Une ZAD sur l’île d’Oléron contre l’installation d’un fast-food

Grégory Gendre, maire de Dolus-d’Oléron, lutte depuis plus d’un an contre le projet d’implantation d’un fast-food. Il a présenté un projet de ZAD (Zone d’alimentation durable) pour alerter sur la malbouffe et ses méfaits.

Rédigé par MEWJ79, le 1 Feb 2018, à 11 h 25 min

Pour répliquer au projet d’implantation de la chaîne de restauration rapide américaine Mac Donald’s, sur sa commune, le maire de Dolus-d’Oléron a présenté un projet de ZAD, Zone d’alimentation durable, en Conseil des ministres.

Contre l’implantation d’un Mac Donald’s, un maire propose une ZAD

Voici un maire qui ne manque pas d’idées. Pour contrer l’implantation d’un restaurant Mac Donald’s dans la commune de Dolus-d’Oléron, sur l’île d’Oléron, l’élu lance un « Mouvement pour une alimentation citoyenne sur Dolus d’Oléron » (Mac Dol). Et Grégory Gendre, ancien journaliste économique et chargé de communication de Greenpeace, a également dévoilé le projet d’une ZAD, une « Zone d’alimentation durable », mercredi 31 janvier 2018 à Paris. Son initiative, présentée comme une alternative à la malbouffe, a été détaillée le jour de la présentation, en Conseil des ministres, du projet de loi sur l’alimentation.

© Africa Studio

Et si le tribunal administratif de Poitiers a annulé son refus de permis de construire pour un MacDo dans sa commune, en septembre 2017, le maire ne renonce pas pour autant. Cet édile de 40 ans lutte ainsi depuis plus d’un an contre les projets d’implantation de ce restaurant d’alimentation rapide. Même si la sanction pénale s’accompagnait d’une injonction de délivrer le document, sous peine d’une astreinte de 300 euros par jour. Depuis, Grégory Gendre a fait appel et s’est organisé. Il n’a évidemment toujours pas délivré le fameux permis de construire et a organisé une collecte pour payer l’astreinte. Il a révélé avoir levé 26.412 euros, « provenant des indemnités des élus et des dons de 304 particuliers de la France entière ». Il a depuis lancé « une campagne de 900 personnes donnant chacune 10 euros » pour financer les trois prochains mois d’astreinte.

Une ZAD pour cultiver et fournir Les Restos du Coeur

Grégory Gendre ne veut pas seulement s’opposer à l’implantation du géant américain. Il propose un projet solide et réfléchi. En effet, cette ZAD sera un lieu alternatif où l’on trouvera des activités culturelles et solidaires. Elle sera implantée sur une ancienne colonie de vacances qui appartient à la commune et qui compte 4 hectares de terrain. La moitié sera cultivée pour alimenter un restaurant baptisé La colo et fournir des produits aux Restos du Coeur. Et le maire n’en est pas à son premier coup d’essai : Grégory Gendre a créé il y a dix ans « Roule ma frite », une association qui recycle l’huile de friture en carburant.

Découvrez en temps réel la consommation de hamburgers en France sur le Planetoscope

Cette ZAD, présentée comme une alternative à la malbouffe, a été possible grâce aussi au soutien de Guillaume Bodin, dont le nouveau documentaire, « Zéro phyto 100 % bio », est sorti en salle ce même 31 janvier 2018. Le film sera en outre proposé aux visiteurs de la ZAD. Selon France 3, le « Printemps de l’alimentation durable », qui se déroulera pendant trois jours, sera « un laboratoire à ciel ouvert qui ouvrira le 20 avril dans la ZAD à l’instigation du restaurateur indépendant Xavier Denamur ». Des débats seront organisés autour de divers thèmes liés à l’alimentation. Sera-ce suffisant pour peser dans ce combat qui a tout d’une bataille entre David et Goliath ?

Illustration bannière : Le maire s’insurge contre l’installation d’un fast-food dans sa commune © napocska
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Vous avez raison. rien de tel qu’un village mort, sans emploi, vous serez bientôt vus derriere un grillage comme dans la soupe aux choux ! :))))

  2. Une belle initiative dont beaucoup devraient prendre exemple.

Moi aussi je donne mon avis