Train, avions… Récupérez de l’argent en connaissant vos droits

Train en retard, vol annulé… Avez-vous pensé à demander une compensation financière, légitime, pour vos désagréments de voyage ?

Rédigé par Paul Malo, le 30 Apr 2018, à 10 h 35 min

Les résultats de l’étude réalisée par WebHelp auprès de 7.000 voyageurs européens, parlent d’eux même : 85 % des passagers aériens ne connaissent pas leurs droits si jamais leur vol est retardé ou annulé.

Retard d’avions : cinq milliards jamais versés

Deux sondés sur trois reconnaissent n’avoir reçu aucune information de la part de leur transporteur n’ayant pas respecté ses engagements. Pourtant, il faut le savoir, la loi européenne EC261 permet, si vous remplissez certaines conditions, d’obtenir jusqu’à 600 euros de compensation par personne ! Avec près de 13 millions de passagers confrontés à des retards ou à des annulations chaque année, ce sont pas moins de 5 milliards d’euros d’indemnisations potentielles que les compagnies n’ont pas à rembourser.

Toujours selon l’étude réalisée par AirHelp, 42 % des passagers interrogés ont dit ne pas connaître leurs droits en la matière, 36 % expliquant même qu’ils ne pensaient pas avoir droit à la moindre indemnisation. Enfin, plus prosaïquement, un quart d’entre eux (24 %) ne savaient pas comment porter plainte.

Les compagnies de transports français ne sont pas à cheval sur les horaires © Franck Boston

Des TGV très en retard et des passagers qui ne connaissent pas leurs droits

Côté train, au-delà des grèves perlées du moment, la situation est tout aussi grave pour les passagers. Selon les calculs de 60 Millions de consommateurs, réalisés à partir des données brutes obtenues auprès de l’Autorité pour la qualité de service dans les transports (AQST), la ponctualité des TGV est tout simplement en chute libre. Au final, plus d’un TGV sur sept est en retard !

Résultat : sur 110 millions de personnes ayant emprunté le TGV l’année dernière,  16,5 millions de passagers sont arrivés en retard à destination… Le taux de retard s’établit désormais à 15,4 %, selon 60 Millions de consommateurs. Une ponctualité digne de celle de certains trains de banlieue ! Dans l’étude précédente, sur 100 lignes à grande vitesse, 50 restaient sous la barre des 10 % de trains en retard. Désormais, elles ne sont plus que douze…

TGV à pleine vitesse © olrat / Shutterstock

De quoi ouvrir droit à de nombreux remboursements de trajets, en principe… En effet, la SNCF propose une indemnisation à partir d’un retard d’une demi-heure à l’arrivée, alors que la législation ne l’impose qu’à partir d’une heure. Or sur 4,5 millions de passagers touchés par un retard supérieur à une demi-heure en 2017, seul 1,7 million de clients a reçu une compensation, soit moins de 40 % des voyageurs y ayant droit.

Illustration bannière : Homme qui attend son avion retardé à l’aéroport – © Chanyanuch Wannasinlapin
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis