Barcelone devient la première ville ‘Veg-Friendly’

La touristique ville espagnole s’est déclarée “amie de la culture végétarienne et vegane” et s’engage à développer des actions pour la promouvoir. L’une des principales sera l’élaboration d’un guide végétarien de la ville et d’une application mobile pour informer les touristes et les habitants sur le commerce vegan et végétarien.

Barcelone devient la première ville 'Veg-Friendly'

Dorénavant, être végétarien ou vegan ne posera pas de problèmes pour profiter de la gastronomie espagnole à Barcelone. La ville méditerranéenne veut montrer qu’ils existent des options alternatives aux célèbres charcuteries et viandes ibériques.

Barcelone, la ville amie de la culture végétarienne et veganne

En effet, Barcelone vient de s’auto-proclamer « Veg-Friendly », ou amie de la culture végétarienne et veganne. Cet engagement implique un effort du gouvernement municipal pour informer sur les options libres de produits d’origine animale et encourager sa consommation.

Barcelone devient la première ville 'Veg-Friendly'

Le célèbre marché de La Boqueria

La campagne BCN Veg Friendly inclue plusieurs étapes concrètes pour aider les visiteurs végétariens et vegans de Barcelone, ainsi que pour promouvoir parmi ses habitants la réduction de la consommation de viande.

Pour cela, l’Ajuntament, l’équivalent de la mairie en France, publiera un guide de la ville spécialement pensée pour les végétariens, en formats papier et digital. Parallèlement, le gouvernement local développera aussi une application mobile pour informer les habitants et les touristes sur les options de consommation veganes et végétariennes, que ce soit des restaurants, bars ou commerces.

Barcelone comptera aussi un point de rencontre pour les entrepreneurs, ONG, consommateurs et investisseurs, avec l’objectif de favoriser le petit et moyen commerce local, de proximité, vegan et végétarien. BCNvegPoint fusionnera gestion municipale et associative pour un espace dédié à l’information vis-à-vis du grand public et à la rencontre entre les différents acteurs.

Barcelone devient la première ville 'Veg-Friendly'

Le lundi, tous les barcelonais sont végétariens

L’Ajuntament s’engage également à organiser une série d’activités et d’événements de promotion et d’information sur les options veganes et végétariennes de la ville, comme par exemple l’adhésion à la campagne « Lundi sans viande », un mouvement international lancé en 2009 par Paul McCartney et ses deux filles, qui invite chacun à ne pas manger de viande un jour par semaine. Le but est de sensibiliser à l’impact environnemental d’une consommation excessive de viande et de faire prendre conscience que la viande n’est pas toujours nécessaire pour faire un repas nutritif et savoureux.

Les « Lundis sans viande » à Barcelone toucheront tous les établissements administratifs et publiques de la ville. Que ce soit les cantines scolaires, les hôpitaux, les restaurants sociaux, etc, tous seront tous végétariens les lundis.

Chaque année, le gouvernement local organisera un événement culturel dans le but de promouvoir les habitudes de consommation excluant les produits d’origine animale, de proposer des alternatives à la viande et de déguster des plats vegans.

Barcelone, un modèle pour une consommation plus éthique et saine

Cette campagne se veut un modèle pour les autres villes et villages désirant valoriser des habitudes éthiques et saines qui, de plus, peuvent contribuer au développement de l’économie locale.

Les postulats de base de la campagne BCN Veg Friendly sont tirés des recommandations de la FAO (l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) et d’études qui montrent qu’une réduction de la consommation de viande peut aider à combattre le changement climatique, ainsi que les inégalités sociales provoqués par l’élevage industriel de bestiaux.

Une campagne promue par la gauche

La campagne BCN Veg Friendly est à l’initiative d’Esquerra Republicana de Catalunya (la Gauche Républicaine de Catalogne) et elle a été approuvé grâce au soutien des parties de gauche Barcelona en Comú, le Parti Socialiste (PSC-PSOE), Convergence et Union (CiU) et enfin Candidature d’unité populaire (CUP).

De leurs côtés, le Parti Populaire, qui porte la présidence de l’Espagne, et le Parti social-démocrate Ciudadanos se sont abstenus pendant le vote. Les deux formations ont allégué que l’option du végétarisme devrait rester un choix personnel, et que la campagne BCN Veg Friendly pourrait « entraver la liberté des habitudes alimentaires ».

Le président du groupe municipal d’ERC, Alfred Bosch, a remercié les partis de gauche qui ont soutenu la proposition et il a  déclaré « qu’avec ce nouvel engagement, Barcelone va montrer que c’est une ville pionnière dans le respect de l’environnement, des personnes et des animaux », car il s’agit de la première ville au monde à se promulguer amie de la culture végétarienne et vegane.