Rendez-vous au Festival International du Film d’Environnement 2014 !

Rédigé par Alan, le 31 Jan 2014, à 12 h 39 min

Être passionné par les questions liés au développement durable est tout à fait compatible avec le cinéma, vecteur de réflexion et d’idées depuis sa création. C’est l’optique du Festival International du Film d’Environnement qui se tiendra début février à Paris. Et cerise sur le gâteau, l’entrée est gratuite !

Cinéma et environnement se conjuguent au FIFE

Logo-FIFE-2013-avec-champs-missionLe FIFE, pour les intimes, est le Festival International du Film d’Environnement, organisé depuis 2001 par la Région Ile-de-France afin de sensibiliser tous les publics au développement durable. Il rassemble les passionnés d’environnement et/ou de cinéma autour des enjeux environnementaux et sociaux du développement durable.

Alors que les territoires se transforment sans cesse, le festival donne sa place à la biodiversité, aux animaux ou questionne l’exploitation des sous-sols, les constructions. Qu’ils interrogent la manière dont se fait la transition écologique, ou  montrent la nature seules, tous les films parlent de la nature, et de la manière dont ses habitants la peuplent.

Pour le spectateur, c’est à la fois l’occasion de prendre mesure des défis environnementaux et sociaux de notre époque, se les approprier et également rencontrer et échanger autour de ces thèmes.

FIFE-ban

Rendez-vous au Fife 2014 !

Le festival a lieu du 4 au 11 février 2014 en région Ile-de-France. Pour la 31ème édition, vous pourrez retrouver 110 films et 22 webdocumentaires, projetés au Cinéma des Cinéastes et également dans 10 salles de cinéma ou lieux culturels à Paris et dans sa banlieue.

Certains films seront présentés en compétition et 8 prix seront ainsi remis durant le festival, après une sélections par des jurys composés d’experts du cinéma mais aussi d’étudiants, d’enfants et de spectateurs. Nouveauté pour l’édition 2014 : l’organisation du Green Film Award.

Le FIFE, une programmation variée pour tous les publics

Toute la semaine, des films variés seront projetés : des courts-métrages, des longs métrages, des documentaires, des webdocumentaires et même des films d’animation. La programmation du festival est large : tout le monde y trouve son compte, même les tout petits.

Un programme spécialement conçu pour les enfants

Un programme a été conçu spécialement pour eux : Eco Bambins. Depuis 2010, cette sélection présente des courts métrages d’animation pour les plus jeunes, et les moins jeunes. Dès 4 ans, ils pourront ainsi notamment assister à la projection du film d’animation Tanta Hilda ! et s’initier à la préservation de l’environnement (film d’ouverture, sur invitation).

Les détails de la 31ème édition

IDF8881_DOSSIER_PRESSE_2014_V1.inddLa compétition officielle

Elle comprend :

le programme Eco Bambins,

des documentaires

dont Fallout de Lawrence Johnston sur le nucléaire, Les Chèvres de ma mère de Sophie Audier sur les fermes fromagères, ou encore Comme des lucioles de Stefano Martone et Mario Martone sur la Patagonie chilienne.

des fictions

dont Night Moves de Kelly Reichardt sur une ferme biologique en Oregon, My Sweet Pepper Land de Hiner Saleem sur fond d’indépendance kurde ou encore Danube Treasure de Ada Kobusiewicz sur la pollution en Serbie

Des webdocumentaires

Certains en compétition officielle, d’autres non. Retrouvez notamment No es una crisis de
Fabien Benoit et Julien Malassigné sur les politiques d’austérité à Madrid, À l’heure de la pause de Stéphane Le Gall-Viliker sur la relation au travail, Sout el shabab, la voix des jeunes de Nicolas Bole et Nina Hubinet sur la révolution égyptienne, ou encore Hollow de Elaine McMillion sur les défis des petites villes américaines.

Le Focus pays

Cette année, focus sur trois pays de la méditerranée :

  • l’Egypte,
  • l’Espagne,
  • la Tunisie.

Un focus sur trois pays de la Méditerranée : Egypte, Espagne, Tunisie

Des films thématiques

Un beau panel de films thématiques s’ajoute au programme. Un regard singulier sera porté sur le cinéma animalier, tandis que l’on s’interrogera sur la biodiversité aquatique, avec notamment le film taïwanais The Lost Sea, projeté en première mondiale ou Les Invisibles de Belo Monte de François-Xavier Pelletier. On évoque aussi la santé (à travers notamment le film américain The Human Experiment de Don Hardy & Dana Nachman, évoquant le combat contre la pollution industrielle) et l’exploitation des ressources des sols et des sous-sols (avec notamment Uranium To Die For de Shany Haziza).

Qui dit développement durable suppose aussi de parler de ses enjeux sociaux, à travers des initiatives solidaires (le cacao au Venezuela – Pousse de chocolat de Marion Valadier – ou le les demandeurs d’asile en Norvège par exemple – Les Réfugiés de la nuit polaire de Charles Emptaz
et Jonathan Châtel) et un focus sur l’habitat (dont la construction d’un espace collectif en Ile-de-France – Le Terrain de Bijan Anquetil).

Des débats et rencontres

Vous aurez l’occasion de rencontrer l’équipe de certains films projetés et aussi, outre le film d’environnement, de débattre avec des spécialistes de l’environnement, notamment autour de la question des actions solidaires et une thématiques sur les jardins et la biodiversité.

Plus d’informations et toute la programmation sur le site du Festival International du Film d’Environnement. N’hésitez pas à suivre l’actualité du festival sur les réseaux sociaux.



*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Et maintenant que ce festival international du film d’environnement est
    terminé, voyez

    festivaldufilmvert.ch

    il y a aussi des films projetés en France 🙂

Moi aussi je donne mon avis