Restaurants, chômage, prix du gaz, bonus écologique… Ce qui change en juin 2020

Le 2 juin 2020, la France entre en phase 2 du déconfinement, avec la réouverture de nombreux lieux et services, avec des règles particulières.

Rédigé par Anton Kunin, le 1 Jun 2020, à 11 h 11 min

Dans le reste des changements, le gaz coûtera moins cher, les voitures propres seront plus accessibles et les assemblées générales de copropriétaires pourront se tenir à distance.

Les restaurants et les transports rouvrent, mais avec des modalités particulières

Les restaurants vont enfin pouvoir rouvrir. Les modalités de cette réouverture sont fixées par le décret n° 2020-663 du 31 mai 2020. En Île-de-France, en Guyane et à Mayotte, seul le service en terrasse est pour le moment autorisé. Et dans le reste de la France, il pourra se faire en salle, mais impérativement avec des places assises. Une même table regroupera des personnes venant ensemble ou qui ont réservé ensemble. Les autres convives devront être placés à un mètre de distance minimum.

Très attendue par les Français la réouverture des bars et restaurants © dotshock

La distanciation est fortement recommandée dans les transports en commun : les personnes ou groupes de personnes qui voyagent ensemble doivent, « si possible », laisser entre eux la largeur d’un siège, tandis que les entreprises de transport veilleront, « dans la mesure du possible », au respect de la distanciation physique. La SNCF a annoncé pour sa part lever ces mesures dans les TGV vers la mi-juin. (À noter que cette disposition ne s’applique pas aux déplacements en avion.)

À lire aussi – Coronavirus : quelles règles demain pour les voyages en avion ?

Les préfets des départements pourront réserver les déplacements aux heures de pointe, aux trajets domicile-travail, domicile-établissement scolaire, ainsi qu’aux déplacements pour raison de santé et pour motif familial impérieux, avec demande de justificatif.

L’application Stop Covid sera téléchargeable le mardi 2 juin. L’objectif est de pister le Covid-19 sans « surveiller » les Français.

À lire aussi Coronavirus : ce qu’il faut savoir de l’application StopCovid

Des aides plus généreuses pour acheter une voiture

Parmi les nouveautés plus classiques qui nous attendent en juin 2020, il y a la baisse du prix du gaz, de 2,8 % en moyenne. Il s’agit du sixième mois consécutif de baisse. En revanche, le prix de l’électricité augmentera de 5,9 %.

Le prix du gaz baisse tandis que celui de l’électricité augmente © Studio Mars

Pour ce qui est du chômage partiel, l’État ne remboursera aux entreprises que 85 % des indemnités versées aux salariés, contre 100 % jusqu’alors. Enfin, les parents qui souhaitent envoyer leur enfant à l’école, mais se voient opposer un refus peuvent toucher le chômage partiel pour garder leur enfant. Pour cela, ils devront rédiger une attestation.

Pour ceux qui envisagent d’acheter une voiture, en achetant un véhicule électrique ils pourront désormais toucher un bonus écologique de 7.000 euros maximum (contre 6.000 euros auparavant). Et en cas d’achat d’un véhicule hybride rechargeable, l’État versera 2.000 euros. La prime à la conversion vient elle aussi d’être augmentée. Elle est maintenant de 3.000 euros en cas d’achat d’un véhicule thermique et de 5.000 euros pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

Le guide pour faire votre choix : Électrique ou hybride rechargeable ?

Les candidats au permis de conduire se verront proposer par les auto école un nouveau contrat type qui détaillera les conditions financières et les prestations de formation. Ceci afin de mieux comparer les offres des auto-écoles.

Du nouveau également pour les copropriétaires : à partir du 1er juin 2020, les assemblées générales pourront se tenir à distance, par visioconférence ou téléphone. Le syndic aura même le droit d’imposer la tenue d’une assemblée générale à distance.

Illustration bannière : Panneau de signalisation pour le chargement des voitures électriques © Evoque Arte
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis