Une nouvelle publicité Yves Saint Laurent jugée dégradante

Une publicité de la marque de luxe française Yves Saint Laurent est a été qualifiée de « dégradante » et « humiliante » pour les femmes.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 8 Mar 2017, à 9 h 30 min

Plus d’une centaine de plaintes ont été reçues par l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité au sujet de la dernière campagne orchestrée par Yves Saint Laurent. L’organisme demande à la maison de couture de retirer ses deux affiches publicitaires visibles dans les rues de Paris, au plus vite.

Yves Saint Laurent : deux affiches publicitaires choquantes pour les internautes

Yves Saint Laurent a dévoilé deux affiches à l’occasion de sa nouvelle campagne pour la collection automne 2017. Celles-ci ont particulièrement choqué les internautes. Sur ces photographies, on peut voir deux femmes chaussées de talons aiguilles à roulettes. L’une est allongée et écarte les jambes dans une position improbable alors que l’autre apparaît penchée sur un tabouret dans une position jugée explicite.

À l’occasion de la journée de la femme, la campagne a été épinglée sur Twitter à travers le hashtag #YSLRetireTaPubDégradante. Par ailleurs, plusieurs actions ont été entreprises le jour même par des associations féministes. Les internautes étaient eux aussi, nombreux à réagir sur les réseaux sociaux, inquiets des conséquences de ces affiches qui encouragent certains comportements jugés extrêmes.


Manifestation contre une publicité «sexiste… by 20Minutes

Une quarantaine de plaintes enregistrées par l’ARPP

En réaction à cette campagne, plusieurs internautes ont déposé plainte. Selon les informations du journal L’Express, l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) aurait enregistré plus de quarante plaintes. Elle a d’ailleurs prévenu l’afficheur qui devra se retourner ensuite contre la marque Yves Saint Laurent. Sur son site, l’ARPP rappelle que « Toute représentation dégradante ou humiliante de la personne humaine (…) est exclue, notamment au travers de qualificatifs, d’attitudes, de postures, de gestes, de sons, etc., attentatoires à la dignité humaine ».

Ce n’est pas la première fois que la maison Yves Saint Laurent fait autant parler d’elle. En effet, en 2015 déjà, l’entreprise avait été épinglée au Royaume-Uni en raison d’une photographie publiée dans le magazine Elle UK mettant en avant la « maigreur maladive » d’une de ses mannequins.

Illustration bannière : Sac YSL – © andersphoto
Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis