Tout ce qui change au 1er mars 2020

Malus écologique, permis moto, tabac, plusieurs mesures vont impacter le pouvoir d’achat des Français. Voici la liste des changements qui entrent en vigueur dès le 1er mars 2020.

Rédigé par Aurélie Giraud, le 1 Mar 2020, à 7 h 50 min

Ce dimanche 1er mars 2020, plusieurs changements d’importance vont directement toucher le budget des Français. Parmi eux, l’augmentation du prix du tabac et un nouveau seuil pour le malus automobile.

Hausse du prix du tabac et réforme du permis moto

Au 1er mars, le paquet de cigarettes de Marlboro, marque la plus vendue, passera à 10 euros. Cette mesure entre dans le cadre du plan de lutte contre le tabagisme. L’annonce avait été faite par arrêté ministériel le mardi 11 février. Le gouvernement avait alors décidé d’augmenter les taxes sur le tabac de 50 centimes.

permis moto

Les conditions du permis moto changent – © Pedro Talens Masip

Autre mesure qui entrera en vigueur le 1er mars, la réforme du permis moto. L’un des plus grands changements est l’introduction de l’ETM (Examen théorique aux motos), un examen spécifique pour les véhicules à deux roues. Ainsi, au lieu d’une interrogation orale le jour du passage de l’épreuve du « plateau », le candidat devra répondre à 40 questions en lien avec la moto. De même, l’épreuve en circulation sera rallongée d’une dizaine de minutes.

Seuil pour le malus automobile et baisse des tarifs du gaz

Afin de dissuader les automobiles d’acheter des véhicules trop polluants, le seuil du malus avait été abaissé à 110 g/km d’émissions CO2 au 1er janvier. Il sera de nouveau révisé au 1er mars afin que les voitures neuves puissent être conformes au protocole de mesure de consommation et émissions, WLTP.  Le seuil de déclenchement du malus écologique sera donc relevé à 138 g/km.

changements tarifs réglementés gaz

Les tarifs réglementés du gaz changent en mars – © VladOrlov

Enfin, et c’est une bonne nouvelle pour les particuliers puisque les tarifs réglementés du gaz vont baisser de 4,6 % en moyenne au 1er mars. Ces tarifs appliqués à 4 millions de foyers par Engie, représenteront une baisse de 1,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,7 % pour les particuliers qui l’utilisent à la fois pour la cuisson et l’eau chaude. Enfin, cela représentera une baisse de 4,8 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Illustration bannière : Ce qui change au 1er mars 2020 – © wavebreakmedia

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis