Alimentation bio : bien nourrir ses enfants

Ça y est, vous avez décidé de prendre vos courses en main et d’apporter une alimentation saine à vos enfants, garante d’un bon développement intellectuel et physique. La lutte contre les mauvaises habitudes alimentaires, les repas déstructurés, trop riches en sucres rapides, en graisses ou trop pauvres en fibres, est déclarée.

Le petit déjeuner équilibré

A ne zapper sous aucun prétexte ! On le sait, ce repas est indispensable pour l’équilibre alimentaire de toute la journée et évite de fatiguer l’organisme en fin de matinée. Il couvre environ 1/3 des besoins nutritionnels de la journée et agit comme un régulateur des prises alimentaires ultérieures.

  • Le petit déjeuner est le premier repas de la journée après le long jeûne de la nuit, il sert à reconstituer les réserves pour bien attaquer la journée.

L’idéal est de prendre ce repas à table et non devant les dessins animés. Un petit déjeuner équilibré améliore la concentration dans les phases d’apprentissage, l’attention, la vitalité.

Petit-déjeuner équilibré
Trois aliments sont indispensables le matin :

1. Une boisson chaude ou froide pour s’hydrater : eau, tisane, jus de fruit.

2. Un produit céréalier pour l’énergie (sucres lents) et les fibres : céréales, pain, biscottes, crêpes, gâteau maison, pain perdu…

3. Un produit laitier pour le calcium et les protéines : lait, yaourt, fromage. On peut ajouter du beurre (vitamine A)

Le chocolat chaud du matin peut être une solution à donner aux enfants (à partir de 18 mois) afin qu’ils continuent à boire du lait. Le mieux reste le cacao en poudre bio maigre non sucré (comptez 315 kcal, 18,5 g de protéines, 11,5 g de glucides, 21,7 g de lipides, pour 100g).

le pouvoir est dans le caddy

>>>Si en plus votre enfant mange un fruit de préférence frais de saison ou une compote pour la vitamine C : c’est idéal ! N’hésitez pas à varier le menu pour tester les goûts de votre enfant : pain d’épice bio et fait maison, céréales de quinoa, riz soufflé, confiture bio, pain complet…

Pour changer du lait de vache

Histoire de varier les goûts, j’ai sélectionné deux laits végétaux très bien adaptés pour l’équilibre alimentaire des enfants  et qui changent du traditionnel lait de vache : le lait de riz (goût discret, riche en sucres lents) et le lait d’amande (très riche en calcium, bon goût). Utilisés en brique ou en poudre soluble, ils se marient très bien au cacao, aux céréales…

Attention : comme le lait de soja, ces laits ne se substituent pas aux produits à base de lait de vache sur le plan nutritionnel car restent moins riches en calcium, à moins d’en être enrichis.

Du lait pour tous les âges

Le type de lait apporté à votre enfant dépend de son âge :

  • Les « laits 1er âge » destinés à remplacer le lait maternel Ils couvrent bien tous les besoins nutritionnels de votre bébé mais n’ont pas cependant toutes les qualités du lait maternel. Ils peuvent être le seul aliment de votre bébé jusqu’à 6 mois et au-delà, jusqu’à ce qu’il reçoive un repas complet sans lait.
  • Les « laits 2e âge » : destinés à votre bébé à partir du moment où il commence à avoir au moins un repas complet par jour sans lait, c’est-à- dire vers 6-7 mois jusqu’à 1 an, voir plus.
  • Les laits de croissance : à partir de 1 ans jusqu’à 3 ans. Reconnus pour leur apport en fer > au lait de vache moins adapté à l’enfant.
  • Le lait de vache : pas avant 1 an (risque de troubles digestifs). Utilisez toujours un lait pasteurisé ou stérilisé, plutôt entier.

Les céréales, c’est vraiment bon pour lui ?

Elles ont de nombreux avantages nutritionnels (sucres lents, fibres…) A vous de vérifier la composition nutritionnelle figurant sur le paquet : ni trop salées, ni trop sucrées ! (Depuis deux ans, les fabricants revoient les teneurs de sel et de sucre à la baisse).

Les enfants doivent consommer entre 10 et 15 g de fibres par jour. Pratiques, elles font 2 en 1 : votre enfant consomme son produit laitier en même temps. Je les préfère bio, sans ajouts de vitamines, sans pesticides.

Votre enfant ne peut rien avaler le matin ?

Offrez-lui une boisson au réveil, par exemple un grand verre d’eau pour aider l’organisme à se mettre en route et ouvrir l’appétit. Puis, proposez-lui des aliments qui passent facilement : compotes et yaourts à boire, céréales à grignoter sans lait, tartine grillée avec 2 carrées de chocolat, confiture, miel ou beurre.

Au besoin, emportez cette collation à manger sur le chemin de l’école. Le matin, évitez les boissons en briquettes qui se boivent à la paille : coupe-faim radical !

>>>Lire la suite

A Lire également  :