Traitements contre les troubles du sommeil : gare aux effets secondaires

Les médicaments a priori destinés à lutter contre l’insomnie, en vente libre ou sur ordonnance, ne manquent pas d’effets secondaires.

Rédigé par Paul Malo, le 9 Nov 2018, à 9 h 47 min

60 millions de Consommateurs recommande de se méfier de certains produits vendus avec ou sans ordonnance pour lutter contre les troubles du sommeil.

Les benzodiazépines mis en cause

Vous souffrez d’insomnie, comme de nombreux Français ? Alors vous prenez sans doute un médicament pour retrouver le sommeil. Le plus souvent prescrit sur ordonnance, dans ce cas : les benzodiazépines.  Mais retrouver le sommeil n’est pas toujours sans effets secondaires, souligne le nouveau hors-série consacré au sommeil de 60 millions de Consommateurs.

troubles du sommeil

Les médicaments peuvent aggraver les insomnies ©Photographee.eu

En effet, même si on le sait peu, leur prise peut entraîner d’importants troubles du comportement, car les benzodiazépines modifient la chimie du cerveau. Levée de l’inhibition, envies suicidaires, comportements agressifs à l’égard des autres… La liste détaillée par le magazine des consommateurs n’est pas faite pour rassurer. À cela peuvent s’ajouter des problèmes de somnolence ou de perte de vigilance. Sans oublier que tous ces risques sont encore augmentés par la prise d’alcool.

Les somnifères en vente libre

Quid des produits vendus en vente libre ? Le bilan est tout aussi inquiétant : en fait, presque tous les comprimés promettant de vous faire retrouver le sommeil risquent d’aggraver rapidement  vos insomnies. En effet, la plupart de ces produits sont à base de mélatonine, l’hormone naturellement produite par le cerveau pour réguler les cycles du sommeil.

Seul souci : en dessous de 55 ans, un dosage de 0,5 mg peut littéralement dérégler votre cycle de sommeil. Or, justement, les compléments alimentaires proposés en vente libre dans culminent parfois à 2 milligrammes ! Le plus rapide pour retrouver le sommeil serait sans doute d’éteindre écrans et Wi-Fi et de se coucher à une heure raisonnable.

Illustration bannière : Un médicament pour dormir – © fizkes
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis