2011 : une année sportive pour la promotion de l’or traçable ?

2011 : une année sportive pour la promotion de l'or traçable ?

95 % … C’est la proportion d’or qui est chaque année extraite dans le monde sans être traçable. Votre alliance, vos boucles d’oreilles sont sans doute composées d’or illégal, ou du moins d’une provenance inconnue.

Et alors que la période 2011/2012 semble être une période prospère pour le sport et devrait voir plusieurs médailles d’or être distribuées, le WWF s’associe à la championne de judo Lucie Décosse dans une campagne destinée à promouvoir le traçage et la régulation de l’or et son marché.

WWF France pour la traçabilité de l’or en Guyane

L’or est souvent synonyme de luxe, de paillettes, de métal prestigieux et surtout précieux. La demande en or est croissante, tout comme le cours du métal jaune.

Et l’or extrait dans le monde est surtout destiné au secteur de la bijouterie, qui ne s’inquiète finalement pas vraiment de savoir d’où provient le précieux métal utilisé ni même des conséquences désastreuses de l’extraction de l’or en Guyane, en Amazonie, en Colombie ou encore au Burkina Faso.

La filière de l’or en France est en retard, il est temps de la remettre en question.

Une enquête du WWF qui en dit long

Sur les traces de l'or - Rapport WWF 2011

200, c’est le nombre de professionnels de la filière bijouterie-joaillerie française (distributeurs, fabricants, affineurs) à qui le WWF a soumis quelques questions simples afin de faire l’état des lieux de la traçabilité de l’or utilisé dans le secteur.

22 % seulement des professionnels ont répondu aux questions posées par le WWF et 82 % des répondants ont admis n’avoir aucune idée de la provenance du métal précieux qui passe par leurs mains. Un aveu qui signifie également que les professionnels du secteur ne savent pas dans quelles conditions l’or qu’ils utilisent est extrait : de façon raisonnée, ou complètement illégale et dangereuse pour la santé de l’homme et de l’environnement.

Mais l’ignorance des distributeurs, affineurs et fabricants dans le domaine de la bijouterie quant à l’origine de l’or utilisé ne signifie pas que ces derniers soient naïfs. Ils sont 75 % à expliquer avoir conscience de l’impact important de l’extraction de l’or sur l’environnement.

Aujourd’hui, les professionnels du secteur de l’or se déclareraient plutôt favorables à la mise ne place d’actions pour un or plus traçable. De son côté, le WWF a un objectif majeur : un or 100 % traçable et surtout plus responsable.

*

La suite p.2> L’or : un business rentable pour l’homme et épouvantable pour l’environnement