100.000 habitants »