Sondage : Envisagez-vous des travaux de rénovation énergétique dans votre habitat ?

Face à la hausse du coût de l’énergie, l’intérêt des Français pour la rénovation énergétique est en constante augmentation.

Rédigé par Prune Rossé, le 20 Jun 2017, à 7 h 30 min

Sur les 28 millions de résidences principales que compte la France, 60 % environ ont été construites avant 1974. La plupart de ces bâtiments sont encore très gourmands en énergie et contribuent à plus de 20 % des émissions de gaz à effet de serre.

La rénovation énergétique (isolation, étanchéité, énergie renouvelable, etc.) des logements existants est donc indispensable, c’est pourquoi l’État a mit en place plusieurs dispositifs destinés à réduire les dépenses liées à ces rénovations.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Au sujet de la rénovation énergétique, je connais des gens qui ont un toit en fibro ciment, ça ressemble à s’y méprendre à des ardoises, mais c’est du fibro contenant environ 10% d’amiante.

    Ils aimeraient bien isoler sous les tuiles, et donc refaire le toit pour mettre de l’isolant sur la volige…. Mais le surcoût par rapport à un toit classique en ardoise est très important. Les ouvriers sont habillés en cosmonautes, ils doivent démonter ces tuiles sans les casser et ensuite, elles partent dans une déchetterie payante, et c’est assez cher.
    Et encore, on ne trouve pas partout de quoi les recycler…
    Il ne faut pas s’étonner si on en retrouve dans les décharges sauvages..

    Les gouvernements ont laissé vendre cela comme du bon pain, alors que depuis très longtemps ils connaissaient le problème de l’amiante, et maintenant l’état ne prend pas ses responsabilités. Et que ce soit les gouvernements de droite comme de gauche, tous ont laissé faire. Il faut croire que les chefs d’entreprise qui fabriquaient ce produit savait se montrer convaincants pour que ça continue jusqu’en 98 si je ne me trompe pas. C’est un véritable scandale.

    Si les têtes ont changé au gouvernement, ça n’enlève rien à ses responsabilités.
    La moindre des choses serait que celui qui veut refaire son toit en fibro ciment amianté, n’ai pas de surcoût par rapport à un toit classique, et l’état paierait le supplément pour réparer ses co….ries.

    Ce type d’isolation par le toit est bien plus efficace que les fenêtres qu’on rembourse à tort et à travers. Certains remplacent des fenêtres qui sont déjà en double vitrage, et ils ont des aides sans problème, alors que le gain est peanuts…

    Quant au chauffage c’est un vaste problème, j’ai vu une jeune locataire qui ne faisait pas la différence entre un radiateur électrique et un radiateur de chauffage central… elle n’avait pas compris que pour le chauffage central, il y avait de l’eau qui circulait dans le radiateur et que cette eau était chauffée par une chaudière….

    Il faut dire malgré tout que s’il reste des passoires thermiques, il y a beaucoup de logements d’après 1974, et jusqu’à maintenant qui sont isolés, même si c’est toujours améliorable.

    Et c’est bien beau d’avoir des logements bien isolés, confortables etc. Mais plus les logements sont isolés : sol plafonds et parois, plus ils sont fragiles. Et comme on n’est jamais sûr de tomber sur des locataires qui vont respecter les logements, ce n’est guère encourageant.

    Les locataires ont le droit d’avoir un chien. Si le chien est jeune, fougueux, et qu’en plus il reste enfermé, il abîme tout. Un plaquiste me racontait qu’il avait dû refaire quasiment tout le placo d’un logement qui datait de 6 mois. Le locataire avait deux gros chiens qui avaient tout lacéré…. ET bien sûr, il était insolvable pour payer les dégâts…
    Un autre qui laissait uriner les chiens dans le logement. Le propriétaire avait essayé de nettoyé, mais l’urine était passé à travers le plancher, et il y avait une forte odeur d’urine que le locataire suivant n’a pas tardé à trouver…
    Et les chats qui lacèrent tout. Et si c’est du meublé, bonjour l’état du canapé en plus de tout le reste. Et les odeurs en prime.

    Alors, Monsieur Hulot, avant de faire ses grands discours, il faudrait qu’il sache ce qu’il se passe dans la vraie vie.

    il n’y a pas que la qualité des logements, la gestion du chauffage, beaucoup de gens n’y comprennent pas grand chose.
    Il y a la phobie du chauffage électrique qui fait que les gens ne les allument même pas et foutent un poêle à pétrôle (particules nocives directement dans la maison) pour chauffer. Certains chauffent même la chambre de bébé avec ça.
    ça produit largement autant d’eau sous forme de vapeur que de combustible consommé. Idem pour les poêles à gaz sur roulettes. Et puis on s’étonne qu’il y ait des logements insalubres….Cherchez l’erreur.

Moi aussi je donne mon avis