2011, année la plus chaude en France

2011, année la plus chaude en France

Nous sommes entrés dans l’hiver il y a quelques jours et seul le calendrier semble l’indiquer ! Les températures anormalement douces ont de quoi inquiéter…

Record des températures : + 1,5°C en moyenne

L’année 2011 présente donc un nouveau record : celui de l’année la plus chaude depuis le début du siècle dernier. N’en déplaise aux juillettistes qui ont dû s’imaginer en plein coeur des vacances de la Toussaint lorsqu’ils grelottaient au fond de leurs tentes cet été.

  • A l’échelle nationale, les températures affichent 13,6°C, soit 1,5°C de plus que la normale.
  • Ce “score” supplante ainsi celui de 2003, l’année de la canicule, qui avait dépassé la normale de 1,3°C.

    Une année sens dessus dessous

    L’année 2011 n’a pas été à une contradiction près : un printemps qui donne un sérieux avant goût d’été vu les terrasses bondées, un automne incroyablement doux qui fait repousser les achats de gants et d’écharpes, et au milieu, un été des plus calamiteux !

    François Gourand, prévisionniste à Météo France souligne que tous les mois de l’année 2011 ont été marqués par des températures supérieures à la moyenne, exception faite du mois de juillet, particulièrement frais et humide.
    Ces températures presque loufoques ont été accompagnées d’une pluviométrie faible : 20 % inférieure en moyenne.

    Selon l’OMM, l’Organisation météorologique mondiale, l’année 2011 a été plus chaude pour tout le monde, mais la hausse des températures a été moins flagrante qu’en France : 0,4°C de plus que la moyenne.

    que faut il penser Que faut-il en penser ?

    C’est bien sûr le réchauffement climatique global qui explique ces températures anormalement douces : « Les treize années les plus chaudes ont eu lieu durant ces quinze dernières années, depuis 1997 », constate l’OMM. Mais attention à ne pas tirer de conclusion trop vite :

    • l’année 2010 était l’une des années les plus froides de ces deux décennies
    • au niveau mondial, 2011 n’est pas l’année record mais juste dans le top 10 des années les plus chaudes depuis 1950 : tout le pourtour de l’océan Pacifique a été refroidi par le phénomène la Niña.

    *

    Je réagis

    Sur le réchauffement climatique :