Tous les conseils pour bien réaliser la taille des pommiers

La taille des pommiers est essentielle à ces arbres fruitiers à la fois pour rester décoratifs et pour qu’ils se couvrent de fleurs puis de fruits. Supportant bien la taille vous allez pouvoir jouer de scie et de sécateur pour lui conserver une belle forme quel que soit le type de jardin que vous entretenez.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 12 Jan 2021, à 16 h 10 min
Tous les conseils pour bien réaliser la taille des pommiers
Précédent
Suivant

La taille des arbres fruitiers est quelque chose de passionnant pour peu que l’on s’y intéresse. Les pommiers sont de ces arbres à pépins qui ne sont pas effrayés par la taille et feront un bon support pour exercer cet art dans la mesure où ils vous le rendront bien.

Taille pommier, un arbre fruitier qui peut monter très haut

Si la taille des arbres fruitiers est nécessaire, pour celui-ci il y a un autre paramètre à prendre en compte. Le pommier est un fruitier qui peut atteindre 10 à 15 m de hauteurs s’il est livré à lui-même… C’est pour dire la capacité de croissance de cet arbre qui sait nous régaler de ses fruits.

Pouvant vivre de 30 à 40 ans en moyenne, certains peuvent même atteindre l’âge canonique de 100 ans s’il a été greffé sur un porte-greffe vigoureux (demandez à votre pépiniériste !)

Bas et trapu, le pommier sait bien porter ! © Mazur Travel

Sa floraison a lieu durant le mois d’avril et s’étale sur une période d’environ 15 jours selon les climats et les variétés. Le sol va aussi jouer dans la floraison même si les pommiers acceptent à peu près tous les types de sols à partir du moment où ils sont sains.

Pourquoi réaliser la taille des pommiers ?

Il ne faut pas se leurrer, Comme pour tous les arbres fruitiers, la taille des pommiers leur est essentielle dans la mesure où ils sont destinés à produire des fruits mais qu’ils ne peuvent y arriver sans aide.

La taille des pommiers leur permet ainsi d’avoir une forme régulière et équilibrée, c’est-à-dire pas trop dense en son centre ou pas trop développée d’un seul côté. L’équilibrage de la ramure de l’arbre lui évite indéniablement des dégâts lors d’épisodes climatiques en tous genres.

Mais la taille des pommiers leur permet surtout de produire plus de fruits et de meilleure qualité tant gustative que dans leur capacité à être conservés.

Quand tailler vos pommiers ?

Le plus important travail de taille du pommier s’effectue en hiver quand l’arbre a perdu ses feuilles sur la période de décembre à février.

Taille pommier : certaines opérations de taille se réalisent en été © M. Schuppich

On peut également réaliser d’autres opérations de taille dites « taille en vert » de mai à fin août. Là il s’agira uniquement de tailler pour « guider » les branches principales dans une certaines direction, pour réaliser des palissages (accrocher des branches sur des fils) ou pour ébourgeonner (enlever des sections à bourgeons pour renforcer les autres parties de la plante.

Comment tailler un pommier ?

S’il est bien un arbre fruitier que l’on peut tailler en plein de formes différentes, c’est le pommier. En gobelets, palissés en palmette, palissés en cordon, en candélabre, en trident, en U double, etc. Nous ne traiterons ici que de la forme dite de « plein vent, » entendez par là « naturelle » encore que vous pouvez choisir la hauteur du tronc :

  • Arbre tige : 1,80 à 2 m de tronc
  • Arbre demi-tige : 1,20 à 1,50 m de tronc
  • Arbre basse-tige : 0,30 à 0,70 cm de tronc

Dès le jour de la plantation et après avoir taillé les racines de quelques centimètres pour favoriser leur croissance, vous devrez former la couronne en devenir de l’arbre si votre pépiniériste ne l’a pas fait pour vous. Pour faire les choses bien vous devrez partir de l’extrémité des branches pour les couper à une trentaine de centimètres.

Viendra ensuite la taille de routine qui aura lieu tous les quatre ans selon la vigueur de votre pommier. Vous devrez alors éliminer toutes les branches qui se croisent, celles qui poussent trop proches les unes des autres et celles qui sont fourchues. Une fois la chose faite il faudra alors raccourcir, rabattre la cime d’environ un tiers tout en veillant à ce que l’intérieur de l’arbre soit bien dégagé afin de faire porter les fruits en extérieur.

Voila votre pommier bien disposé à vous produire des fruits en grande quantité !

L’abc de la taille

de Denis Retournard , Jean-Yves Prat

Accessible à tous grâce à son langage simple et son classement alphabétique, L’Abc de la taille vous guide, geste par geste, pour tailler les arbres et les arbustes de votre jardin : votre compagnon quotidien au jardin

À découvrir sur Cultura.com
*

Illustration bannière : Taille pommier : De la vigueur de l’arbre à une belle production de fruits – © Zoom Team
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis