Des éoliennes pour faire rouler des voitures, un village français l’a fait

Le stockage de l’électricité produite par des éoliennes n’est pas chose nouvelle en France. Mais voici que cette électricité, à peine produite, sera immédiatement transformée en hydrogène… qui alimentera des voitures zéro émission.

Rédigé par Anton Kunin, le 2 Feb 2018, à 11 h 00 min

Dans l’Aisne, au nord de la France, se développe peut-être, non seulement l’énergie mais aussi la mobilité de demain.

Voitures à hydrogène : une autonomie de 500 km pour zéro émissions

Ainsi, le village de Tupigny accueillera prochainement une installation d’énergie renouvelable d’un type encore peu courant et très novateur.

Fondée en 2013, la PME VDN Group (VDN comme Vents du Nord) installera plusieurs éoliennes sur le territoire de la commune. Ensuite, grâce à un simple électrolyseur, l’électricité produite sera transformée en hydrogène, qui sera alors stocké dans une borne située au centre du village.

hydrogene

© chombosan

Cet hydrogène alimentera deux voitures, mises à disposition des habitant gratuitement, afin qu’ils puissent réaliser leurs démarches administratives à Laon, Château-Thierry, Saint-Quentin, Soissons ou encore Vervins.

Un véhicule à hydrogène possède en effet une autonomie de plus de 500 km pour un temps de recharge d’à peine 5 minutes. Et, point le plus important, il s’agit d’une énergie propre, car à la sortie, le véhicule ne rejette que de l’eau.

L’éolien, une filière qui a tout intérêt à se développer en France

Et les applications potentielles de cette technologie ne s’arrêtent pas là. Couplé à du CO2, l’hydrogène peut également produire du méthane et être injecté sur le réseau de gaz. Des bâtiments et véhicules fonctionnent à l’hydrogène à travers des piles à combustibles.

Lire aussi : La France vise une production de gaz 100 % vert pour 2050

Actuellement, le parc éolien français fournit une production annuelle de 20,7 TWh (données 2016). À la mi-janvier, un groupe de travail dédié à l’éolien a rendu son rapport et a émis plusieurs propositions pour parvenir à une plus large adoption de cette technologie. Ses auteurs proposent, entre autres, d’accélérer le contentieux relatif aux parcs éoliens terrestres et à leurs ouvrages connexes en ayant un contentieux en premier et dernier ressort devant la cour administrative d’appel, de clarifier les règles pour les projets de renouvellement des parcs en fin de vie et d’inciter le financement participatif des projets éoliens.

Illustration bannière : Stockage des énergies renouvelables – © petrmalinak
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis