Les villes en transition ou comment se passer du pétrole

Rédigé par Annabelle, le 21 Aug 2011, à 17 h 10 min

Totnes, premier village en transition

Le village de Totnes situé au sud-ouest de Londres, premier village en transition, a instauré des principes simples pour assurer la transition vers un monde sans pétrole.

Totnes - villeentransition.net

Certaines activités sont vraiment très positives comme la création d’un annuaire de producteurs locaux, incitant les habitants à s’approvisionner dans leur ville et permettant aux producteurs de se faire connaître.

D’autres initiatives peuvent poser question comme la mise en place d’une monnaie locale, la Livre Totnes, permettant de régler ses achats. La livre Totnes est basée sur une valeur identique à la Livre Sterling. Elle vise à entretenir cet esprit de communauté pour inciter les gens à consommer localement. Ainsi, les dépenses des habitants de la communauté reviennent aux personnes de la communauté et aux petits commerçants, et pas aux grands industriels. Mais le paradoxe est que cette monnaie peut servir à se procurer des produits qui n’ont pas été produits localement !

Le quartier jamaïcain Brixton de Londres utilise lui aussi sa propre monnaie. L’initiative est plutôt symbolique, puisque seule une petite centaine de boutiques utilise cette monnaie.

Des projets de plus grande ampleur ont également été initiés comme le TRESOC. Le TRESOC est un projet communautaire dans lequel les habitants de la commune  investissent pour mettre en place de nouvelles structures d’énergies renouvelables.
Ce mouvement de villes en transition se base sur l’effort collectif et le communautarisme et débouche sur une forme d’économie en autarcie. Certains y voient un véritable mouvement d’avant-garde, d’autres y comprennent un certain sectarisme …

Potager en ville, déplacements à vélo, entraide … Le mouvement des villes en transition part du bas dans le sens où les personnes engagées dans le mouvement souhaitent changer de vie et changer les choses sans l’intervention des pouvoirs politiques.

L’initiative villes en transition gagne du terrain

Si le mouvement des villes en transition a démarré dans la petite ville britannique de Totnes, aujourd’hui il prend de l’ampleur. Un réseau international a été mis en place, transitionnetwork.org.

Ainsi, des villes en transition sont réparties sur tout le globe : États-Unis, Canada, de nombreux pays d’Europe, Inde, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande …

Le site reprend les initiatives des communautés afin d’en inspirer de nouvelles, et a mis en place un forum permettant l’échange entre communautés. Également, il met à disposition des outils aidant à la concrétisation de projets.

Les villes françaises en transition

Le site français transitionfrance.fr répertorie tous les territoires en transition, et ils sont nombreux ! En tout, une quarantaine de villes et quartiers sont actuellement en transition.

La mise en place d’initiatives un peu partout sur le territoire passe d’abord par de la sensibilisation. Ensuite, des groupes se forment pour reprendre des initiatives déjà existantes ailleurs ou en créer de nouvelles.

Se rassembler, s’entraider, devenir locavore … c’est dans cet esprit que s’ancre la démarche des villes en transition. En général, les personnes appartenant à ce mouvement ne se considèrent pas comme militantes. Elles aspirent juste à une vie meilleure.

*

Je réagis

Sur le thème de l’environnement :

Sur le thème des locavores :

Sur le thème de l’entraide :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Merci Annabelle !

    Ramener le pouvoir là ou il doit être; c’est à dire en chacun de nous et retrouver la créativité pour le bien de tous.

    C’est un merveilleux état de conscience.

Moi aussi je donne mon avis