Les voitures les moins polluantes et gourmandes en 2013

Rédigé par Jean-Marie, le 24 Apr 2013, à 15 h 34 min

Avec les préoccupations budgétaires et environnementales qui s’accentuent, identifier les voitures qui coûtent le moins cher et qui polluent le moins devient crucial. Un organisme public s’est attaqué à la question et publie désormais un palmarès trimestriel de la pollution et de la consommation automobiles.

Consommation, pollution : un comparateur de voitures

Pollution atmosphériqueDécidément pleine de ressources, l’Ademe est de plus en plus active sur le terrain de l’information au public. Elle édite le site « Car Labelling ADEME »qui  permet de consulter les fiches de 4000 véhicules et de comparer les informations du bonus écologique, des consommations d’énergie, des rejets de CO2 et des polluants réglementés… Des consommations de carburant aux émissions de CO2 et de polluants (NOx, Particules, etc.), compare quasiment les voitures du marché.

La France rétrogradée au 4e rang du palmarès européen des voitures propres

La France rétrograde mais reste  dans les mesures des objectifs européens, qui fixent une moyenne maximum de 130 g de CO2/km pour les voitures neuves en 2015.

Le podium 2013 : RENAULT, FIAT ET TOYOTA

Le comparateur en ligne des véhicules particuliers de l’ADEME, le Car Labelling, a été mis à jour avec les données 2013.

Palmarès Diesel

Les 10 premières valeurs d’émissions se situent entre 83 et 94g de CO2/km (contre 86 et 98g en 2012) avec 45 véhicules (vs. 32 en 2012).

Palmarès essence

Les 10 premières valeurs d’émissions se situent entre 79 et 96g de CO2/km (contre 87 et 98g en 2012) avec 29 véhicules (vs. 23 en 2012)

La Renault Clio (berline et break), en tête du palmarès, affiche 83g. Elle détrône la Smart ForTwo, 1ère en 2012 avec 86g.3 grosses berlines figurent au palmarès Diesel, dont 2 françaises, la Peugeot 508 et la Citroën DS5 avec 91g, ainsi que la Volvo V40, avec 94g. La Citroën DS5 et la Peugeot 508 sont les 2 seules voitures hybrides à figurer dans le classement Diesel. palmares-voitures-hybrides
palmares-diesel Les véhicules hybrides restent cette année les plus performants. Toyota consolide sa présence en tête de classement avec la Yaris et ses 79g.Hors hybrides, la Fiat 500, 90g, est toujours le modèle essence le plus vertueux, devant la Nissan Pixo et la Suzuki Alto avec 94g.

Palmarès des constructeurs les plus performants : Renault en première place en 2012

Pour en savoir plus sur Renault qui a misé gros sur les voitures tout électrique :

palmares-constructeurs-propres

Suite > les Chiffres clés des marchés français et européen en 2012

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

17 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour,j’ai un vieux break r18 turbo diesel de 3 1984 .sur un trajet paimpol-brest j’ai reussi (en faisant tres attention) a consommer 3,34l /100 et 3,48l/100 ma consommation moyenne est de environ 5l/100!!!!!!qui peut me dire conbien cela fait de co2????biensur,je roule toujours a moins de 90km/h,meme sur la 4voies a la meme vitesse que les pl en me mettant dans leur aspiration a 50m derriere un pl,tranquille decontracte……..

  2. En principe, je suis d’accord avec Meg, MAIS: Je ne comprends pas qu’un pneu soit mort après 5 à 6000 €. D’habitude, on calcule la distance en Km!
    Quand on a une profession médicale, qu’on doit se rendre au domicile des patients, qu’on fait environ 150 Km par jour avec sac à main, une pile de documents administratifs, des appareil relativement lourds et encombrants,qu’on part à 06 h 30 le matin,pour rentrer vers 20h, par tous les temps, je ne vois pas très bien comment on pourrait faire cela à vélo…
    eci dit, un très bon pneu fait environ 60.000 à 80.000 Km et coûte, montage et équilibrage compris, pour une assez grosse voiture, environ 100 €, pas plus. D’autre part, une de mes amies donne cours dans un établissement situé à 500 m de chez elle. Elle y va à pied: c’est une solution encore moins chère, mais nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne et il ne faut pas généralisr.

  3. Optimiser son budget loisir pour partir voir sa famille en province ?

    Une voiture c’est un gouffre financier, 2 véhicules et plus pour une famille c’est carrément la ruine…comptez entre 2000,00 € à 4000,00 EUROS par an et par véhicules. A la place de belles vacances et des loisirs en perspective.

    S’éloigner du centre ville pour baisser le coût du mètre carré s’accompagne souvent d’une augmentation de surface avec des travaux à charges et charges propriétaires plus fortes que les charges locatives récupèrables d’un appartement.
    Plus de chauffage, de nouveaux frais de transport et de voitures, plusieurs voitures pour les enfants, plus de mobilier pour remplir la grande demeure…

  4. Mon véhicule est imbattable. Il n´a que deux roues. Il roule à 25 Km/h en moyenne. Un peu plus vite quand je suis en forme. En rentrant du travail le soir, si j´ai le temps, je n´hésite pas à allonger le parcours étant donné la faible consommation de mon véhicule. Un pneu est mort au bout de 4000 à 6000 €. Par contre celui-ci ne coûte que 20 €.
    Les gros problèmes à résoudre sont:
    – résider à moins de 30 Km de son travail
    – avoir une douche, un casier pour les effets personnels et un parking sécurisé sur son lieu de travail
    – accepter de prendre le temps de vivre, c´est-à-dire 1h pour 20 Km en incluant le déplacement la douche et le changement de vêtements.

    Faites l´effort pendant plusieurs semaines en été. Vous verrez, ca change la vie. Vous le ferez ensuite toute l´année. Il n´y a que le gel qui pose problème.
    Bon courage

    • Et en plus ce moyen de locomotion que j’utilise moi aussi entretien la santé, et gagne souvent du temps, pas besoin de chercher une place ce qui peut parfois durer…
      Nous avons donc tout à y gagner, et alors quand on roule à 30kms de moyenne et…

    • Adopté aussi. 36ans et jamais été motorisé. A vélo 365jrs par an, qu’il pleuve ou qu’il vente. Le pied de ne pas polluer, de faire du sport et de rien dépenser!

    • Excellent !

    • Bonsoir,
      Mon employeur a prévu :
      – garage à vélo en plein vent mais abrité de la pluie (à partager avec les fumeurs) 😉
      – vestiaires avec douches 😉
      Le seul souci mais de taille : monter la célèbre côte des gardes (150m de dénivelé) depuis la Seine jusqu’à cette sxlxpxrie de zone de Vélizy prévue que pour les voitures… 🙁
      Et le costard roulé en boule dans le sac à dos, ça le fait pas vraiment…

      Reste le bus mais c’est long long long…

  5. Etude intéressante.
    Personnellement, en attendant que l’utilisation d’un véhicule électrique soit faisable pour moi, j’ai trouvé un produit qui me permet de rouler plus longtemps avec un plein, et qui fait rejeter moins de CO2 à mon véhicule.
    N’ayant jamais rien vu sur le site qui en parle, si vous voulez des infos vous pouvez me contacter : mancou49@gmail.com.
    A moins que les rédacteurs du site souhaite faire un article ?

  6. bonjour
    j’avais posté un commentaire il a disparu

  7. et que dire de l’énergie nécessaire à la construction des routes à base de produits pétroliers??? si on utilisait des 4*4, qui durent 2 fois plus longtemps que les voitures blindées d’électronique, on aurait pas besoin de route en goudron, mais de simples pistes en terre!!! et il n’y aurai pas de maladies mortelles chez ceux qui les construisent!!

  8. C’est l’énergie qui fait avancer une voiture. Pour comparer la « gourmandise » des véhicules il faudrait utiliser la consommation énergétique en kWh et pas le CO2 rejeté. Une hybride essence fait 45 kWh aux 100 km en moyenne en ville et en zone péri-urbaine, là où sont consommés les 3/4 des carburants. Un Diesel aura besoin de 1,5 voire 2 fois plus d’énergie.

  9. 5 tonnes en moyenne de C02 émis lors la construction d’une voiture, plus celle-ci est complexe (voiture hybride ou électrique par ex..) plus ce chiffre est élevé. 2 autres tonnes pour sa destruction/recyclage. 7 tonnes de co2 soit ce que doit relâcher pendant toute sa vie la dite voiture.
    Ne retenir que le Co2 émis lors de l’utilisation c’est ne regarder que la face cachée de l’iceberg, puisque tout ce joue à quelques grammes près. Toute voiture est énergivore à souhait. Faire baisser de 1 à 2 grammes de co2 la conso à chaque nouvelle génération ne sert strictement à rien: l’effet rebond annule complétement l’effort.
    Si on a pas le choix et qu’il nous faut une voiture, mieux vaut garder sa vieille voiture à 120gr de co2/km, que d’aller au concessionnaire pour gratter 30grammes et relâcher d’un coup 7 tonnes.

  10. Bonjour,

    Pour ce qui est de la propulsion électrique, tient-on compte du mode de fabrication de l’énergie électrique ???

    C’est facile de ne pas rejeter de CO2 au cul de la voiture quand c’est une centrale thermique qui le fait pour vous.

    Cordialement.

  11. Les chiffres sont aussi réalistes que les chiffres du chômage :
    en effet, pour obtenir une meilleur « note » quand au rejet, les constructeurs allongent les rapports de boite (alias vitesses).
    Concrètement : pour passer de 80 à 120, la twingo 2 LEV (low emission vehicule) demande 19sec là où la version normale demande 13,4sec.
    économie faite au détriment de la sécurité, car la capacité d’accélération est importante, même pour un bon conducteur.
    Résultat on repasse en 4eme à 3000-5000 t/m, et là on consomme bien plus qu’en 5eme.
    (source : automobile magazine)

    C’est exactement pareil que les lave-linge dont les cycles sont raccourcis, afin de réduire la consommation d’eau afin d’avoir une note A ou A+, au détriment de la qualité du lavage, invitant à laver une deuxieme fois.

    Quant aux diesels… une aberration ! Il est extrêmement polluant avec des particules fines, qui ne sont pas prises en compte dans le calcul de pollution. Cela aura de méchantes conséquences de santé à long terme, que n’a pas l’essence.
    Et on a donné une prime à l’achat de ceux qui en achetaient, et on favorise leur propriétaires avec la différence de prix à la pompe…
    A Tokyo le diesel est interdit, ce n’est pas par hasard.

  12. La présentation du tableau des données en grammes de CO2 par km donne l’impression que les écarts sont énormes. Alors qu’ils ont dérisoires. Veuillez m’excuser pour cette remarque, mais ça sent la manipulation. Honnêtement ?

Moi aussi je donne mon avis