Bio bagasse concept, vaisselle jetable biodégradable made in Guadeloupe

Rédigé par Eva Souto, le 5 Dec 2014, à 15 h 36 min

Bio Bagasse Concept

La marque utilise aussi l’ADBDP, le PLA ou encore le CPLA comme alternative au plastique

L’ABDP (polymère d’amidon biodégradable) : entièrement biodégradable et compostable, il est issu de la polymérisation d’amidon de maïs. Il a une résistance de -15°C à 115°C, est congelable, micro-ondable et imperméable. Les kits couverts, par exemple, sont en ABDP.

vaisselle jetableLe PLA (acide polylactique) : il est également entièrement biodégradable et compostable. Il est issu de la fermentation du maïs, ce qui en fait la 1ère alternative au polyéthylène (une des résines thermoplastiques les plus répandues au monde). Le PLA a l’avantage d’être transparent mais il ne résiste à des températures que de -18°C à 40°C.

Bio Bagasse vaisselle jetableLe CPLA : dérivé du PLA. Légèrement modifié, il permet d’augmenter la résistance à la chaleur pour atteindre de -15°C à 100°C.

  • Les produits à base de pulpe de canne à sucre ou d’amidon de maïs sont aptes à se dégrader complètement en 1 an dans des conditions naturelles (humidité, température, micro-organismes, etc.).

Ils peuvent atteindre 90 % de biodégradabilité sous 3 mois dans un compost. Les produits peuvent être jetés à la poubelle, mieux au compost ou incinérés. Leur combustion n’est ni toxique, ni nocive pour l’environnement.

Malgré leurs caractéristiques, Bio Bagasse Concept rappelle que les produits qu’elle commercialise ne doivent en aucun cas être abandonnés dans la nature.

Bio Bagasse Concept : des produits certifiés

Bio Bagasse Concept propose divers types de produits : des assiettes, des gobelets, des boîtes, des ou encore des kits à couverts.

vaisselle jetablepicto-etoile-paragraphe Bio bagasse concept : le 1er site de vente de vaisselle jetable et biodégradable made in Guadeloupe L’ensemble d’entre eux sont certifiés aux normes Européennes et Américaines sur la biodégradabilité et la compostabilité des emballages USA FDA 21 CFR 175.300 Food Drug Administration et CE 13955/2004 Contact Alimentaire.

Ils sont également labellisés Garantie biodégradable en installation industrielle de compostage (OK compost et Vincotte). Alors, qu’en pensez-vous ? Croyez-vous que ce soit une bonne idée ou faudrait-il tout bonnement arrêter le jetable ?

Bio Bagasse Concept est une marque déposée par la sarl Comptoir Caraïbes. Tous les produits sont filmables et certifiés contact alimentaire (normes européennes CE 13955/2004 et DIN CERTCO).

*

vaisselle jetable

* La bagasse est le résidu fibreux de la canne à sucre, qu’on a passée par le moulin pour en extraire le suc. Elle est composée principalement par la cellulose de la plante.

A lire sur la thématique des produits jetables :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Je souhaite avoir plujs d’infos. Sur vos produits . Merci

  2. Je souhaite commander vos assiettes biodegradable quels sont vos condition. je souhaite avant avoir des informations sur le boite a lunch de 3 compartiments 8 » , 3 compartiments . 38 grammes , size 430mm*200*28/39mm 8 »*8

  3. Made in Guadeloupe? Seulement le site.
    C’est plus un importateur de vaisselle jetable…

  4. Le concept part d’une intention louable, mais fabriquer de la vaisselle à partir d’ingrédients alimentaires (betterave, pomme de terre, canne à sucre) ne me paraît pas judicieux. On a déjà du mal à nourrir toute la population, alors il ne faut pas gaspiller ce qui peut servir à la nourriture. En plus, cela reste « jetable », encore un concept de gaspillage…

    • @ bibichat
      La bagasse, c’est le résidus de la canne à sucre, une fois qu’on a tiré le jus gorgé de sucre. Il ne s’agit donc pas d’une production alimentaire détournée, comme le biocarburant, promotionné un temps et de manière imbécile par les Verts. Qu’on fabrique ou pas des couverts avec les résidus de la canne à sucre ne change rien à la production de canne à sucre.
      Ce qui pose question, et rien n’est dit dans l’article à ce sujet, c’est quelle quantité d’énergie il faut pour produire ces couverts jetables. Sachant par ailleurs que la bagasse est déjà utilisée pour produire de l’énergie.

  5. Pour pouvoir répondre à la question en fin d’article il faudrait disposer d’un complément d’infos comme quelle énergie et autres matières rentrent en compte dans la fabrication, quelle quantité d’eau etc
    et pouvoir comparer ces types de matériaux avec leurs homologues non biodégradables
    Alors à suivre !

Moi aussi je donne mon avis