Vieillir à domicile, un coût à ne pas négliger

Les EHPAD sont souvent décriés pour leur coût élevé. Mais il serait une erreur de croire que vieillir à domicile est peu cher. Le groupement d’entreprises de services à destination des seniors Silver Alliance publie aujourd’hui un calcul du « vrai » coût du maintien à domicile.

Rédigé par Anton Kunin, le 16 Dec 2020, à 11 h 13 min
Vieillir à domicile, un coût à ne pas négliger
Précédent
Suivant

Perdre son autonomie, c’est aussi se retrouver avec des coûts qu’on n’avait pas avant. Il serait une erreur de ne pas les prendre en compte au moment de la préparation de la retraite.

Vieillir chez soi : des dépenses supplémentaires très importantes

Mutuelle, aide à domicile, adaptation du logement, achat de fauteuils adaptés et autres produits nécessaires à la dépendance… Les personnes âgées ont forcément des dépenses plus élevées comparé au reste de la population. Mais bien souvent, en préparant leur retraite, les gens ne prennent pas en compte ces dépenses supplémentaires, qu’on n’a tout simplement pas lorsqu’on est en bonne santé.

Sondage : fait-on assez pour l’accès des lieux aux personnes handicapées ?

Pour éclairer les futurs retraités sur le vrai coût de la dépendance, Silver Alliance, une « alliance d’entreprises du bien vivre et du bien vieillir à domicile, » a fait le calcul. Il se trouve que vieillir chez soi induit une dépense moyenne de 584 euros/mois lorsqu’on a entre 65 et 75 ans, de 740 euros/mois lorsqu’on a entre 75 et 85 ans et de 1.836 euros/mois lorsqu’on a plus de 85 ans. Et ces chiffres concernent uniquement les « dépenses en plus » qu’ont les personnes âgées vivant à domicile, qui s’ajoutent aux postes de dépenses habituels que sont le loyer, l’eau, l’électricité et l’alimentation.

Plus la personne est âgée, plus le coût du maintien à domicile est élevé

vieillir à domicile

La qualité des équipements fait rapidement grimper le coût – © Rawpixel.com

Comment ces montants ont-ils été obtenus ? Ils reflètent l’estimation des biens et services que les personnes âgées nécessitent au fur et à mesure qu’elles avancent en âge. Silver Alliance estime par exemple que l’aménagement de la salle de bain, une garde de nuit ou encore un dispositif de téléassistance s’avèrent nécessaires après 85 ans. En revanche, une mutuelle prenant en charge l’achat de protections d’incontinence et d’un appareil auditif ainsi que les frais dentaires et d’optique, en plus des abonnements Internet et des frais de transport, sont des dépenses qui interviennent dès 65 ans.

En définitive, le coût final de ces produits et services dépendra non seulement des besoins de la personne mais aussi de leur qualité, confort et sophistication souhaitée. Pour un retraité âgé de 65-75 ans, il peut varier entre 265 euros/mois pour des services de base à 834 euros/mois pour des services élevés. Un retraité de plus de 85 ans doit compter 969 euros/mois pour des services de base et 2.725 euros/mois pour des services élevés.

Illustration bannière : Vieillir à domicile – © Photographee.eu
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis